On pense parfois, naïvement, que faire un film, c'est un boulot colossal. Qu'il faut trouver une idée suffisamment forte pour tenir en haleine le spectateur pendant une bonne heure et demi et que les gens veulent surtout de l'inédit. C'est des conneries. En vrai, un bon sketch qui a fait ses preuves peut suffire à mobiliser 15 millions d'euros de budget et vous faire inviter sur tous les plateaux pour une promo débridée. La preuve avec ces films parfois très dispensables :

  1. Brice de Nice
    Quand on revoit ce sketch aujourd'hui, on se demande comment un producteur a pu y trouver le potentiel pour faire le carton que l'on sait. En tout cas, Patrick Sébastien, qui charge cette vidéo sur son compte Youtube, est très fier d'avoir accueilli l'acteur oscarisé sur son plateau en 1997.

  2. Chouchou 2002
    Gad Elmaleh devait penser que le format d'un sketch coincé dans le spectacle "La Vie Normale" était trop petit pour un personnage aussi complexe que Chouchou. Il décide donc de lui offrir un grand format et découvre certainement qu'on n'est pas aussi libre au cinéma que sur scène. Mais le film fait un carton, donc oui, il faut finir une comédie par un mariage.

  3. Disco
    Issu d'un des personnages campé par Franck Dubosc dans l'une de ses brillantes pastilles "Pour toi Public". Si Dubosc a le temps de passer tous les clichés sur le Disco en 2min50, on se demande si c'était une bonne idée 1) d'en faire un film de 106 minutes 2) de confier ça à Fabien Onteniente (réponses : non, et non).

  4. Camping 2006
    Selon la page Wikipedia du film, "les scenaristes n'ont pas pris le sketch comme point de départ pour l'écriture du script". Ok. Mais ils ont quand même réussi à foutre toutes les répliques dans le film, à moins que ce soit une coincidence. Ah, et il a le même slibard aussi. Mais sinon, rien à voir.

  5. Wayne's World 1992
    Là encore, voir deux cons au Saturday Night Live mimer les metalheads du début des 90s ne suffisait pas à imaginer un film. Pourtant, deux ans après l'arrivée du duo sur NBC, le long métrage devient la référence pour tous les ados de l'époque qui excusent encore beaucoup de choses à Mike Myers (oui, on parle de "Love Gourou").

  6. Mais qui a tué Pamela Rose
    Si l'adaptation fonctionne bien pour cette série de sketchs de Kad et Olivier, c'est justement parce que ce n'est pas vraiment une adaptation. Les prestations dans le studio de Comédie et le long métrage sont bien distincts, les sketchs étant une sitcom se déroulant dans les bureaux du FBI, le film étant une parodie de Twin Peaks. En tout cas, tout ça se (re)voit avec bonheur.

  7. Coneheads 1993
    Avant d'être portés sur grand écran avec l'excellent Dan Aykroyd, les Coneheads, ces extraterrestres désireux d'envahir la Terre qui doivent composer avec les services d'immigration américains étaient apparus en 1977 dans le Saturday Night Live puis avaient eu droit à une adaptation télévisée en 1983. Mais sans l'excellente bande son réunissant les Red Hot, Slash et REM.

  8. Borat
    On se doute bien que pour mettre à l'écran un personnage aussi scandaleux que Borat, il faut l'avoir affiné pendant des années à la télé. Au sein de Da Ali-G show (qui aura lui aussi droit à son film), on découvre les multiples facettes de Sacha Baron Cohen, entre autres Borat ou Brüno. Dans tous les cas, ça aurait été dommage de ne pas en faire profiter tout le monde.

  9. MacGruber
    La preuve que la solution de facilité n'est pas l'apanage du cinéma français : MacGruber est une parodie de MacGyver diffusée dans le Saturday Night Live et transformée en long métrage en 2010. Pas de sortie en France, ni même de sortie DVD, on n'a peut-être rien raté.

  10. Cabaret Paradis
    "Pourquoi tous les gens qui font des sketchs sur Canal+ font des films et pas nous?" Voila en substance ce que Shirley et Dino, invités permanents du service public, ont dû se dire. Le "vu à la télé" à son paroxysme. Vous ne l'avez pas vu ? Bien joué.

  11. Coco 2009
    Un très bon sketch issu du spectacle "La Vie Normale", 4 millions d'entrées pour Chouchou... ce serait quand même con de ne pas capitaliser là dessus. Coco devient un film, on ajoute un peu d'histoire avant, un peu après, on appelle Depardieu qui de toute façon ne sait pas dire non, et hop, 105 minutes de bobine avec la bénédiction de Canal+ et TF1. Qui a dit que la création était morte en France ?
    https://youtu.be/ee5ZxZjEXkI?t=47m25s

Tu veux faire un film ? Commence par faire un sketch, ça ira.

Source : Wikipedia