equipe-de-france

La France, qu'on imaginait déjà presque tous championne d'Europe, vient de se faire taper contre l'Albanie. L'AL-BA-NIE, oui c'est ça. L'équipe de Lorik Cana, oui c'est ça. "L'ogre albanais", après le monstre brésilien, l'épouvantail belge. Vivement les vacances, ça commence à se voir.

  1. Il faisait super haud
    Et ça quand même "c'est dur pour les organismes" a dit Christian Jean-Pierre. Surtout qu'au mois de juin, c'est surprenant. Les aléas de la météo dis donc.
  2. Les mecs avaient peur de se blesser avant les vacances
    On joue souvent sur la retenue avant les grandes échéances.
  3. Les joueurs avaient parié contre eux même, comme les handballeurs de Montpellier
    Histoire de se faire un peu d'argent de poche pour l'été. Les Seychelles, ça fait des frais, on croirait pas comme ça...
  4. Les joueurs ont lâché Deschamps et militent en douce pour le retour de Domenech
    Histoire d'aborder l'Euro avec le minimum de popularité et de renverser la tendance pendant le tournoi. Pas con, bien pensé les mecs.
  5. A moins qu'on se foute un peu de notre gueule
    A bien y réfléchir c'est surement ça.

Finalement, que 2016 prenne un peu son temps, on n'est pas complètement complètement prêt...

Footeu-se dans l'âme ? On a déniché les gadgets les plus cool :