La langue française n’offre pas de cadeaux à ceux pour qui c’est la langue maternelle et c’est pire pour les pauvres étrangers qui tentent péniblement de l’apprendre. Il y a plein de mots qui pourraient s’écrire facilement mais qui sont grave galère à écrire, comme coccyx, ou encore des lettres qui sont là mais qui ne se servent à rien (les lettres muettes), comme le h de hibou et globalement tous les h en début de mot. Beaucoup de mots viennent du latin et les étymologies latines sont de véritables suppôts du diable. Ici on vous propose non pas un cours d’orthographe car c’est un peu chiant, mais un tour des expressions issues de la mythologie gréco-romaine car c’est plus rigolo.

1. Le talon d'achille de Achille qui a pris une flèche dans le talon

Ça représente donc un point faible, comme peuvent l’être le chocolat, Netflix, les vidéos de militaires qui retrouvent leur chien après une longue séparation.

2. Avoir une épée de Damoclès au-dessus de la tête, de Damoclès, courtisan de Denys l'Ancien tyran de Syracuse

Dans la mythologie grecque Damoclès était un courtisan du roi Denys et il flattait souvent ce-dernier car il était grave riche. Mais pour faire comprendre à Damoclès combien ce bonheur ne tient qu’à un fil, Denys l’a un jour invité à un banquet où une épée était suspendue au-dessus de sa tête, retenue que par un crin de cheval. Donc on parle d’épée de Damoclès pour décrire une situation périlleuse ou pour évoquer des circonstances particulièrement risquées. Alors, qui se sent plus intelligent après avoir appris ça ?

3. Aphrodisiaque de Aphrodite, déesse de la beauté et de l'amour charnel

Certains aliments dits « aphrodisiaques » sont censés stimulés le désir comme le gingembre sauf que ça a un gout de liquide vaisselle et que c’est dégueulasse.

4. Un atlas, d'Atlas, géant de la mythologie grecque qui fut condamné à porter le monde sur ses épaules

Un peu comme le FMI. Sauf qu’Atlas fait correctement son taf, lui.

5. Des céréales, de Cérès, déesse romaine de l'agriculture

Et non pas de Laurent Cerrer, actuellement bien trop occupé par les soldes rue de Rivoli.

6. Un laïus, de Laïus, personnage mythologique et père d'Oedipe

« Un discours quoi. Pourquoi tu dis pas « discours », tout simplement ? Prétentieux va. »

7. Narcissique de Narcisse, un beau jeune homme amoureux de son propre reflet dans l'eau

Quelqu’un de narcissique définit donc une personne qui s’aime à outrance, mais aussi de jolies fleurs blanches censées avoir été retrouvées sous le corps de Narcisse après sa mort. c’est aussi une bonne définition de Kim Kardashian.

8. Un dédale, de Dédale, personnage mythologique, créateur du labyrinthe qui enferma le Minotaure

Pauvre p’tite bête. C’est pas humain d’enfermer les animaux comme ça, moi j’vous l’dis. Les animaux ça se respecte, moi je tapote toujours amicalement mon steak de bœuf avant de le manger dans tout le respect qu’il mérite. J’ai des valeurs.

9. Le complexe d'Œdipe, d'Œdipe, amoureux de sa mère qui tua son père comme l'avait prédit l'oracle

On ne s’étonnera guère de la personne qui a théorisé cela : Freud, présent sur tous les fronts en matière de théories un peu glauques. Heureusement le complexe d’Œdipe en vrai c’est pas si horrible que l’histoire de base.

10. Nectar qui signifie une boisson délicieuse, c'est dans la mythologie la boisson des Dieux

On confond souvent le nectar de quelque chose avec son jus. Or le nectar d’abricot n’est pas le jus d’abricot. Le jus est directement issu des fruits pressés, tandis que le nectar est fabriqué à partir de la déshydratation de la purée ou de la pulpe de fruits auxquels on ajoute de l’eau et du sucre. Donc contrairement à ce qu’on pourrait croire le jus c’est plus sain.

Parce que tout a un sens, que rien n’est là par hasard, voici d’autres expressions françaises expliquées.

Via : Wikipedia