Cette mode issue des feuilletons merdiques des années 80 (pardon pour les trois fans encore vivants des feux de l'amour) est en train de connaître une seconde vie. Pile au moment où tout le monde avait compris que les séries étaient aussi respectable que le cinéma, qu'on pouvait se la péter dans les dîners parce qu'on regardait des dragons et des nichons, voilà que les scénaristes décident de ressortir du tiroir l'une des mécaniques les plus bidons. En fait ça a toujours existé.

  1. Glenn (Walking Dead)
    La meilleure fausse mort de 2015. Tout le monde y a cru (sauf ceux qui avaient lu la BD et qui n'ont pas manqués de se la péter dans tous les commentaires sur Facebook). Il n'empêche que les scénaristes, sûrement parce qu'ils sentaient que tout le monde se faisait chier nous ont bien fait croire que le pauvre Glennou y était passé. Une belle manière de combler le vide.


    landscape-1448290456-tv-the-walking-dead-s06e07-still-06_resultat
  2. Jon Snow (Game Of Thrones)
    Bon, on l'a clairement vu se prendre un bon millier de coups de couteau, et ce lors d'un "season finale", donc clairement s'il est pas mort de chez mort on peut dire qu'ils se foutent bien de notre gueule chez HBO. GOT est-il sur la pente descendante ? Ce petit cliffangher digne des feux de l'amour en est sûrement la preuve.


    Jon_Kill_the_Boy_resultat
  3. Sarah Tancredi (Prison Break)
    On doit sûrement vous apprendre la nouvelle, vu que la plupart des gens ne regardaient plus la série quand la pauvre doctoresse y est passée. Alors, autant vous dire que quand ils l'ont fait revenir, plus personne n'était là. Comme les créateurs de la série ne doutent de rien, ils vont aussi faire revenir Michael (qu'ils ont buté à la fin de la série) pour une nouvelle saison.


    sara tancredi_resultat
  4. Eric Northman (True Blood)
    Eric, le gars, il croit qu'il suffit de boire le sang d'un hybride fée/vampire pour pouvoir se permettre de goûter enfin aux joies du soleil. Sauf que le mec dont il a bu le sang ben il crève. Et là, c'est chaud pour sa face parce que les effets du sang disparaissent et qu'il se fait cramer la gueule bien comme il faut. Là c'est la fin de la saison 6, et on est tous sûr qu'il est totalement décédé. Mais évidemment, vu que la moitié des fans de la série ne mataient que pour voir le beau blond à moitié à poil, les scénaristes l'ont fait revenir. Totalement malade certes, mais bien présent. C'était un beau coup de traître des scénaristes visant sûrement à punir les gens qui mataient encore True Blood durant la saison 7.


    eric northman_resultat
  5. Bobby (Dallas)
    La série la plus suivie des années 80 a tout inventé en termes de rebondissement bidons. Ainsi, après avoir tué Bobby, le fils adoré, dans un accident de bagnole, et avoir passé une saison à décrire le deuil de la famille, ils ont fait revenir le personnage en prétextant que la mort de Bobby et tout ce qui a suivi n'était en fait qu'un rêve de sa femme. Dans les années 80, on avait droit à ce genre de trucs.


    Bobby_resultat
  6. Mulder (X-Files)
    La série qui se base sur des trucs qu'on croit vrai alors qu'ils le sont pas était obligé de nous faire une petite entourloupe. Et c'est exactement ce qui s'est passé lors de la saison 5 quand Scully a découvert le corps tout suicidé du pauvre Mulder. Evidemment, tout ça n'était qu'un vaste complot et il allait très bien. On aurait du se souvenir qu'il était capable de nous faire ce genre coup quand on a commencé à regarder subir la nouvelle saison.


    Mulder_resultat
  7. Sherlock (Sherlock)
    Fin de la saison 2, on s'attend au petit suspense à la papa, et là bim ! voilà qui se jette du toit le con. Et là on panique, la série est fini c'est ça, C'est Ça HEIN !!?? En fait non, le petit salopard a trouvé une petite entourloupe à la Sherlock et en fait il est pas mort. Il est fort, très fort. Même si franchement pour une série aussi adulé par la critique, c'était chaud de se permettre un truc aussi osé (et par osé on veut dire totalement bancal).

    sherlock_resultat
  8. Daniel Jackson (Stargate)
    Bon là c'est un peu spécial parce qu'ils l'ont fait crever plein de fois. A tel point que dans la saison 7, un personnage dit "Dr Jackson va en crever quand il verra ça" ce à quoi un autre personnage répond "Quoi ! Encore ?". Quand une série se fout elle même de la gueule de ses propres ressorts scénaristiques, ça sent le sapin.


    daniel jackson_resultat
  9. Charlie (Mon Oncle Charlie)
    Viré parce qu'il aurait quelques peu abusé d'à peu près toutes les drogues qui existent sur terre (voire même quelques trucs qui doivent venir de Mars, ce qui expliquerait quelques coupes de cheveux), Charlie Sheen a disparu de la série comme son personnage. Sauf que, au dernier épisode de la série, on se rend compte qu'en fait il était kidnappé par Rose. Alors, il revient et il meurt, écrasé par un piano. Oui, on peut dire que pour le dernier épisode, ils se sont bien lâchés.

    Charlie Sheen
  10. Kenny (South Park)
    Bon il y passait à tous les épisodes, donc ça ne compte pas. Mais, à un moment ils l'ont vraiment fait crever pour de bon. Les créateurs ont avoués qu'ils en avaient marre de le faire crever à chaque épisode, et qu'ils voulaient le remplacer par Butters. Au final il est revenu à la fin de la saison 6 et n'est jamais parti depuis.

    kenny_resultat
  11. Bonus : Jésus (La Bible)
    Ben c'est quand même la première série à nous avoir fait le coup. C'est d'ailleurs à ce moment là qu'on a arrêté de croire à la Bible et à tous ses spin-off. Non mais ça partait bien le machin, après le problème quand on accumule les saisons et les scénaristes c'est qu' on arrive souvent du n'importe quoi. Et clairement, le coup de je meurs, je me barre trois jours et je reviens, c'était un peu gros. D'ailleurs y a plein de gens qui ont décroché et qui se sont concentrés sur les adaptations de la série à l'étranger (La Torah, Le Coran).


    jesus_resultat

On est d'accord que c'est relou ?

Source : Via Tv Guide