Ce soir, c’est soirée « film » avec votre target et vous espérez bien conclure. Sauf que vous n’avez jamais été doué(e) pour faire des choix. D’ailleurs votre sœur se souvient encore de cette après-midi « Saw » avec vos neveux. Pour éviter toute déconvenue pendant ce « date », voici une petite liste de film à ne surtout pas sélectionner concoctée par nos soins pour vous empêcher de créer le malaise.

1. A Serbian Film : le pire film de l'humanité

En plus de ne pas conclure, vous allez probablement traumatiser votre target. Il suffit d’en lire le synopsis pour avoir un début de nausée bien violent. Ce film met en scène les déviances sexuelles les plus atroces de manière crue et bien sanguinolente. Or, relents et amour sont deux choses tout à fait incompatibles. On espère ne rien vous apprendre.

2. Les Infidèles (vous risquez de ne pas faire passer le bon message)

Montrer un film à base de tromperies et de mensonges sous couvert d’humour (parfois gras) n’est peut-être pas le meilleur moyen de séduire autrui. À chaque éclat de rire de votre part, votre target vous regardera avec suspicion s’imaginant déjà les pires scénarios. Moyen, moyen.

3. Inception parce que déjà la première fois vous n'avez rien compris

Au premier date, vous avez voulu l’impressionner en lui parlant de votre affection particulière pour des films bien « prise de tête » tels que Prometheus, Da Vinci Code ou encore Inception. Et puis quand il ou elle vous a proposé d’en regarder un chez vous, vous avez dû accepter. Et voilà où vous en êtes maintenant, coincé devant « Inception », complètement largué(e). Vous prenez même des notes discrètement sur un calepin pour pouvoir assembler les éléments plus tard et capter quelque chose. Et quand à la fin, il ou elle vous demande si vous avez aimé, ce n’est qu’un petit « heinhein » qui sort de votre bouche.

Source photo : Giphy

4. Le Tango de Satan de Bela Tarr : ce film dure 7h25 min

Et croyez-le ou non : sept heures, c’est très très très très long. Et m’a-t-on dit « un poil chiant ». Vous vous imaginez, vous projetez de sortir avec un vrai cinéphile et le fourbe vous interdit de lui adresser la parole pendant toute la durée du long-métrage ? Pendant que ce dernier captivé par la chute du communisme en Europe de l’Est sur fond de campagnes désertes et pauvres, vous ignore royalement, vous sombrez petit à petit dans un sommeil profond. Vous vous réveillerez célibataire, on peut vous le garantir.

5. Emmanuel Macron : les coulisses d'une victoire

Alors clairement tu as une petite année de retard si tu visionnes ce reportage oklm. Par ailleurs, même si tu es un étudiant en sciences-politiques, ce choix de documentaire risque fortement de faire déchanter ta moitié. Donc mauvais choix. Vraiment très mauvais.

6. Manchester by the Sea ou comment basculer de séduction à dépression

Sortie en 2016, ce film est un concentré de dépression et de tristesse. La trame : un homme détruit qui revient dans sa ville d’origine après avoir vécu un drame familial bien traumatisant comme il faut. Les paysages sont magnifiques, les plans superbes, par contre vous allez probablement avoir envie de pleurer fortement toutes les quinze minutes. Et chialer devant sa future conquête, c’est certes une preuve de sensibilité mais avec vos yeux tout gonflés de larmes là et votre morve au bout du nez, peu de chances qu’il ou elle accepte de vous choper.

7. The Human Centipede : des humains cousus les uns aux autres par les orifices

Passe. N’allez pas voir la bande annonce, ni le film, ni même l’affiche. Brrrr

Source photo : Giphy

8. La Vie est belle... c'est dur de choper en pleurant

Clairement, vous allez tellement pleurer que vous risquez de noyer votre conquête et ce n’est pas très stratégique si vous avez pour objectif de conclure avec cette dernière… Pendant la seconde guerre mondiale, un père essaie d’éviter l’horreur des camps à son fils en lui faisant croire qu’il s’agit simplement d’un jeu. Ce film a reçu la palme du long-métrage le plus propice à te mettre en PLS de désespoir.

9. La pianiste : le malaise risque d'être palpable

Une femme en apparence austère à la sexualité débridée qui s’adonne à des mutilations par pur plaisir masochiste… Le petit silence qui risque de suivre à la suite du visionnage de ce film risque d’être un petit peu gênant.

10. Cannibal Holocaust : très très mauvaise idée

Réalisé en 1980 par Ruggero Deodato, ce film d’horreur italien est à l’origine de bien des polémiques. Interdit dans plusieurs pays, il a même fait l’objet d’enquêtes afin de savoir si certains des meurtres feints devant la caméra avaient été vraiment réalisés. Bonne ambiance. Ce n’était pas le cas. Néanmoins, six animaux ont été réellement tués pour les besoins du film et pour se justifier, le réalisateur a simplement affirmé que « le quota de chasse avait été respecté » (gros con).

On ne doute pas que (certains de) ces films sont probablement de qualité supérieure. Néanmoins, faites nous confiance, vous n’aurez absolument aucune chance de conclure avec votre ami(e) si vous les visionnez… À moins d’éteindre la télévision…