Parce qu’on n’assume jamais ce que l’on est, on passe une bonne partie de sa vie à glaner des renseignements ou à acheter des choses par un ami imaginaire qui semble rencontrer un certain nombre de problèmes intimes et dont l’existence nous permet par capillarité d’obtenir des informations sur la manière de régler ses propres problèmes. Si vous trouvez cette phrase beaucoup trop compliquée, tapez 1.

1. Quand tu dois acheter des capotes

Allez savoir pourquoi on a aussi honte d’acheter des capotes, comme si le fait d’avoir une sexualité, comme à peu près tout adulte bien portant sur cette terre n’ayant pas fait un vœu de s’habiller en toge pour se consacrer à dieu, était répréhensible. Il faudra m’expliquer.

Source photo : Giphy

2. Quand tu as besoin de conseils sur l'éjaculation précoce

Ou la panne ou tout ce que tu veux pour les mecs et les filles qui te font passer pour une personne non performante sexuellement et qui risque par là même d’être jugée par ses contemporains comme un mauvais coup assumé, ce qui rend la présence d’un ami imaginaire dépositaire de ses propres problèmes bien commode.

3. Quand tu achètes des crèmes anti-hémorroïdes

Parce que ce passage à la caisse de la pharmacie avec des gens autour et le jugement qui n’est pas loin de poindre est très difficilement supportable pour une personne dotée d’un ego dans la moyenne et qui n’est pas préparée à affronter les moqueries intérieures d’une foule qui rit sous cape.

4. Quand tu dois acheter des ovules pour soigner ta mycose

Pour tout vous dire, un jour j’avais besoin d’acheter à la fois une crème anti-mycotique et des soins pour les hémorroides. Autant vous le dire tout de suite : non seulement c’était pour deux potes, mais en plus c’était dans deux pharmacies différentes. Je voulais pas non plus noircir ma réputation déjà bien écornée par toutes les fois où j’avais eu un pote qui…

Source photo : Giphy

5. Quand tu veux connaître également la législation en matière d'assassinat

Nonon, mais c’est pas du tout que tu te renseignes par rapport à un projet que tu voudrais fomenter toi-même, nonon, c’est pour un pote qui fait un mémoire sur un truc mais quand même c’est combien de temps la prescription ?

6. Quand tu demandes s'il/elle est célibataire

Nonon mais toi t’es pas intéressé, faudrait pas aller s’imaginer des trucs mais c’est que t’as un pote en fait, ouais un pote, un pote qui l’aime bien et qui voudrait savoir ah ok t’es en couple t’inquiète cool, je vais lui dire du coup à mon pote OK et je vais te laisser tranquille et aller pleurer dans un coin.

7. Quand tu achètes des médicaments contre la diarrhée

Après, faut reconnaître qu’il cumule, là, ton pote. Il cumule grave grave grave.

8. Quand tu t'interroges sur différentes pratiques sexuelles qui pourraient potentiellement te foutre la honte en société

Parce que par exemple t’aimerais bien savoir si par exemple ça se faisait de se faire titiller la prostate ou si ça voulait dire qu’après tu serais pas bien jugé par la société enfin tu dis que toi t’aimerais bien savoir, mais certainement pas, toi tu t’en fous, t’as pas besoin de savoir ça, toi, mais ton pote si, et t’aimerais bien parce que ton pote il… Fais ce que tu veux mon grand.

Source photo : Giphy

9. Quand tu prends un deuxième burger

Nonon tu bouffes pas comme un porc pas du tout, nonon, c’est pas pour toi, c’est pour un pote, c’est pas pour toi du tout ! Vous pouvez faire un papier cadeau pour le burger ? Ouais, c’est pour offrir.

10. Quand tu te renseignes sur la date de sortie d'un bon gros film de merde

Ah non, toi tu vas pas voir ça, tu vas voir que des films de Bergman et Fassbinder, même s’ils sont morts mais on s’entend quoi t’es pas du genre à aller voir des daubes on se comprend mais quand même ce serait cool si tu pouvais connaître la date de sortie de Taken IV parce qu’en fait bah ton pote, il aime vachement Liam Neeson.

Il a bon dos ce pote.