On croit tout connaître de Facebook, mais en fait on ne connaît pas tout de Facebook et notamment comment marche l’algorithme diabolique de cet état virtuel qui compte plus d’habitants que la Nièvre (j’ai compté). Mais au-delà de ça, il y a des choses plus accessibles dont on ignore également l’existence et qui sont pourtant bien pratiques pour augmenter tout à la fois sa confiance en soi et son utilisation des réseaux sociaux.

1. On peut bloquer un contact

Ce qui est plus fort que de le retirer de ses amis parce qu’il ne pourra plus commenter de publications en commun avec soi ni envoyer de MP. Pour ce faire, il suffit d’aller sur son profil et de cliquer sur les trois petits points en choisissant « bloquer ». Et pan dans les dents gros débile qui couche avec mon ex.

2. Si tu ne connais pas les messages filtrés, tu vas découvrir un monde digne de l'Atlantide

Quand une personne t’envoie un MP alors que tu ne la connais pas, il y a toutes les chances pour que tu n’aies pas de notification et que ce message se perde dans un vortex. Heureusement, ce vortex a un nom, il s’appelle « messages filtrés ». En dessous de l’onglet Messenger de Facebook sur desktop ou dans l’un des onglets de Messenger sur mobile, on trouve l’accès à ces messages. La première fois, ça fait bizarre, et on regrette de ne pas avoir répondu à cette personne qui nous avait trouvé super beau à la soirée de Lisa ou à cette autre personne qui avait retrouvé notre carte bleue et était tout à fait disposée à nous la rapporter… Il y a 7 ans.

3. Tu peux désactiver la confirmation de lecture

Parce que tu es comme tout le monde et que, parfois, tu n’as pas envie de répondre à un message et tu sais très bien que si la personne qui t’a envoyé ce message voit que tu l’as lu et que tu n’as pas répondu, elle prendra ça pour une déclaration de guerre. En réalité, il suffit de se mettre hors ligne pour désactiver le petit V Lu qui se met à côté des messages que tu as reçus et lus. Sur Android, c’est dans les paramètres. Sur iOs, il suffit de se mettre en mode avion pour lire le message. Et sur desktop, il suffit, depuis le petit onglet paramètres, de dire « ignorer les messages ».

4. Tu peux dire à Facebook ce qu'il faudra qu'il advienne de ton compte après ta mort

Dans les paramètres de ton compte, il existe tout un onglet permettant de donner des instructions quant à ce que tu veux que Facebook fasse de ton compte après ta mort. Paramètres/Général/Gérer le compte. De là, plusieurs options s’offrent (la fermeture, la création d’un espace de commémoration, ou la désignation d’un légataire pour le compte qui fera ce que bon lui semble de toute ta vie numérique).

5. Tu peux te déconnecter d'un appareil à partir d'un autre appareil

Tout à l’heure, tu étais chez un pote et tu as oublié de te déconnecter de son ordinateur. Et tu sais très bien que ce pote est du genre boute-en-train et qu’il va irrémédiablement poster des conneries en ton nom en ton absence. Eh bien non : tu peux te déconnecter de l’ordi de ton pote depuis ton téléphone hyper facilement en allant dans les paramètres de l’appli, onglet sécurité, puis les trois petits points à côté de l’ordi où tu es encore connecté pour forcer la déconnexion.

6. Tu peux chiffrer certaines conversations

Que tu souhaites entretenir une conversation privée avec une personne avec qui tu ne devrais pas entretenir de conversation comme par exemple un amant secret, ou que tu veuilles éviter que des tiers puissent lire le contenu de tes conversations, il existe une solution sur Facebook, à savoir les conversations secrètes, ou plus exactement chiffrées. Sur l’application mobile, il suffit de cliquer sur sa photo de profil en haut à droite et de rentrer dans l’onglet « Conversations secrètes ».

7. Tu peux prioriser certaines publications par rapport à d'autres

Tu sors un bouquin ou viens d’avoir un enfant et tu veux que ta publication soit mise en avant par rapport à tes habituelles photos de chats que seule ta grand-mère like ? Pas de problème, il suffit pour cela, avant de poster, de cliquer sur les trois petits points à côté de l’espace de publication et de cocher Evénement marquant pour signaler qu’il s’agit là d’une publication importante. Et à toi la gloire.

8. Tu peux savoir si tu as bien paramétré ton profil

Sur son propre profil, il est possible de cliquer sur les trois petits points à droite en dessous de la photo de couverture pour activer l’option « voir le profil en tant que… » et donc de constater ce que voient tes amis de toi, mais aussi tes amis d’amis et surtout ceux que tu ne connais pas, comme ce recruteur à qui tu viens d’affirmer que tu ne faisais jamais la fête et que tu étais très sérieux.

9. Tu peux prioriser certaines des publications des autres

A côté du nom d’une personne ou d’un type de publication sur ton fil d’actu, tu peux cliquer sur les options pour demander à voir en priorité les publications de ce type ou de cette personne. Il suffit de survoler le bouton Déjà abonné. Il est aussi possible de demander à masquer les contenus d’une certaine personne, d’un certain groupe ou d’un certain type parce que tu te fous totalement de l’avis de ton porte de sixième sur la situation en Syrie et que tu ne veux pas l’exclure de tes potes pour autant.

10. Tu peux savoir ce que Facebook sait sur toi

Il est possible dans les paramètres de télécharger l’ensemble des données que Facebook possède sur toi afin d’en conserver une copie ou de faire une enquête approfondie sur tes dix dernières années dans l’idée de publier un bouquin dont tu parleras sur Facebook en cochant la case Evénement marquant.

On nous cache tout, on nous dit rien.

Sources : L’internaute,