L’amitié est un vaste concept. Un peu comme un pays, qui est aussi un concept et aussi un truc souvent vaste du moins à l’échelle humaine si l’on excepte le Vatican. Mais l’amitié, ce ne sont pas que des moments de fraternité, un peu comme avec les pays où la guerre civile peut pointer son nez. L’amitié, c’est aussi le courage de dire la vérité, de regarder l’ami en face et de lui dire qu’il pue de la gueule. C’est à ça qu’on distingue un vrai ami d’un pote.

1. T'as un bout de salade entre les dents

Pourquoi il est impératif de le faire : Parce que pour peu que le pote en question ait rendez-vous avec un employeur potentiel, une cible sexuelle potentielle ou toute personne n’ayant pas le même niveau de proximité avec lui que vous, vous l’envoyez directement au casse-pipe en ne le faisant pas.

Comment le faire : « T’as un bout de salade entre les dents. »

Niveau de difficulté : 1/10.

2. T'as la braguette ouverte

Pourquoi il est impératif de le faire : Parce que si vous ne le faites pas, quelqu’un d’autre le fera à votre place et votre ami vous soupçonnera de ne pas lui avoir dit qu’il avait la braguette ouverte dans le seul et unique but de l’humilier. Ne prenez pas le risque.

Comment le faire : « T’as la braguette ouverte, on voit ton slip. »

Niveau de difficulté : 2/10 (ça peut sous-entendre que tu regardais sa braguette).

3. T'as une crotte de nez qui dépasse

Pourquoi il est impératif de le faire : Parce que c’est dégueulasse, bordel, et que ça te dégoûte et qu’une fois que tu l’auras dit et bah c’en sera fini du dégoût.

Comment le faire : « Bon. Faut que je te dise. T’as un bout de morve qui dépasse. » Evitez l’expression Mickey.

Niveau de difficulté : 3/10.

4. Ton pantalon est déchiré à l'entrejambe

Pourquoi il est impératif de le faire : Parce que même s’il ne peut pas se changer, votre pote aura à l’esprit qu’on risque à tout moment de voir ses fesses et se débrouillera donc pour que ladite déchirure se voit le moins possible. Dans le cas contraire, tout le monde ferra ses fesses.

Comment le faire : « Bon, je sais que je vais te gâcher ta journée, mais t’as ton pantalon entièrement déchiré et on voit tes fesses. Je sais, c’est dur. »

Niveau de difficulté : 4/10.

5. Ton idée de livre, là, c'est vraiment nul

Pourquoi il est impératif de le faire : Parce que sinon il va l’écrire, le livre et, non content d’avoir l’espoir vain de recevoir les vivas des maisons d’édition, il vous fera lire toutes les versions successives parce que vous n’aurez pas eu le courage de dire la vérité.

Comment le faire : « C’est nul, c’est à chier et tu écris pas bien. Je sais c’est pas sympa mais tu mérites de savoir la vérité. »

Niveau de difficulté : 5/10.

6. Tu pues de la bouche

Pourquoi il est impératif de le faire : Parce que soit il faut qu’il se lave les dents et c’est pas bien méchant, soit il faut qu’il aille chez le dentiste pour se faire soigner une gingivite et chaque minute compte. Dans tous les cas, c’est un service que tu lui rends.

Comment le faire : « Tu veux pas prendre un chewing gum ? »

Niveau de difficulté : 6/10.

7. Mets du déo

Pourquoi il est impératif de le faire : Parce qu’une bonne hygiène corporelle est la première et indispensable étape pour entretenir des rapports sociaux de qualité. Et parce que putain ça pue la transpi merde.

Comment le faire : « Tu veux qu’on t’achète du déo ? »

Niveau de difficulté : 7/10.

8. Tu devrais consulter parce que tu disjonctes

Pourquoi il est impératif de le faire : Parce que les saillies alcoolisées sur le meurtre de masse étaient un peu drôles au début mais elles commencent à faire peur.

Comment le faire : « Bon. Ca va pas, on est d’accord ? Tu sais, il y a des gens qui… »

Niveau de difficulté : 8/10.

9. Je couche avec ta meuf/ton mec

Pourquoi il est impératif de le faire : Parce qu’il vaut mieux dire la vérité vite plutôt que d’entretenir un mensonge pendant des années et des années au risque d’en revenir au point précédent une fois la vérité dévoilée.

Comment le faire : « Alors en fait, comment te dire, tu vois ton mec/ta meuf ? Et bah en fait on couche ensemble. Voilà. »

Niveau de difficulté : 9/10.

10. J'ai envie de coucher avec toi

Pourquoi il est impératif de le faire : Parce que t’en as trop envie, bordel.

Comment le faire : « Et sinon ça te dirait pas on baise ? »

Niveau de difficulté : 10/10.

Sur le dernier point, il y a un risque pour qu’il s’agisse d’une phrase qui brise une amitié, soyez prévenus.