une_sms_bourre

Dimanche, vous avez ouvert les yeux à 17H du matin, vous étiez mal, très mal. Gueule de bois caractérisée, les cheveux qui poussent à l'intérieur, la totale. En attrapant votre téléphone, vous avez découvert un texto de votre collègue que vous kiffez en secret depuis des mois, qui dit "????????". Et là, c'est le flash. Avant de vomir (pour la 4ème fois et de vous être fait raser le crane à cause d'une partie de chi-fou-claque qui a mal tourné), vous lui avez adressé un de ces fameux textos alcoolisés, dans lequel vous vous déclarez. Pas de panique, on prend les choses en main pour vous. 10 excuses possibles pour vous tirer de ce mauvais pas.

  1. "Je comprends pas, c'est mon téléphone qui a dû buguer..."
    L'excuse la plus pourrie de l'histoire des excuses. L'alibi de niveau 0 qui veut simplement dire : "Oui, je l'ai fait, mais j'assume pas du tout, et j'apprécierai que tu n'insistes pas, je suis mort de honte, je ne sais pas quoi inventer, laisse moi digérer tout ça..." Bon, officiellement, vous ne sortez pas du bois, c'est toujours ça...
    La faille dans le plan : Officieusement, vous êtes LARGEMENT sorti du bois. Et vous êtes également un mythomane de bien piètre facture.
  2. "J'avais trop bu j'ai envoyé ce message à tout mon répertoire"
    Ce qui est malin c'est que vous la replacez parmi un flot d'anonymes, et non plus sur le piédestal où elle se sentait élevée. Le souci, c'est que si elle connait d'autres contacts de votre répertoire, elle peut leur poser la question. Du coup, avant de lui répondre, prenez bien soin d'effectivement envoyer ce message à tout votre répertoire. On pense à tout on vous dit.
    La faille dans le plan : Les heures d'envoi du SMS. Sa version, reçue à 4H24. Les autres, à 17H13.
  3. "C'est mes potes qu'ont fait les cons avec mon téléphone..."
    LE grand classique, mais qui reste relativement crédible. Elle pourra néanmoins se demander pourquoi ils le lui ont adressé à ELLE spécifiquement. Dans ce cas, pas de panique, on couple avec l'excuse précédente. Problem solved !
    La faille dans le plan : Les 2 excuses d'un coup, c'est gros, elle restera sans doute dubitative. Et si elle est un peu perspicace, les horaires d'envoi, ça coincera toujours.
  4. "Ah ? Ça vient pas de moi, je me suis justement fait voler mon téléphone samedi soir..."
    "Ce qui pourrait d'ailleurs laisser penser que le voleur est quelqu'un de ton entourage ! Je transmets à la police, merci de ton aide précieuse". Affaire classée.
    La faille dans le plan : "Avec quoi je t'écris ? Euh... Bon bah ça va les questions à la con... T'es de la police ou quoi ?"
  5. "Ah merde, c'est encore ce putain d'auto-correcteur"
    "C'est pas 'Charlotte, je suis fou de toi depuis des mois...' que je voulais écrire, mais 'Charlotte, je fuis du toit du puits des rois'. C'est un petit haïku de ma composition, que je voulais partager avec toi. C'est mignon hein ?"
    La faille dans le plan : Elle a plutôt l'habitude de vous voir entonner du Patrick Sébastien après vos after-works gratinés. Et puis, vous partagez des haïkus à 4H24 avec une collègue de boulot vous ?
  6. "Désolé, je me suis trompé de destinataire"
    Ce qui est cool, avec cette technique, c'est que ça pourrait bien vous rendre désirable à ses yeux, en vous donnant un côté mystérieux, et amoureux transi. Ce qui est moyen, avec cette technique c'est qu'elle maintient que vous êtes fou amoureux de quelqu'un depuis des mois. Ce qui est complètement à chier, avec cette technique c'est que, vu le contexte, elle vous fait passer pour un lâche, doublé d'un alcoolique.
    La faille dans le plan : Même bourré, ce genre de déclaration, c'est rare de ne pas les adresser à la bonne personne.
  7. "Ah ah, tu as cru que j'étais sérieux ?"
    Le coup du mec taquin, qui fait des "blagounettes" quand il est "pompette". Si elle insiste, n'hésitez pas à être cassant. "Non mais sérieux, tu m'imagines vraiment te dire ça, à toi ? T'as vu la tronche que tu te paies ? Et puis, entre nous, t'as pas inventer le fil à couper le beurre, hein..." Et bim, c'est réglé. Vous n'entendrez plus parler de ça.
    La faille dans le plan : Oh oui, c'est foutrement réglé. Mais vous n'entendrez plus jamais parler d'elle non plus, par contre.
  8. "Ah ouais, je te l'ai transmis quand je l'ai reçu, en direct. Devine qui me l'a envoyé ?"
    Que c'est malin : vous retournez le truc, et en même temps que vous piquez sa curiosité, vous passez pour un mec convoité, et sollicité par le beau sexe. Désirable. Derrière, plusieurs possibilités de réponses. "C'est la grosse Béa, de la compta. Sans déconner, avec son corps de lamantin et ses mains de gorilles, qu'est-ce qu'elle a cru celle-là...?" ou, légèrement plus sensible "C'est Stéphanie, du service général. C'est mimi, mais je pense que je vais pas donner suite..." A chacun son style.
    La faille dans le plan : Si la grosse Béa ou la petite Stéphanie sont interrogées, vous serez démasqué, et est-ce bien raisonnable de se faire un ennemi mortel de la grosse Béa, une femme capable de vous émasculer rien qu'avec deux doigts...?
  9. "Pardon, j'ai plus ce numéro ; c'est qui ?"
    Le déni total. "Comment peux-tu penser que c'est sérieux, puisque je te dis que je savais même pas que c'était ton numéro... Bon je l'enregistre du coup. C'est sympa, on va pouvoir s'écrire plus souvent en tout cas... Smiley." Et bim, on l'embrouille, et derrière on se place. C'est pas beau ça ?
    La faille dans le plan : Vous la harcelez de pathétiques textos "anodins" depuis des mois, pour lui demander la recette de ses bagels au pavot, ou pour lui faire toutes sortes de blagues moisies, accompagnées de dizaines de smileys. Elle risque de ne pas marcher.
  10. "Ah, ça... Ouais... Bah c'est assez simple en fait. Oui, je suis effectivement fou de toi depuis des mois."
    Et si la solution finalement, c'était de porter vos couilles, et d'assumer ce franc lapsus alcoolisé...?
    La faille dans le plan : Le courage. Il vous manque, sinon vous n'auriez pas eu besoin d'être saoul pour lui écrire...
  11. Ah, les textos alcoolisés... Avec vos ex aussi c'est gratiné, hein...? Partagez vos "pirouettes de sortie" dans les commentaires...!

    Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :