Quand tu deviens soudainement responsable d’un tout petit truc qui braille, tu portes sur tes épaules la responsabilité de sa vie toute entière, ce n’est pas peu dire. Et les accidents peuvent arriver très très vite. Il peut être donc intéressant de faire une formation aux premiers secours, pour savoir comment réagir en cas de problème.

1. Pour savoir quoi faire s’il s’étouffe

Ou s’il s’ébouillante, s’électrocute, se noie, bref vous aurez compris l’idée. Quand on pense que chez les enfants de moins de 15 ans, 48 % des accidents arrivent à la maison, ça peut-être vraiment utile de savoir quoi faire, et comment réagir.

Source photo : Giphy

2. Parce qu’un bébé n’est pas comme un adulte

S’il a un arrêt cardiaque ou s’il s’étouffe, les gestes qui sauvent ne sont pas exactement les mêmes que pour un adulte. Il peut être vital de savoir comment faire un massage en cas d’arrêt respiratoire par exemple.

3. Il y a des formations accessibles partout

Dans toutes les villes, via des associations ou les mairies, ou bien encore les préfectures. Il suffit juste de se renseigner sur place ou sur internet, ça ne prend que quelques minutes.

4. Ça peut éviter de nombreuses erreurs

Comme aller récupérer avec les doigts un objet qui obstrue les voies respiratoires d’un bébé. Ça semble être un bon réflexe de prime abord, mais en vrai ça risque juste de pousser l’objet en question plus profond dans la gorge, et aggraver la situation.

5. Ça aide aussi à prévenir les accidents

Il ne faut pas attendre qu’il y ait un drame pour s’informer sur la façon dont on peut les éviter. Grace à ces formations, vous pouvez apprendre à sécuriser votre maison pour éviter les accidents le plus possible.

6. En passant par la Croix Rouge, ça coûte une vingtaine d’euros

Ce qui n’est pas franchement énorme. Il peut même y avoir des formations gratuites selon les communes ou les évènements, renseignez-vous, ce n’est vraiment pas grand chose comparé à une vie sauvée.

7. Faire la différence entre l’obstruction partielle et complète

Parce que ce sont deux choses différentes qui ne nécessitent pas les mêmes gestes de secours. Savoir faire cette différence vous permettra de venir en aide, et de ne pas aggraver la situation.

8. Quelques heures de formation, c’est pas le bout du monde

Ça peut durer 2h, ou bien 4h, ou même plus selon les formations choisies, et c’est un temps qu’il vous faut prendre quand vous avez chez vous un enfant à charge, ou que vous travaillez à leur contact. Ce n’est malheureusement pas encore une formation obligatoire pour les parents, mais peut-être devrait-elle l’être, le débat est là.

9. Les enfants aussi peuvent être formés

Il n’y a pas que les adultes qui peuvent se former à des gestes de premiers secours. Dès 3 ans, des formations existent pour que les enfants sachent un minimum quoi faire en cas d’accident, en commençant par connaitre les numéros d’appel d’urgence.

10. Il n’y a pas que les parents qui peuvent être concernés par cette formation

Mais aussi les grands-parents, les nounous, les oncles et tantes, bref toutes les personnes qui peuvent être susceptibles de s’occuper de votre enfant, même sur des temps courts. On ne sait jamais ce qui peut arriver, et ça ne sera jamais du temps perdu que d’être formé à ça.

Et vous, vous avez fait une formation ?