Il est un dicton selon lequel il serait de bon ton de laver son linge sale en famille. Quoique mes parents et néanmoins amis n’aient certes pas envie de renifler mes slips sales – merci, je me débrouille pour faire mes ablutions – ils seraient sans doute touchés de ne pas me voir les insulter publiquement à tous les vents sur les réseaux sociaux. Las ! Toutes les familles du monde n’ont pas la même présence d’esprit et nombreuses sont celles qui ont l’insulte facile, y compris quand leur notoriété expose leurs querelles à un public bien vaste.

1. Les Balkany se sont écharpés sur Facebook

Les Balkany ont refilé leur petit moulin du Cossy à leurs enfants pour éviter qu’il ne soit saisi par la justice. Un vrai bordel juridique qui ne les a pas empêché d’être condamnés à du ferme. Mais comme ils n’ont pas encore été incarcérés, ils ont encore le temps de faire des leurs. Et voilà comment après avoir désavoué Agnès Pottier-Dumas, ex-collaboratrice soutenue par LR pour prendre sa succession à Levallois et que les Balkany avaient dans un premier temps adoubée, Patrick Balkany s’est fendu d’un tweet façon « c’est son anniv’, ça vous dit on l’envoie à Oulan-Bator cette pov’ meuf MDR ? » Et là les enfants des Balka sont intervenus. Vanessa, fautes dans le texte : « papa SVP retire ce poste atroce !!! Ne sombre pas toi non plus dans cette pathologie des réseaux sociaux !!! » Et là, l’estocade, tirée par Alexandre Balkany : « Tu es odieux, pathétique et tu as encore raté une occasion de te taire! Ta parole ne vaut plus rien. Bon vent! Ton fils. »

2. Madonna et son frère, grosse baston

Imaginez que votre frère se mette à révéler des trucs sur votre vie sexuelle. Ça vous ferait chier ? Bah c’est exactement ce qu’a fait Christopher Ciccone, le frère de Madonna, en 2008. Et autant dire que Madonna a moyen apprécié et a décidé de plus jamais lui parler. Mais Christopher a contre-attaqué, accusant Madonna et Guy Ritchie d’homophobie à son égard. Madonna et son frère ne se voient pour ainsi dire plus.

3. Les Jackson ont passé leur vie à se déchirer en public

On le sait, Joe Jackson n’était pas à proprement parler un mec sympa. Il abusait ses enfants verbalement, faisait preuve d’une intransigeance à toute épreuve et aurait même, selon certains témoignages, violé certains de ses enfants. Des abus dénoncés par une des soeurs de Michael, LaToya, dans un livre. Mais les accusations ont ensuite été niées totalement par le reste de la famille, créant des dissensions dans le clan à grands renforts de témoignages poignants dans les médias, accusations diverses de mensonge et tractations secrètes.

4. Les Allen et les deux clans

OK JE PRENDS PAS PARTI J’ANNONCE.

Voilà l’histoire : Dylan Farrow, la fille adoptive de Woody Allen et de Mia Farrow, a accusé en 1992 son père adoptif de l’avoir violée quand elle avait 7 ans. Mia Farrow a tout de suite lancé l’offensive dans les médias, même si c’était plus ou moins prescrit. Bref : Ronan Farrow, le fils de Mia et Woody devenu journaliste et dont à peu près tout le monde soupçonne qu’il est en fait le fils de Sinatra (ils ont la même tronche) a appuyé cette accusation, réfutée en bloc par Woody Allen, lequel est soutenu par Moses Farrow, l’autre fils adoptif de Woody Allen qui, présent le jour des faits supposés, affirme que tout est une pure invention de Mia Farrow pour se venger de son ex mari. Et ça fait 35 ans que ça dure.

5. Paris Hilton fout la teuhon à sa famille

Le grand-père de Paris Hilton, Barron Hilton (ça ne s’invente pas), a fini par en avoir ras la richesse de voir sa petite-fille faire n’importe quoi. Au mitan des années 2000, il a donc décidé de plus ou moins déshériter sa petite fille, de même que ses frères et soeurs. Mais bon, tout ça n’aura pas beaucoup d’importance puisqu’elle touchera quand même quasiment 70 millions de dollars, une broutille à côté de sa fortune personnelle, estimée à 650 millions d’euros.

