tarantino

Crédits photo (creative commons) : Profound whatever

Pour beaucoup d'entre nous, Tarantino a été une porte d'entrée vers la cinéphilie. Des films d'un genre nouveau que l'on a pris en pleine gueule. Mais pour les gamins nés aujourd'hui il passera pour un conformiste intégré au système. Comme il se dit beaucoup de choses sur le personnage et ses films (c'est un plagiaire, c'est un drogué, il ressemble de plus en plus à Frankenstein - et pas faux non plus- ), voici un guide pour expliquer un peu le ciné du bonhomme aux jeunes générations. Tarantino au ciné c'est d'abord...

  1. Il se foule pas avec des titres en deux mots et pas plus
    Là-dessus Tonton Quentin ne se foule pas. Tous ses films tiennent en deux mots (Reservoir Dogs, Kill Bill, Pulp Fiction etc...). Mais c'est vrai que c'est court et que ça se retient bien. Certains jaloux t'expliqueront mon petit que ses scénars aussi tiennent en deux mots, mais l'histoire, gamin, c'est pas toujours le plus important. D'ailleurs, Dragonball, t'avais trouvé ça super, non ? Ben c'est pareil.
  2. Y'a toujours pas mal de bagarre
    Les films de Quentin sont très violents et tu ne devrais pas les regarder avant longtemps. Sauf si c'est avec moi et que tu dis rien à Maman. Alors oui, dans ses films, tu verras la cervelle de Marvin exploser ou Beatrice Kiddo trucider une centaine de mecs avec des grandes épées. Mais au final c'est pas beaucoup plus violent qu'un loup qui mange une grand-mère pour embrouiller le petit chaperon rouge.
  3. Globalement, c'est le bordel bazar ses films
    Les histoires du monsieur ne sont jamais racontées à l'endroit (bien qu'il se soit calmé là-dessus, tu verras, je t'emmène voir "Django Unchained" mercredi pendant que Maman claque mon blé dans les soldes). Tu vois, Quentin pense vite, parle vite, et des fois il y a que lui qui se comprend. Ben ses histoires c'est pareil. Il les raconte comme ça sort, et souvent ça semble décousu. Mais en fait pas du tout. Si t'as pas tout compris, ça te permettra de les voir plusieurs fois, et quand tu trouveras un truc nouveau à chaque fois, ça te donnera l'impression de devenir de plus en plus intelligent. Profites-en, ça va pas t'arriver souvent si j'en crois ton dernier bulletin.
  4. Ca vient d'un cinéma un peu pourri, on appelle ça les séries B
    Les séries B, c'est un peu comme les suites de tes dessins animés qui sortent directement en DVD et jamais au cinéma, comme la "Belle et la Bête 2". C'est bien, mais bof. Monsieur Quentin, il connait bien le cinéma qui fait dormir qui passe sur Arte le soir, il le connait même très bien. Mais ce qu'il préfère c'est surtout ce qui passe à la même heure sur RTL9. Du samurai, du cow-boy, des mitraillettes, il adore ça. Comme il pense que ces films-là sont des chefs-d’œuvres, mais que les gens ne comprennent pas pourquoi, il les mélange avec ceux dont on ne parle que dans les festivals et dans le programme télé de maman qui se la pète, Télérama, et ça marche. Tout le monde s'y retrouve, il peut compter son argent et continuer à manger beaucoup de chips devant RTL9.
  5. C'est un truc de "Yin" et de "Yang"
    Ce qui est bien tu vois avec les films de Tarantino, c'est que les gentils ne sont jamais vraiment gentils et que les méchants... non les méchants c'est vraiment des bâtards (enfin souvent). Et ça, mon fils, c'est important que tu le comprennes vite. Tout n'est pas comme dans tes dessins animés. Derrière chaque méchant, il y a un gentil qui souffre et derrière chaque gentil il y a un salopard qui sommeille. C'était ma leçon de vie, maintenant va me chercher une bière.
  6. C'est rigolo, mais du rigolo pour grand
