Crédits photo (creative commons) : rodrigoferrari

Non, l'été ne commence pas le 21 juin. L'été commence à Glastonbury, le plus grand festival du monde (du 22 au 26 juin 2011) : Musique, arts de la rue, cirque, théâtre, poésie, boue et illuminés, à leur paroxysme pendant 4 jours dans le Sud-ouest de l’Angleterre. En 1970, un jeune fermier, Michael Eavis a ouvert son champ à 1500 personnes, comme ça, parce qu'il avait vu un festival et voulait faire pareil. 40 ans plus tard, à 75 ans, il est toujours là et fait parti des 100 personnes les plus influentes du monde. Toute comparaison avec un festival de musique en centre Bretagne ne serait que pure fiction.

  1. Glastonbury (Glasto pour les intimes) devient, l'espace de quelques jours, l'éphémère seconde ville du Somerset : 200 000 personnes ça fait du monde dans la prairie !
  2. Tout ce monde est accueilli dans un espace de 900 hectares : équipés de réservoirs sous terrain d'une capacité de 2 millions de litres, 4700 toilettes, 1600 km de routes, 6 ponts, 4 kilomètres de tuyaux, 60 km de barrières. Autant rester groupé.
  3. C'est aussi 7000 poubelles, 1000 points de recyclage : en 2009, 1650 tonnes de déchets ont été ramassées par 1000 personnes dont 60% de bénévoles (en échange d'un pass). Tu es un hippie, mais un hippie propre !
  4. 3000 personnes environ sont soignées au centre médical, pendant le week-end : des bébés y naissent aussi. Comme ces deux jeunes filles ayant accouchées pendant le festival ignorant jusque-là leur état. Merveilleuse Grande-Bretagne !
  5. Le festival s'offre des pauses tous les 5-6 ans : pour laisser reposer la terre et les habitants aussi. En 2012, il n'y en aura pas; pour les mêmes raisons et aussi par manque de policiers et de toilettes pour cause de Jeux Olympiques. Et sans toilette on est obligé de se soulager dans son verre et c'est pas cool pour celui d'après qui vous demande une gorgée.
  6. Parfois, il pleut en Angleterre Et quand il pleut à Glasto, il pleut bien : conséquence : on suit le show dans sa voiture et on dort dans des tentes inondées. Le meilleur moyen pour se déplacer le canoë. Une nouvelle discipline a vu le jour le surf sur boue. (Mud-surfing). Toujours en attente de validation pour être discipline officielle aux JO.
  7. Le droit d'entrée en 1971 était de £1 : de 71 à 78 c'était gratuit. 1987, £21 ; 2000,£87 ; 2011 £195... La décence ne nous permet pas de faire la conversion en euro.
  8. 2000 a été l'année du record d'affluence : 250 000 personnes dont la moitié n'avait pas payé. "Petit, tu vois, dans le temps, payer pour aller à Glasto était une hérésie".
  9. Les bénéfices sont reversés à des œuvres de charité : les artistes acceptent de baisser leur cachet pour la bonne cause. Sauf certains comme les Rolling Stones qui n'y sont jamais venus... Un papy, c'est connu, c'est radin.
  10. Parce que Glasto, ce n'est pas qu'un défilé de sous-Kate Moss habillées en hippie chic : c'est aussi et surtout de la musique : James Brown, David Bowie, Joan Baez, Pulp, Franz Ferdinand, Oasis, Muse, Paul McCartney, Régine -ah non, on me dit que c'est Beyoncé... Bref que du bon du très bon pour 4 jours hors du temps.

source :dailymail.co.uk, www.nme.com et www.glastonburyfestivals.co.uk