une_sms
Montage photo : Topito

Vous l'aviez pressenti avec angoisse, cette personne avec qui vous aviez discuté le bout de gras à la dernière soirée a visiblement des projets de romance vous concernant, et vient de se jeter à l'eau en vous proposant un petit rendez-vous en tête-à-tête à l'ancienne. Si répondre clairement que vous n'êtes pas intéressé(e) vous semble trop brutal, vous pouvez toujours opter pour les pirouettes suivantes :

  1. La version "Avec joie mais je suis hyper busy en ce moment"
    On n'hésite pas à tout foutre sur le dos de son boss, cet enfoiré qui vous fait bosser tous les soirs jusqu'à 22h, si si c'est vrai. Même le weekend. Et à s'inventer un deuxième job en freelance au besoin.
  2. La version "Oui mais surprise non"
    Plan B de la version précédente, quand votre date pas vraiment potentielle s'entête à fixer une date en dépit de vos efforts acharnés pour booker votre emploi du temps. La douille est parfaite ; vous feignez juste assez l'enthousiasme pour que votre annulation de dernière minute (gastro aiguë) semble crédible. Attention respect, quand on dit dernière minute, on laisse au moins au pauvre bouchon mal aimé le temps de ne pas se faire tout beau et disperser des pétales de rose dans sa chambre pour rien.
  3. La version "Okay mais"
    Roulade numéro 3 de l'excuse "J'ai pas le temps mon pote" : accepter ses dates et horaires, tout en prévenant que vous aurez sûrement deux-trois courses à faire en même temps. Le but étant de louvoyer le plus loin possible de vos appartements respectifs et restreindre les possibilités de conversation orientées love, tout en avançant dans votre programme chargé. Une pierre trois coups ma gueule.
  4. La version "Je ferai semblant toute ma vie de ne pas avoir vu ton message"
    Eh si y'a pas marqué "vu" c'est qu'il a pas été vu. Une bête erreur d'attention. Et si jamais on vous confronte dans la vie réelle, on prend l'air gêné et on s'avoue technophobe. Les sms, les réseaux sociaux, tout ça là, vous ne savez pas vraiment comment ça marche. Oh vous avez bien appris à poster quelques selfies mais vos compétences s'arrêtent là.
  5. La version "En fait je suis en couple..."
    Excellent joker qui n'a pas vocation à être véritablement vrai, mais que vous ne pourrez exercer qu'avec une personne extérieure à votre groupe de potes, voire extérieure à votre vie. Vous ne voudriez pas que l'un de vos potes fasse mention des joies de votre célibat avec force détails hilarants sous les yeux de la malheureuse personne recalée pendant que vous essayerez désespérément de vous cacher.
  6. La version "Tu t'en balec mais je vais te raconter ma life"
    Déballez en détail votre dernière relation amoureuse, à quel point vous aimiez votre ex, et comment c'est dur de l'oublier, histoire qu'on comprenne bien que même si sur le papier vous êtes célibataire, vous n'êtes pas ce qui se fait de plus disponible sentimentalement parlant. Et si ça ne décourage personne, pensez à lui faire lire tous vos textos et lui demander ce qu'il en pense et ce que vous devriez répondre.
  7. La version "Je vais faire comme si j'avais pas compris"
    Car souvent celui ou celle dont vous êtes la target la joue rusé, et pour éviter le malaise à tous, joue sur le flou du pourquoi du meeting en proposant un ciné, quelques bières ou un bon petit dîner à la cool. Acceptez l'invitation avec enthousiasme avant de demander le lieu et l'heure exacte, pour faire passer le message aux copains, et profitez-en pour lui dire que vous pensiez prévenir aussi Juju, votre pote célib trop sympa avec qui vous l'imaginez parfaitement.
  8. La version "Je ne mélange jamais vie privée et vie professionnelle"
    Vous auriez bien dit oui, mais vous êtes quand même en cours d'espagnol LV2 ensemble, ce ne serait pas très raisonnable. Ce qui est en soi une excuse tout à fait recevable. Quand bien même ce date vous aurait tenté, et que vous soyez passés tous les deux à l'étape tak-tak endiablé, la dernière chose dont vous auriez eu envie après est certainement de vous asseoir à deux places de lui au cours de madame Garcia Baila.
  9. La version "Je délègue le travail"
    Si cette personne est au taquet sur vous, c'est d'abord la faute de votre pote qui vous a présentés, et qui lui a sûrement fait croire qu'il y avait moyen. Il serait peut-être temps qu'il fasse amende honorable et se démerde tout seul pour expliquer à son camarade que votre romance naissante dans sa tête s'arrêtera là.
  10. La version "Je ne dis pas non mais tu vas comprendre ta friendzone"
    Vous n'avez pas eu le courage de refuser ce verre, mais la situation est quand même sous contrôle. Hop, on enfile un t-shirt sale, on garde le cheveu gras, on se fait plaiz avec l’aïoli, on n'hésite pas à raconter la fois où on a dû ravaler notre vomi pour ne pas salir la moquette, et à lancer un débat pour déterminer à partir de combien de jours d'affilée est-on décemment censé(e) changer de sous-vêtements. Ça devrait le faire, promis.

Et sinon les enfants on prend tous ses organes génitaux à deux mains et on la joue fair-play, vous verrez tout se passera bien.

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :