Il y a des symboles auxquels ont est tellement habitués qu’on ne capte même plus ce qu’ils veulent dire. Si tant est qu’on l’ait capté un jour. Mais ce temps d’obscurantisme est désormais révolu. Vous ne serez plus jamais dans l’ignorance. On vous avait déjà parlé des symboles bretons enfin expliqués, maintenant il est temps de prendre le large.

1. Peace and love

Ce symbole de la paix fièrement collé sur tous les agendas d’adolescents qui veulent combattre le système a un sens bien moins connu. Inventé en 1958, il symbolise avant tout le combat contre l’utilisation des armes nucléaires. Ce symbole réunit ainsi les deux signes du code sémaphore « N » (avec les bras croisés) et « D » (avec un bras vers le haut) pour « nuclear disarmament ».

Source photo : Giphy

2. L'arobase

Tout d’abord, je vous signale que le symbole « @ » existe depuis belle lurette. Les marchands l’utilisaient à la Renaissance déjà pour indiquer la valeur monétaire de leurs produits. Mais son origine viendrait du latin, de l’abréviation « ad » qui voulait dire « vers », « chez », « à ». Sens qu’on a gardé pour les adresses mails qui veulent dire en fait Chaudasse92 « chez » Caramail.

3. L'esperluette

L’esperluette c’est rien d’autre qu’un mec bourré qui savait plus comme on écrivait « et » et qui l’a tellement mal dessiné que ça prenait la forme d’une boucle et on s’est dit « allez, stylé, ça part en prod’. Bon c’est pas sûr que ça se soit passé 100 % comme ça mais en tout cas « et » = « & ».

4. Le coeur

Je sais pas si vous avez remarqué, mais notre cœur ne ressemble pas du tout au symbole qui le représente. Et pour cause. Le cœur n’est rien d’autre qu’une feuille de lierre. C’est comme ça qu’il est représenté depuis l’Antiquité parce que le lierre est une plante résistante qui dure longtemps donc si notre amour est comme le lierre, ça fait plaisir. Il faudra attendre le Moyen Age pour qu’on commence à le représenter en rouge.

Source photo : Giphy

5. Bluetooth

Curieux nom ce « dent bleue ». Il vient du nom du roi danois Harald Ier Blåtand (ce qui se traduit par « Harald à la dent bleue », parce qu’il avait les chicots pourris, soit « Harald Bluetooth »). Ce roi est principalement connu pour avoir unifié la Norvège et le Danemark au Xe siècle. Or la technologie Bluetooth c’est un peu le même délire puisqu’on unifie des appareils entre eux. Quant au symbole, il est en fait composé des lettres H et B (Harald Blåtand) en alphabet runique (qui appartient aux langues germaniques).

Source photo : Giphy

6. Marche/arrêt

Bon là faut pas aller chercher très loin pour capter le concept. Le symbole voit le jour dans les années 40. C’est l’association des deux symboles du système binaire : le 1 (pour allumé) et le zéro (pour éteint). Parfois, on se complique moyennement la tête.

7. La couronne de la statue de la Liberté

Si vous regardez bien, la donzelle possède une couronne munie de sept pics. Eh bien figurez-vous que ce n’est pas un hasard. Les pics représentent les sept mers du monde (Pacifique Nord et Sud, Atlantique Nord et Sud, Océan Indien, Arctique, Antarctique) ou les sept continents.

Source photo : Giphy

8. La touche commande des Mac

Dessiné par Susan Kare, il est pompé sur le symbole déjà existant qu’on retrouve sur les panneaux routiers désignant les lieux d’intérêt historique dans les pays nordiques (la Suède, la Norvège, la Finlande et l’Islande). Je serai un panneau routier, j’aurais porté plainte direct pour ce plagiat.

9. Le coq

Il est le symbole de la France mais en fait on ne sait pas pourquoi. La raison est pourtant simple et trouve encore une fois son origine dans l’Antiquité. Les Français n’existaient pas encore mais à la place il y avait les Gaulois. « Gallus » en latin. Or ce mot latin renvoie à la fois aux « Gaulois » et au « coq ». C’est comme ça qu’on est devenu des coqs en pâte.

Source photo : Giphy

10. O.K.

OK c’est pas vraiment un symbole. Mais on oublie bien souvent sa signification originelle qui vient des Etats-Unis pendant la guerre de Sécession et l’expression « Zero Killed ». Donc techniquement quand tu dis « OK » à quelqu’un, tu lui signales qu’il n’y a pas de mort.

Source photo : Giphy

Dingolito, vous ne trouvez pas ?

Sources : Sympa sympa, Hitek