On continue notre passionnante exploration des différents dialectes de la langue française en faisant étape à Bordeaux. Une ville accueillante, chatoyante, conviviale et très populaire, où s’emploient des expressions étranges, tour à tour drôles, obscures et imagées. Enfin obscures surtout.

1. Ça daille

Quand ça daille, ça craint. C’est très embattant, c’est fâcheux, ça fait chier… « Daille » qui est un dérivé du mot occitan « dalhar », qui signifie « faucher ».Exemple : « Je vais être obligé d’annuler le barbecue car il pleut, ça daille. »

2. Un drôle

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, cela ne désigne pas quelqu’un qui a un solide sens de l’humour mais un enfant. Il est intéressant de noter que si il s’agit encore d’un dérivé du mot occitan « dròlle », ce dernier est lui-même dérivé du mot néerlandais « troll » qui signifie « lutin ». Logique.Exemple : « Je vais chercher les drôles à l’école. »

Source photo : Giphy

3. Enki

Amis de la poésie bonjour ! Enki = enculé !Exemple : « Enki, on se gèle ici ! »

4. Un Michel Morin

Elle est marrante celle-là non ? À Bordeaux, un Michel Morin est un type qui sait tout faire.Exemple : « Appelle Roger, c’est un vrai Michel Morin, il va te réparer ton étagère en moins de deux. »

Source photo : Giphy

5. Aller au maille

Quand on va au maille, on va au boulot. À ne pas confondre avec « aller à la baille » qui signifie aller se baigner.Exemple : « Je dois me coucher tôt, demain je vais au maille à 5h et ça daille. »

6. Je vais faire de l'essence

Celle-là, on ne l’entend pas vraiment qu’à Bordeaux mais elle est sympa. Comme si les gars fabriquaient eux-même l’essence avant de la mettre dans leur voiture.Exemple : « Je vais faire de l’essence et après on part. Ça peut prendre un moment par contre, car il faut déjà que je trouve un gisement de pétrole à proximité.»

7. Avoir les monges

Quand on a les monges, on a peur.Exemple : « J’ai trop les monges, je passe l’oral de mon bac de français demain et j’ai rien foutu de l’année. »

Source photo : Giphy

8. Un casse-berles

Une façon un peu plus poétique pour dire casse-couille.Exemple : « Ton mec est un vrai casse-berles non ? »

9. Faire key

Rien à voir avec le mot anglais qui signifie « clé ». Quand on fait key à Bordeaux, on fait attention. On est prudent.Exemple : Fais key Roger, ce type est un vrai casse-berles. »

10. Passer la since

Passer la since à Bordeaux, c’est la même chose que passer la serpillière à Paris.Exemple : « Ton drôle a renversé son biberon sur le plancher, passe la since s’il te plaît. »

Source photo : Giphy

Si vous en connaissez d’autres, n’hésitez pas à nous les donner dans les commentaires.

Et sinon, t'as 2 minutes (allez 3) ? Alors découvre notre dernière vidéo !