Crédits photo (creative commons) :

À chaque diffusion d'un match de basket sur le réseau Canal, le duo formé de Jacques Monclar - le consultant à la voix rauque du tueur ou du mec qui a trop fait la fête la veille du match – et de David Cozette, nous illumine de ses expressions drôles et inimitables. Pour les amateurs de basket, ces phrases résonneront comme un joyeux refrain entendu maintes et maintes fois. Pour les autres, la découverte vaut le détour.

  1. "Il a été rattrapé par la patrouille", JM
    Lorsqu'un joueur fait faute. Un classique.
  2. "Un jour, un journaliste a appelé un joueur Pinochet, après une passe dans les tribunes. Vous savez pourquoi? Parce qu'il tire dans la foule", JM
    Humour douteux ? Humour quand même.
  3. "L'arceau va porter plainte !", JM
    Suite à un dunk énorme de Nicolas Batum en Équipe de France.
  4. "Ils sont tellement maladroits qu'ils ne jetteraient pas un caillou dans un lac !", JM
    Lors d'un match catastrophique des Bleus.
  5. "Mais il a tiré du parking !", DC
    Quand un joueur marque de très loin.
  6. "Il a eu le temps d'appeler chez lui pour dire qu'il prenait le shoot !", DC
    À propos d'un shooteur laissé tout seul par la défense.
  7. "Il est président de l'association de ceux-qui-peuvent-faire-le-plein-de-leur-voiture-sans-en-descendre", DC
    À propos des immenses bras de l'espagnol Ricky Rubio.
  8. "Lui, si un jour sa femme lui fait des quadruplés, il aura la place pour les mettre tous sur ses épaules", JM
    À propos d'un joueur bien tanké, un "Babar" dans sa nomenclature.
  9. "Il a des épaules de serpent", JM
    Qualifiant la maigreur d'un joueur néo-zélandais.
  10. "On éteindrait la lumière dans la salle qu'il continuerait à mettre dedans", DC
    À propos d'un shooteur très adroit.
  11. "La dernière fois que Rudy Fernandez a raté un shoot à trois points dans un fauteuil il avait douze ans !", JM
    "Et je m'en rappelle, il avait une gastro' ce jour là !", ajoute son compère...
  12. "Francis Planche et Marcel Arceau, les deux meilleurs défenseurs sur le terrain", JM
    Référence aux "Tontons Flingueurs", au passage.
  13. "Le contourner, c'est comme faire le tour du périph' en mobylette", JM
    À propos du très large Pedro Cameron.
  14. "Il a un physique de bûcheron. En une après-midi il construit une maison en bois", JM
  15. "Il fait tout ! .... C'est même lui qui conduit le bus pour rentrer !", DC
    À propos d'un joueur très complet.

Et vous, vous êtes plutôt Monclar ou Cozette ?