Quand on n’a pas beaucoup de moyens, mais qu'on a décidé de tourner un chef d'oeuvre pour accéder à la postérité, le film relatant un procès peut être un bon plan : unité de lieu, de temps et d'action, les fondamentaux de la tragédie classique sont réunis, avec en prime un meurtre épouvantable qu'il n'est nul besoin de montrer. Et dans cet exercice, certains ont réussi à marquer le cinéma et à faire réfléchir le spectateur. Retour sur les classiques du genre.

  1. 12 hommes en colère (1957) – Sidney Lumet : le classique des classiques avec le charismatique Henry Fonda en première ligne. En regardant le film, on se demande souvent si l’accusé avait un avocat…
  2. L'Affaire Pélican(1993) – Alan J.Pakula : Julia Roberts en étudiante en droit désireuse de découvrir la vérité dans une adaptation de John Grisham, un énorme succès... si vous ne l'avez pas vu, c'est que vous le faites exprès.
  3. Jugement à Nuremberg (1961) – Stanley Kramer : être juge sous le 3e Reich, ça invite forcément à quelques questions en 1945… L’opposition Spencer Tracy / Burt Lancaster mérite à elle seule le détour.
    http://youtu.be/gwPb8HXvigk
  4. Class Action (1991) – Michael Apted : le capitalisme est-il moral ? L'histoire vraie d'un des plus grands scandales de l'industrie automobile (l'Ivey Note) bien servie par Gene Hackman et Mary-Elizabeth Mastrantonio.
  5. Music Box (1989) – Costa-Gavras : peut-on défendre un proche efficacement ? Jessica Lange défend son père accusé de nazisme... pas toujours facile le droit !
  6. La vie de David Gale (2003) – Alan Parker : un film dérangeant sur la peine de mort avec Kevin Spacey, pas politiquement correct pour deux sous.
  7. Du silence et des ombres (1962) - Robert Mulligan : du classique qui vieillit bien, avec Gregory Peck en champion américain un peu agaçant.
  8. Michael Clayton (2007) – Tony Gilroy : une ambiance un peu sombre, presque poisseuse sert parfaitement un Clooney en loser élégant. On n'a pas envie que le film s'arrête...
    http://youtu.be/VAtckFylpXo
  9. Le verdict (1982) – Sidney Lumet : Paul Newman, un avocat autrefois prometteur, mais détruit par l’alcool, a soudain une crise de conscience et tente de faire du droit… pas gagné, mais ça fait un bon film !
  10. L'inconnu dans la maison (1992) – Georges Lautner : un des derniers films de Belmondo, alcoolique et dépassé, jusqu’à ce que… Le film vaut cent fois mieux que le livre de Simenon dont il est tiré et qui est assez moyen.
    http://youtu.be/OoEOR7CCOQI

Mais aussi Sleepers, L’honneur des Winslow, Furie, la Défense Lincoln...

Et vous, quel film vous a encouragé à vous lancer dans des études de droit ?

Crédits photo (creative commons) : bloomsberries