Le Festival de Cannes célèbre tous les ans le cinéma, avec tapis rouge glamour, coupettes de champagne hors de prix, robes et smokings à l’appui. Un événement qui aime aussi le scandale mais pas trop non plus. Parce qu’à Cannes, on est quand même dans le gros festoche. Et c’est très bien comme ça. Pourtant, parfois, c’est pas mal de sortir du cadre. Comme ces 10 festivals, aux concepts plus originaux ou tout du moins plus audacieux…

1. Le Golden Apricot Film Festival (Arménie)

On débute en douceur avec le principal festival de cinéma arménien. Il se déroule à Erevan, au mois de juillet. Et comme juillet est aussi le mois où sont récoltés les abricots, c’est tout naturellement que l’événement a non seulement adopté ce fruit pour son nom, mais aussi pour son logo et pour sa récompense suprême. Car si Cannes remet des Palmes d’or, ici, on décerne l’Abricot d’or ! Et non, aucun rapport avec les Hot d’Or.

2. Le Incredible Strange Film Festival (Nouvelle-Zélande)

En Nouvelle-Zélande, on aime bien le cinéma extrême et bizarre. Il n’y a qu’à voir les premiers films de Peter Jackson, Bad Taste, Braindead et les Feebles pour s’en convaincre, ou plus récemment des œuvres comme Deathgasm. Au Incredible Strange Film Festival, on célèbre donc les trucs déviants, gore, dérangeants et joyeusement foutraques.

3. Le KahBang Festival (États-Unis)

Probablement mon préféré. Au KahBang Festival, on célèbre la musique, le cinéma et les arts en général. Dommage que dernièrement, la partie musique ait été supprimée. Cela dit, ce n’est pas le plus intéressant. Rien d’anormal jusqu’ici. Non, le plus bizarre, c’est que le festival remet à un acteur ou un réalisateur le prix Kevin Norwood Bacon Achievement Award. Le principe ? Récompenser quelqu’un qui a collaboré au moins six fois avec l’acteur. Une extension un peu surréaliste du jeu Six Degrees of Kevin Bacon, qui est une alternative à la théorie Six degrés de séparation, qui veut qu’une immense majorité de gens du cinéma soit liée à Kevin Bacon.

Source photo : Giphy

4. L'International Random Film Festival (partout en Europe)

Un festival qui se déroule tous les ans dans un endroit choisi au hasard, quelque-part en Europe. Les récompenses sont d’ailleurs tout aussi aléatoires et varient d’une année sur l’autre. Un exemple : en 2012 furent remis le prix de La cuillère et du poisson rouge et celui de la Tortue en cavale.

5. Le Fake Flesh Film Festival (Canada)

Un festival qui propose à des réalisateurs de refaire à leur sauce des films connus. Le tout dans la grande tradition du « suédé ». Un terme né avec le film de Michel Gondry, Soyez Sympa Rembobinez, qui consiste donc à refaire un film avec les moyens du bord.

6. Le Cinema in the Cemetery (Australie)

Ça se passe à Sydney en Australie, au cimetière St John et le principe est assez simple : on projette des films dans un cimetière. Un peu comme au cimetière de Hollywood à Halloween, mais durant plusieurs jours. Et pas forcément des films d’horreur mais un peu de tout. Ça tue non ?

7. Le Bring Your Own Film Festival (Inde)

C’est le plus démocratique de ce top ! Car au Bring Your Own Film Festival, pas de sélection ! N’importe qui peut venir avec son film sous le bras, s’inscrire et le montrer à tout le monde !

8. Le International Moustache Film Festival (États-Unis)

Pour être sélectionnés, les films doivent mettre en avant une ou plusieurs thématiques liées à la moustache et/ou être portés par un acteur moustachu (au minimum). Là sont les conditions à remplir pour espérer remporter les 100 dollars de récompense et un des prestigieux prix, comme le prix de la meilleure collection de moustaches ou celui de la meilleure histoire de croissance de moustache.

Source photo : Giphy

9. Le Borscht Film Festival (États-Unis)

Ce festival de Miami a été élu « Plus étrange festival de films au monde ». Pourquoi ? En raison de sa programmation, qui compile à chaque fois des œuvres bizarres et dérangeantes. Ici, les cinéastes de la région sont invités à mettre en lumière les communautés habituellement sous-représentées dans des longs-métrages sans concession, ayant souvent un rapport avec la mort. Ce dernier point faisant écho à la situation d’une ville qui, année après année, ne cesse de voir son espérance de vie menacée par la montée des eaux due au réchauffement climatique.

10. Le San Francisco Silent Film Festival

Un festival qui, comme son nom l’indique, célèbre le cinéma muet. Prenant place dans le magnifique Castro Theater, cet événement projette des copies restaurées des grands classiques mais aussi de films moins connus.

The sound of silents.

A post shared by Heather (@hedgiekicksbutt) on

Sans oublier L’Étrange Festival parisien et le Festival Extrême Cinéma à Toulouse !