    Quentin, il va te faire rire avec des choses pas drôles en soi, comme quand mémé tombe dans l'escalier. Deux mecs en costard qui abattent un homme de vingt balles c'est pas rigolo, les oreilles découpées et les méchants en peignoir du Ku-Klux-Klan non plus. Mais, lui, il va rendre ça rigolo. C'est son truc. Y'a des gens qui lui disent que si on rigole de la violence, on la banalise et que c'est dangereux. Quentin quand il entend ça, il s'énerve tout rouge et il devient violent. C'est pas son meilleur argument, mais c'est pas grave.
  7. Y'a de la musique que t'entends partout
    Quand tu seras plus grand, tu écouteras des conneries. Et il y a beaucoup de chances que dans tes disques, tu aies des chansons que Tarantino a déniché pour l'un de ses films. Quand tu écouteras "Pump It" des Black Eyed Peas, tu te souviendras que la version de Dick Dale dans "Pulp Fiction" y est pour quelque chose. Et tu sauras en regardant Téléfoot que sans Kill Bill, le générique "Battle without honor or humanity" serait sûrement resté au Japon. On peut reprocher à Tarantino de se servir partout, mais tout le monde a l'air bien content de ses trouvailles. Alors ouvre tes oreilles, petit.
  8. Y'a un max de jolies filles super "costaudes"
    Pour le moment, tu t'en fous et t'as raison. Monsieur Taranmachin, il aime faire des trucs bizarres avec les filles et surtout il aime les filles qui aiment les trucs bizarres. Son Papa l'a abandonné et il le déteste, donc maintenant il aime les femmes fortes qui dominent les hommes. Tu vas voir des choses que tu ne vas pas comprendre tout de suite, mais il se peut qu'elles te changent pour toujours. Si plus tard ta femme est une grande blonde qui fait du Karaté, Papa saura pourquoi.
  9. Y'a des acteurs qui étaient connus avant, quand t'étais pas né
    Quentin a toujours rêvé d'en être un, mais il a toujours été plus doué pour écrire. Pour se venger du destin, il joue souvent dans ses films (quasi tous, mais pas tous). Comme il sait que c'est dur d'être un acteur sans travail, il aime beaucoup donner des rôles aux gens que les méchants producteurs d'Hollywood ont oubliés. Comme ça, il a beaucoup aidé John Travolta, Kurt Russell et plus récemment Don Johnson. Ne t'inquiète pas, si tu es sage, tu n'auras pas à voir leurs anciens films. Ni ceux d'après d'ailleurs.
  10. Il met en avant la "communauté noire"
    Ce gars-là, il a grandi à Los Angeles dans les années 70 et donc il a beaucoup fréquenté les milieux avec des gens noirs. Lui il adore les films où les noirs sont les héros et cassent la tête des blancs (tu verras, mais au ciné, c'est assez rare). Pour ça, beaucoup de gens de cette communauté l'adorent et le considèrent comme l'un des leurs, un "brother" qu'ils disent. D'autres petits à lunettes comme Spike Lee pensent que c'est un imposteur qui volent des choses et particulièrement le mot "Nigger" (que Pépé dit souvent d'ailleurs mais pépé est un peu con). À la maison on pense que Spike Lee devrait refaire de bons films avant de parler.
  11. Il utilise pas mal les livres d'histoire
    Monsieur Tarantino, il était super mauvais à l'école, mais depuis il travaille beaucoup, surtout l'Histoire. Il a compris sur le tard que les livres d'histoire sont ennuyeux parce qu'ils racontent mal des trucs extraordinaires. Depuis, il veut réécrire l'histoire à sa sauce. Vu qu'il a bien travaillé, il fait peu d'erreurs dans ses films et maintenant les historiens aux grosses lunettes l'applaudissent au lieu de lui mettre des mauvaises notes. Donc, va lire tes livres de classe et tu deviendras peut-être riche comme Tarantino. Ou intelligent comme ta maîtresse.

Voilà, si tu me ramènes un bulletin moins dégueu, on fera un marathon des films de Quentin ensemble en mangeant des chips, gamin.

Et sinon, rien à voir, mais parce que toi aussi tu détestes courir (sauf des fois), découvre notre dernière vidéo (et abonne-toi à notre page Youtube)

Maintenant viens te marrer avec les 2 premiers livres de Topito ! Oui tu vas rire. Et sinon on te rembourse. (enfin pas en vrai, mais sur le principe)