Faire un film, c’est un parcours du combattant. Il faut l’écrire, trouver les financements, l’équipe technique, le tourner, le monter, le distribuer. C’est un boulot à temps plein, épuisant, qui prend plusieurs années, la plupart du temps. Quand on fait tout ça pour avoir une date de sortie pas idéale et nourrir des polémiques, c’est pas de bol.

1. Sully de Clint Eastwood

Le film, qui vient de sortir, raconte l’histoire d’un pilote qui évite une catastrophe aérienne grâce à une manœuvre de génie. Il sort le lendemain de la catastrophe aérienne survenue en Colombie et qui a ému tout le Brésil. Pas idéal idéal.

2. Made in France de Nicolas Boukhrief

Le film, tourné avant les attaques de Charlie Hebdo, raconte une série d’attentats dont le mode opératoire est similaire à celui utilisé par les terroristes le 13 novembre 2015, devait sortir en salles le 18 novembre 2015. Finalement, son distributeur, Canal +, a préféré éviter toute polémique et l’a uniquement sorti en VOD. Pas de chance.

3. Nocturama de Bertrand Bonello

Le film, sorti en août 2016, raconte lui aussi une série d’attentats perpétrés par des adolescents à Paris. Ecrit avant les attentats de Charlie Hebdo et tourné avant le 13 novembre 2015, il devait originellement s’appeler Paris est une fête. On comprend qu’il ait changé de nom, puisque le livre d’Hemingway est devenu un symbole de la résistance morale à la vague de terreur.

4. Au-delà de Clint Eastwood (encore lui)

Le film démarre par une scène de tsunami. Il est sorti au Japon en février 2011. Le 11 mars, un tremblement de terre entraîne un tsunami qui lui-même entraînera la catastrophe nucléaire de Fukushima. Le film est déprogrammé aussitôt.

5. Phone Game de Joel Schumacher

Le film devait sortir fin 2002. Il raconte l’histoire d’un type menacé par un sniper dans New York. Sauf qu’en octobre 2002, la ville de Washington est terrorisée par un sniper qui abat 10 personnes en 3 semaines. Hmm. Le film sortira plutôt en avril 2003. Du coup.

6. V pour Vendetta de James McTeigue

On vous refait pas en détail l’histoire de V pour Vendetta, adapté du meilleur comic book de tous les temps et qui raconte l’histoire de V, un terroriste qui lutte pour la liberté dans une société anglaise devenue fasciste. Le film devait sortir en novembre 2005. Or, à Londres, le 7 juillet 2005, une série d’attentats fait 56 morts. Le film sortira plutôt en mars 2006.

7. O de Tim Blake Nelson

Le film est une adaptation libre d’Othello dans un lycée américain. A la fin, Othello y tue des gens dans son lycée. Il devait sortir en avril 1999, pile après la tuerie de Colombine… Pour éviter toute histoire, l’équipe a décidé de reporter sa sortie de 2 ans, en 2001.

8. Le syndrome chinois de James Bridges

Le film, sorti en mars 1979, suit le parcours d’une journaliste qui enquête sur des dysfonctionnements dans une centrale nucléaire. Or, fin mars 1979, les Etats-Unis connaissent le plus gros accident nucléaire de leur histoire à Three Mile Island. L’incident est de niveau 5 sur l’échelle consacrée (Tchernobyl était niveau 7). Le film a été déprogrammé d’urgence.

9. Gone baby gone de Ben Affleck

La sortie du film de Ben Affleck, qui raconte la traque d’un kidnappeur d’enfants, a dû être repoussée de 6 mois en Angleterre. La fillette disparue dans le film portait en effet le même prénom que Madeleine McCann, une petite fille disparue dans la réalité en 2007, et l’actrice choisie pour la jouer présentait des caractéristiques physiques proches.

10. Big Trouble de Barry Sonnefeld

Devinez à quelle période devait sortir ce film qui raconte un attentat dans un aéroport américain ? Oui. Mi-septembre 2001.

Il est plutôt sorti en avril 2002, de fait, ce film que personne n’a trop vu.

Et encore, chez Topito, on a dû repousser la sortie de sketchs sur les Pokémon après la mort de Pikachu.


Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :