baccaulauréat
Crédits photo (creative commons) : ccarlstead

Les taux du réussite du Bac des dernières années frisent les 85%. On pourrait voir dans ce chiffre la preuve que la jeunesse d'aujourd'hui n'est pas aussi demeurée que ce que le cliché ambiant prétend. Mais pour certains aigris ayant passé la quarantaine depuis belle lurette (c'est leur expression pas la nôtre), on doit ces taux de réussite à une baisse significative du niveau de l'examen. Pour certains, le BAC d'aujourd'hui s'obtient d'un rien et n'est pas comparable à celui pour lesquels ils ont "cravaché jour et nuit"... entre deux vinyls de Pink Floyd et un trip au LSD, évidemment. Étudions soigneusement leurs arguments en bois.

  1. "À mon époque, avec le bac, on pouvait devenir instituteur, ou médecin"
    Ces mêmes instituteurs qui ont formé les générations de bons à rien qui ont passé le bac après.
  2. "Un Bac "S"? Moi, j'ai eu un Bac C!"
    "C" comme "Champion".
  3. "Le Bac, ils le donnent à tout le monde"
    Manifestement non, puisque le taux de bacheliers stagne depuis 1995. La preuve qu'à l'époque où moins de gens l'avaient, c'est parce que moins de gens le passaient.
  4. "A l'époque il y avait une épreuve de grec!"
    Et ils en sont où les Grecs ? Ben voilà.
  5. "Maintenant, c'est n'importe quoi, il y a du sport au bac!"
    Et depuis qu'il y en a, on se débrouille un peu mieux niveau résultats. On a gagné quoi comme compét' sportive dans les années 70 ? Hein, quoi ? Bernard Hinault ? On ne comprend pas ce que tu racontes en fait.
  6. "A mon époque on apprenait l'anglais avec Shakespeare !"
    Il a été formé comme ça Nelson Montfort ? On a peut-être bien fait de changer.
  7. "Nous on n'avait pas de TPE, des notes gratuites avec un exposé à la noix"
    Tu sauras que les TPE c'est "Des travaux personnels encadrés visant à diversifier les modes d'appropriation des contenus des programmes en prenant appui sur une démarche interdisciplinaire. Ils visent également à développer chez les élèves les capacités d'autonomie et d'initiative dans la recherche et l'exploitation de documents, en vue de la réalisation d'une production qui fait l'objet d'une synthèse écrite et orale.". En d'autres termes : c'est hyper chiant, donc un peu de respect.
  8. "Un 14 à mon époque, c'est un 18 aujourd'hui"
    Oui mais t'as déjà eu 14 ? Quoi, c'est pas la question ? Ben si, un peu.
  9. "A mon époque, on devait écrire avec une plume d'oie, et si on renversait l'encrier, on passait 3 jours de cachot"
    A ton époque vous n'étiez pas étouffé par les gros mythos en tout cas.
  10. "A notre époque, on n'avait pas internet pour nous aider"
    Tant qu'il y aura des chats et des Steven Seagal, internet n'aidera jamais personne à bosser.

Bonne chance à ceux qui ont bûché dur pour cet examen gagné d'avance.