Améliorer ses capacités cognitives c’est à la portée de tout le monde. Qu’on ne se dise plus qu’on a une mémoire de merde et qu’on est totalement demeurés. Si l’on n’est pas tous égaux sur l’intelligence, on a tous la possibilité de s’améliorer et de se tenir par la main tout autour d’un arbre et de chanter la vie nus ensemble. Pour cela, voici quelques conseils qu’on a déniché de-ci de-là.

1. Habituer son cerveau à apprendre tous les jours une ou plusieurs nouvelles informations

Essayez de vous souvenir à quand remonte la dernière fois où vous avez réellement appris quelque chose ? Quelque chose que vous avez vraiment retenu, j’entends. Alors qu’il suffirait tout simplement de systématiser une forme d’apprentissage quotidien, en pensant bien à intégrer l’information, la digérer, la partager, et la mettre en lien avec d’autres connaissances que l’on a déjà en magasin. C’est pas si compliqué et si on prend le pli, ça ira de plus en plus vite.

Source photo : Giphy

2. Etre capable de se créer une carte mentale

Le concept de carte mentale (ou mind mapping) consiste à se créer un schéma à partir d’une idée centrale qu’on se représente alors visuellement. Cette carte est censée représenter le fonctionnement de ta pensée et te permettre de mieux organiser tes idées en créant des liens entre elles. Cette arborescence te permet aussi de hiérarchiser les informations que tu as emmagasinées, de les organiser et donc de mieux les retenir. On parle aussi de « pensée irradiante » puisqu’elle fonctionne par association à partir d’un point central.

3. Rencontrer de nouvelles personnes

Eh ouais tu pensais pas qu’en te faisant des nouveaux potes tu deviendrais moins con ? Eh bah si ! Alors bien sûr l’idée c’est pas de se trouver des nouveaux piliers de bar avec qui t’arroser le gosier en déblatérant des banalités mais plus de s’ouvrir intellectuellement à une nouvelle personnalité, et de cette façon être confronté à des points de vues nouveaux qui te permettront de restructurer ta pensée. Bref, les rencontres ça a plutôt du bon sur ta caboche.

4. Avoir une alimentation pas dégueulasse

Bon là je vous apprends rien. Avoir une alimentation équilibrée, ça sert surtout à être en bonne santé, avant d’avoir un beach body dont tout le monde se cogne. Certains aliments sont plus recommandés que d’autres comme la noix (facile à retenir, ça a la forme d’un cerveau) et globalement tout ce qui est riche en oméga 3 (mon oméga préféré), les avocats, les poissons gras, le chou kale, les épinards, les fruits rouges, les graines de cacao crues. Bref y’a de quoi faire. Et tout ce qui est boire des piscines de rosé, fumer des montagnes de clopes et bouffer des sucreries c’est non. Mauvaise nouvelle.

Source photo : Giphy

5. Dormir un nombre d'heures raisonnable

Kif-kif avec l’alimentation, dormir c’est bon pour le corps, et ce qui est bon pour le corps est bon pour la tête.

6. Faire du sport

Kif-kif avec l’alimentation et le nombre d’heures de sommeil. Comme j’aime à dire : un esprit sain dans un porcin.

7. Créer des ponts entre nos savoirs

Cette théorie défendue tout particulièrement par le philosophe Michel Serres qui conçoit son métier comme un travail de « pantope » c’est à dire voyager sur les cinq continents, traverser les classes sociales, maîtriser toutes les sciences. De cette façon le philosophe doit être capable de créer des ponts entre les savoirs. Une conception dont on peut largement s’inspirer pour la vie de tous les jours. En fait, c’est tout con mais plus tu crées des ponts entre lesdifférentes choses que tu connais, plus tu es armé pour retenir des choses.

Source photo : Giphy

8. Mettre ses connaissances en pratique dès le début

Quand tu veux apprendre quelque chose de nouveau (une langue, une activité, un savoir quelconque) il est vivement conseillé de mettre en pratique tout de suite ce que tu as appris même si ce n’est pas grand chose. Inutile de lire 27 livres sur la physique quantique pour tout savoir, commence par digérer et remâcher le peu que tu as déjà appris ce qui te permettra de fixer ces premières connaissances.

9. Pour apprendre quelque chose il faut y consacrer du temps et de l'attention régulièrement et sur la durée

Si vous avez cliqué sur ce top c’est qu’a priori vous êtes plutôt intéressé par l’idée d’avoir un cerveau musclor. Sauf qu’en fait on a l’habitude malheureuse de se motiver pour apprendre un truc mais jamais de persister sur la durée. Or le meilleur moyen d’apprendre quelque chose c’est pas tant d’y consacrer toute son énergie et tout son temps sur une durée limitée mais plutôt d’encrer son apprentissage au quotidien sur une courte durée. Certaines études montrent qu’on peut atteindre un niveau de connaissance satisfaisant en étudiant 20 heures à peu près n’importe quel sujet. Ça fait rêver, non ?

10. Faire des exercices de mémorisation au quotidien

Ça fait écho au point précédent sauf que là on parle plutôt d’exercices à faire au quotidien pour aiguiser son cerveau et sa mémorisation. Plus on travaille sa mémoire plus on est en mesure d’apprendre vite par la suite donc ces exercices ne sont pas à snober. Apprends ta liste de course par cœur, apprends tous les jours un poème ou une chanson, privilégie le calcul mental bref donne à ton cerveau la possibilité de s’entraîner au quotidien.

Source photo : Giphy

11. Apprendre à méditer

La méditation perso ça me parle moyen, mais c’est pourtant le conseil qui semble revenir partout tout le temps. La méditation permet de diminuer son stress et accroître ses capacités de concentration et de mémorisation et donc d’avoir un cerveau plus sain.

12. Etre plutôt positif

Bon dis comme ça, ça sonne un peu débile mais en réalité ça correspond tout simplement à l’effet Pygmalion. C’est une prophétie autoréalisatrice, c’est à dire que plus tu te diras que tu as un cerveau de ouf et des capacités cognitives plutôt satisfaisantes, plus tu seras disposé à améliorer tes capacités cognitives. Ça peut sembler idiot, mais avoir confiance en soi c’est se donner les moyens de réussir. Bon allez salut je me dégoûte j’ai l’impression d’être un coach de vie.

Source photo : Giphy

J’ai déjà oublié l’intégralité de ce top mdrrr^^ l’intéligance c’est pour les homosessuels.

Sources : France culture, Michel Serres, l’enchanteur du monde nouveau, Ted’s Talk « how to learn anything », Ted’s talk, « How to learn better ? », Psychologies « Comment muscler son cerveau ? »

Et sinon on vous recommande aussi cet ouvrage qui nous apprend tout plein de trucs ultra chouettes sur notre cervelle :

Prix : à partir de 14.95 chez Amazon