6. Ça a l'air cool chez les Moix

C’était l’an dernier : Yann Moix sortait un bouquin dans lequel il racontait son enfance, dressant un portrait de famille terrifiant. Voilà notre petit Yann dépeint comme un enfant limite battu, rabroué en permanence, dévalorisé au profit de son frère Alexandre, etc. Evidemment, sa famille ne l’entend pas de cette oreille. Le frère sort du bois et affirme que ce sont des conneries pour faire vendre ; la grand-mère intervient et défend la position de Yann. Le père soutient Alexandre. Lequel s’empresse de faire fuiter des dessins antisémites signés Yann Moix dans sa jeunesse. Tout le monde en est vraiment sorti grandi.

7. Montand, Allegret, Castaldi... Cherchez l'erreur

Le bordel : Benjamin Castaldi est le fils de Catherine Allégret et de Jean-Pierre Castaldi. Or, Catherine Allégret est la fille de Simone Signoret et donc la belle-fille d’Yves Montand. Dans une autobio familiale publiée en 2004, Benji s’est décidé à raconter un secret de famille : sa mère aurait été attouchée par Yves Montand. L’empoignade commence. Les Allégret maintiennent leurs dires tandis que la famille de Montand affirme que Catherine était dévorée de passion pour Yves Montand et qu’elle le poursuivait en dépit des refus de l’acteur. Bonne ambiance.

8. Chez les Kardashian-Jenner aussi, c'est compliqué

Quand Caitlyn Jenner a fait sa transition, il semblerait qu’elle ait prévenu ses partenaires de boulot en même temps que ses filles. C’est sans compter sur la réaction de Khloe Kardashian qui n’a pas compris pourquoi la nouvelle ne lui avait pas été annoncée au préalable. Et voilà comment elle s’est retrouvée dans le Howard Stern Show à tenir un discours légèrement différent de celui, très solidaire, de la famille, expliquant s’être sentie « trahie ». Evidemment, Caitlyn s’est ensuite énervée, ça a dégénéré et tout ça s’est terminé dans la téléréalité qui consacrée à la famille par un véritable pamphlet de Khloé façon « Elle peut m’envoyer chier si elle veut, on ne se voit pas, je m’en fous, c’est fini. » Ambiance. Surtout que l’autobio de Caitlyn, dans laquelle elle a affirmé que Kardashian père avait défendu O.J. Simpson même s’il était parfaitement conscient de sa culpabilité, n’a pas été du goût des autres membres de la famille. Kim a donc traité Caitlyn de menteuse et de je sais plus quoi mais c’était pas joli joli.

9. Les frères Gallagher, la galaguerre ouverte

Les deux fondateurs d’Oasis ne peuvent tout simplement pas se saquer. Les raisons de leurs querelles sont nombreuses : des histoires de filles, des histoires de leadership musical (Noel se tapant tout le travail d’écriture pendant que Liam draguait au bord de la pistoche), des conneries de ce genre. Quand Liam s’est séparé de son frère, Noel l’a attaqué en justice. Depuis la séparation du groupe, les insultes continuent de voler dans les médias, avec toujours, sous-jacente, l’idée que tout est de la faute de l’autre.

10. Les frères Dassler, Adidas et Puma

En 1948, Adolf et Rudolf Dassler, deux frères qui possédaient une fabrique de chaussures, ont décidé de se fâcher, a priori pour de bonnes raisons. Résultat : Rudolf s’est cassé de la fabrique pour fonder une entreprise concurrente qui allait devenir Puma. Adolf, lui, change le nom de l’entreprise (il aurait aussi pu changer de nom lui-même parce que c’était pas terrible) qu’ils géraient à deux pour Adidas. Ensuite, la rivalité a pris des proportions démentes : Adidas a joué de ses relations pour faire bloquer des équipements Puma à la douane lors des JO de Mexico, en 68 ; Puma a recruté des stars pour sa communication au mépris de tous les accords passés avec Adidas. Coups bas permanents, coups de putes, ça n’a pas cessé jusqu’aux années 1990. La tension était tellement forte que les matchs de foot opposant des équipes Adidas à des équipes Puma étaient des genres de derbys. Même si, aujourd’hui, aucun Dassler n’est aux commandes des deux marques, la rivalité commerciale demeure, bien qu’estompée par l’histoire.

QLF.