Hollywood est en deuil, ce lundi, après avoir appris la mort du réalisateur britannique Tony Scott, qui s'est jeté d'un pont à San Pedro, en Californie. Frère du célèbre Ridley Scott, Tony Scott, révélé en même temps que Tom Cruise par le cultissime Top Gun, laisse derrière lui une série de blockbusters grandiloquents et efficaces dont il était l'un des plus grands spécialistes :

  1. Top Gun, 1986
    Le film culte d'une génération. Et le film kitsch d'une autre. Tony Scott est né. Tom Cruise aussi.

  2. True Romance, 1993
    Tarantino au scénario, Tony à la réalisation. Et une bonne rafale de balles tout le film durant, forcément. "Assez parlé d'Elvis, parle moi de toi plutôt...."

  3. Man on Fire, 2004
    Denzel Washington et Tony Scott, une collaboration cinématographique étalée sur 5 films du réalisateur, dont ce film d'action sentimental qui met en avant l'un des grands espoirs de demain, la jeune Dakota Fanning.

  4. Ennemi d'État, 1998
    Will Smith victime d'un complot d'État. Et un film intelligent, pourtant.

  5. Spy Game, jeu d'espions, 2001
    Brad Pitt et Robert Redford réunis, ou une passation de pouvoirs symbolique réussie.

  6. Domino, 2005
    Keira Knightley en chasseuse de prime sexy et vigoureuse : y'en a que le pitch pourrait faire fantasmer.

  7. Déjà Vu, 2006
    On a tous eu un jour cette impression de déjà-vu. Tony Scott aussi. Sauf que lui en a fait un film.

  8. USS Alabama, 1995
    Un militaire dissident de l'armée russe qui s'empare d'une base nucléaire. Y'aurait pas comme une odeur de post-guerre froide là dans le coin ?

  9. Le Flic de Beverly Hills 2, 1987
    Parce qu'avant de passer sous l'étiquette de spécialiste de blockuster, Tony s'est tapé quelques conneries ludiques. Les petits boulots, c'est l'affaire de tous.

  10. Le Dernier Samaritain, 1991
    Bruce Willis en détective alcoolique et dépressif. Pas forcément très original, mais diablement efficace grâce à la réalisation musclée de Tony, définitivement spécialiste du genre.

Et vous, vous allez aussi vous tourner vers les films de son frangin, Ridley Scott ?