Le monde qui nous entoure est plein de mystères et de pièges, c’est une nébuleuse où chaque coin de rue peut être le théâtre de notre mort soudaine, pauvres mortels que nous sommes, à la merci d’une simple voiture qui roulerait trop vite ou d’un déménageur qui laisserait échapper un piano. Pour les chats c’est pareil, sauf que le piano en question est remplacé par un simple poireau.

1. Le muguet

Le muguet est particulièrement toxique pour les chats car il contient des substances irritantes pour le tube digestif et des dérivés pouvant créer des complications cardiaques. Généralement, les symptômes se déclarent quelques heures après ingestion sous la forme de vomissements, de diarrhées et plus tard de troubles du comportement. Il est alors indispensable de se rendre chez le vétérinaire. Paye ton premier mai.

2. Le ficus

Les ficus c’est sympa, facile à entretenir et très joli devant la table basse. Mais les chats ont tendance à en mâchonner les feuilles et dès lors du latex peut s’en extraire. Le début des emmerdes : problèmes intestinaux, diarrhées voire œdèmes quand on n’a pas de bol. Le latex peut aussi foutre en l’air la cornée des chats. Bref : véto direct.

3. Le paracétamol

Je me doute bien que vous ne seriez pas suffisamment bête pour donner un Doliprane à votre chat dans l’espoir sans doute d’atténuer sa gueule de bois, mais ne laissez pas traîner les boîtes de paracétamol n’importe où. Il y a peu de chances pour que le chat utilise ses petites pattes pour prendre un petit cachet mais si cela advenait il faudrait dire bye-bye le chat, car le paracétamol est un poison absolument mortel pour les félins.

4. Tous les bulbes

Comme diraient les Indiens dans Lucky Luke : les oignons c’est pas bonne médecine. Les échalotes et l’ail sont également dans le même sac mais à moindre mesure. Les oignons contiennent du thiosulfate, une substance dont l’ingestion peut causer la mort des chats et des chiens.

5. Le raisin

On ignore pourquoi, car son principe toxique n’a pas été identifié, mais le raisin est dangereux pour les animaux de compagnie. Une grappe de raisin peut suffire à flinguer un chien d’une dizaine de kilos, donc imaginez pour un chat. L’intoxication se repère quelques heures après que l’animal a mangé du raisin : il vomit, à la diarrhée, tire la tronche et n’a pas l’air dans son assiette. Dans les cas les plus sévères, ces symptômes bénins peuvent se doubler de complications rénales nécessitant une intervention chirurgicale en urgence.

6. Le xylitol

Pour qui, comme moi, a été élevé dans l’idée (elle est fausse cette idée par ailleurs) que l’aspartame était une substance cancérigène, l’apparition sur le marché de milliers de substituts au sucre était une bonne nouvelle. Ouais bah choisissez ce que vous voulez, mais ne prenait pas du xylitol. Tout simplement parce que ça risque de tuer votre chat si il en bouffe.

7. Le chocolat

On l’a mis mais vous le saviez déjà probablement, le chocolat est extrêmement toxique pour les animaux. Ajoutons à cela que les chats ne digère pas le lait, contrairement aux idées reçues, donc vraiment non cette tablette de Milka, on la range.

8. L'alcool

Bon j’imagine que ce n’est pas un scoop, ou plutôt j’espère que ce n’est pas un scoop parce que sinon ça veut dire que vous êtes vraiment très très con, mais il ne faut pas donner d’alcool aux animaux et comme les chats font partie des animaux, il ne faut pas donner d’alcool aux chats, sous aucun prétexte. L’alcool peut créer des lésions irréversibles au foie et au cerveau du chat et une cuillère à soupe de rhum peut suffire à faire tomber un chat dans le coma.

9. Le poireau

Tout ce qui est poireau, ail des ours, ciboulette fait partie de la famille des alliacées, au même titre d’ailleurs que l’ail. Et ce n’est pas bon pour le chat. Il ne faut donc pas le laisser mâchonner les fanes des poireaux, ni lui préparer des pâtes beurre ciboulette parce que de toute façon il n’aime pas les pâtes il préfère les croquettes.

10. La viande de porc crue

En consommant de la viande de porc crue, les chats risquent de développer une infection au virus Aujeszky, souvent fatale. La maladie d’Aujeczky, également appelée « pseudo-rage » s’exprime principalement par des troubles neurologiques chez le chat. Ce dernier se montre alors agité et infatigable, se fait remarquer par des miaulements à répétition et perd une grande quantité de salive par une déglutition exagérée. Dans les phases avancées de la maladie, on observe des troubles de la coordination et une paralysie. En même temps il faudrait quand même être vraiment stupide pour donner de la viande de porc crue à son chat, et encore plus stupide pour laisser traîner de la viande de porc dans la maison autre part qu’au frigo, et encore encore plus stupide pour mettre son chat dans le frigo à côté de la viande de porc crue.

Vous ne pourrez pas dire que vous n’étiez pas prévenus.