Comme j’aime à dire poliment à une personne dont je ne désire pas entendre la voix « la parole est d’argent, mais ferme ta gueule ». Car oui, jeunes lièvres fougueux, le blabla ambiant n’est pas toujours une réjouissance pour nos oreilles meurtries et nos tympans ont bien souvent l’occasion de saigner à l’écoute des dialogues creux qu’on trouve parfois au cinéma. Si toi aussi tu en as marre d’entendre des voix humaines, fais-toi une cure en matant tous ces films qui font honneur au bruissement des feuilles dans les arbres. Sauf si y’a pas d’arbre. Ou pas de feuille dans l’arbre.

1. "Les Vacances de M. Hulot" de Jacques Tati

Film quasi-muet, comme à peu près tous les films de Jacques Tati ce qui ne l’empêche pas d’écrire des dialogues excellents dont les répliques tombent savoureusement à pic. De toute façon Jacques Tati est un guide spirituel. J’le ken.

2. "L'Ours" de Jean-Jacques Annaud

Si on a tous en souvenir le torrent de larmes qui a ravagé notre canal lacrymal en découvrant ce film qu’on peut placer en deuxième position des films les plus tristes au monde (juste après Chatran), on a tendance à croire que L’Ours était un film 100% muet ce qui l’aurait naturellement exclu de ce top. Mais en fait, il y a des dialogues puisqu’il y a deux chasseurs dont Tcheky Karyo qui bute la maman. Ouais je vous spoile, mais en vrai je vous spoile pas tant que ça.

3. "Duel" de Steven Spielberg

Un film qui fut d’abord diffusé à la télévision et met en scène une course poursuite entre un camion au chauffeur inconnu et un type dans sa bagnole. Du coup forcément question dialogue, on entend plus du vroum-vroum.

4. "Le Silence" d'Ingmar Bergman

Le mec, il annonçait déjà bien la couleur dans le titre. Encore un réal qui s’est pas encombré d’une grosse équipe de dialoguistes. En l’occurrence, il raconte l’histoire de deux frangines qui s’arrêtent dans un hôtel niché dans un pays vraisemblablement imaginaire à en croire leur étrange langage.

5. "Printemps, été, automne, hiver... et printemps" de Kim Ki Duk

Ce film contemplatif est une véritable ode à la nature qui donne grave envie d’aller faire une retraite de silence en montagne (en espérant qu’on capte la 4G pour mater Netflix quand même). De façon générale, on peut pas dire que les films de Kim Ki Duk soient ultra bavards, preuve en est de son dernier film pas encore sorti en France Moebius qui sera totalement muet.

6. "All is lost" de J.C. Chandor

Encore un film sur la solitude où les poissons sont plus bavards que Robert Redford. On n’en retiendra qu’une phrase : « Ici, le Virginia Jean, pour un SOS »

7. "The Artist" de Michel Hazanavicius

Bah oui le film est muet mais en fait NON ! La scène finale introduit subtilement le film dans le cinéma parlant alors du coup, forcément, le film devient parlant et non plus muet. C’est juste que ça cause pas beaucoup. ce qui ne l’empêche pas d’être un peu trop bavard à mon goût.

8. "Drive" de Nicolas Winding Refn

Si les dialogues se font rares dans Drive (contrairement à ce que laisse croire la bande annonce qui compile la totalité les dialogues du film en deux minutes), ça ne nous a pas empêché de développer une attirance sexuelle malsaine pour Ryan Gosling qui doit prononcer en tout et pour tout trois mots, et c’est très bien comme ça. C’est peut être le seul film à ma connaissance dont on n’a retenu que la musique.

9. "Gravity" de Alfonso Cuarón

OK c’est un peu de la triche vu que la zouze se retrouve paumée seule dans l’espace pendant une heure et demi ce qui limite forcément un peu ses chances de taper la causette. Mais peu importe, les faits sont là, Gravity ne suinte pas l’excès de dialogues.

10. "Tree of Life" de Terence Malick

Film pseudo-mystique (pour lequel je voue une haine à peine dissimulée) se composant à 98 % de plans vaseux sur l’évolution de la vie sur Terre. Sur la durée interminable du film, on peut pas dire que ça cause beaucoup, c’est pourquoi on peut en revanche causer en regardant le film, de la pluie et du beau temps ou tout simplement d’un autre film mieux.

Chuuuuuuuut.

Sources :

Francetvinfo

Ranker