Quand on a un truc qui pousse dans le bide (et je ne sais pas de quoi je parle, aussi loin que je m’en souvienne je n’ai quasiment jamais produit d’enfants de ma vie), on peut être un peu sensible, émotive, à fleur de peau… Et naturellement, les films qu’on regarde ne sont pas toujours les plus pertinents compte tenu de notre état. C’est un peu comme si tu regardais les Dents de la mer en nageant en pleine mer (en plus c’est pas du tout pratique parce qu’il faut un ordinateur dans un sac imperméable et si t’as pas de bouée ça doit carrément être chiant). Bref. Voici la liste des pires films à ne regarder SOUS AUCUN PRÉTEXTE quand on est enceinte.

1. Eraserhead de David Lynch (1977)

Pour ceux qui ne connaissent pas, je ne peux que vous recommander ce film le plus pété de David Lynch mais de loin son meilleur (même si c’est vraiment une phrase de snob de dire ça). Impossible de vous résumer l’histoire, mais en gros un homme se retrouve seul avec son bébé qui se trouve avoir une tête de poulet rôti. Je sais pas si ça donne faim ou si ça donne envie de se faire avorter.

2. Rosemary's Baby de Roman Polanski (1968)

Le classique des classiques qui raconte la grossesse de Rosemary. Elle et son compagnon Guy emménagent dans un nouvel immeuble. Leurs voisins Minnie et Roman semblent un peu trop vouloir gratter l’amitié. Est-ce que Rosemary se ferait pas féconder par le diable en personne avant d’accoucher de son enfant céleste ?

3. A l'intérieur de Julien Maury, Alexandre Bustillo (2007)

Comme dans 90 % des films d’horreur français, devinez qui on retrouve dans ce film ? Béatrice Daaaaaaaaalle. C’était ça où Philippe Nahon (de toute façon, on sait tous que quand on est face à Philippe Nahon, c’est la preuve qu’on mate un film d’horreur français). Bref, le film nous raconte l’histoire de Sarah, enceinte jusqu’aux dents et veuve qui passe seule le soir de Noël la veille de son entrée à l’hosto. Cette soirée pourrait être juste ultra triste s’il n’y avait pas une vieille tarée dehors prête à tout pour lui arracher le fœtus de ses entrailles.

4. Baby Blood de Alain Robak (1990)

Alors je vous arrête toute de suite : ce film n’est certes pas à voir quand on est une femme enceinte, mais ce conseil peut s’étendre au reste de la population. Je vous en supplie matez ce résumé vidéo c’est du nectar de nanar. Avec en guest star Alain Chabat dans une scène épique qui aurait largement trouvé sa place dans La cité de la peur.

5. Alien : Le huitième passager de Ridley Scott (1979)

Des aliens qui viennent te cracher des glaviots à ton insu dans le fond de la gorge et qui font pousser des bestiaux en mode grossesse accélérée dans le bide avant de sortir en te transperçant les entrailles ? Boah, ça ressemble pas mal à une grossesse classique avec césarienne quoi.

6. 4 mois, 3 semaines, 2 jours de Cristian Mungiuv (2007)

ALERTE : film bien déprimant. On est en Roumanie en plein dictature communiste de Ceausescu en 1987. Une étudiante va aider sa copine étudiante à se faire avorter. Clandestinement. Avec un médecin immonde. Qui les viole. Les deux. En plus de leur prendre toute la tune qu’elles ont pour manœuvrer l’avortement. Qui est dangereux parce qu’elle est enceinte de plus de trois mois. Une belle dose de sordide.

7. We Need to Talk About Kevin de Lynne Ramsay (2011)

Quand on se prépare à être futur parent, on doit gérer avec une bonne dose d’angoisse et de questions existentielles… Et si je n’aime pas mon enfant ? Et si mon enfant ne m’aime pas ? Et s’il devient un salopard ? Est-ce qu’il va tuer des gens ? Est-ce que ce sera de ma faute ? A toutes ces questions, le film répond oui.

8. Mother! de Darren Aronofsky (2017)

Un couple emménage dans une maison, les voisins sont sympas mais un peu du genre pot de colle. La femme tombe enceinte et les voisins squattent de plus en plus pour finir dans une forme de cauchemar ignoble avec invasion de gens chelou. L’angoisse absolue.

9. Grace de Paul Solet (2009)

Après un grave accident, une femme enceinte de huit mois perd son bébé… jusqu’à ce qu’elle accouche et qu’il soit à nouveau en vie. Bonne nouvelle ? Pas sûr.

10. N'importe quel film de Gaspard Noé

Le mec ne peut pas s’empêcher, dans TOUS ses films il y a une meuf enceinte qui se fait frapper dans le bide ou violer.