Il n’y a que deux catégories de personnes au monde : ceux qui aiment Disneyland, et ceux qui détestent. Alors oui, on peut se demander comment font ceux de la seconde catégorie pour avoir une place dans la société, mais il parait que personne n’est pas parfait et qu’il faut respecter toutes les différences. N’abusons tout de même pas, voulez-vous. Le pire avec ces viles personnes, ce sont les excuses bien nulles qu’elles utilisent pour ne pas vous accompagner lors de vos virées Disney. Les lâches.

1. "Je peux pas venir, j'ai un lumbago"

Ahh, la bonne vielle excuse du mal de dos. Comment insister auprès de quelqu’un qui se déplace comme s’il avait 98 ans ? Que ce soit vrai, ou pas, on n’insiste pas plus que ça, de peur de devoir se coltiner toute la journée un vieillard qui geint dès qu’il pose un pied par terre.

Source photo : Giphy

2. "J'peux pas venir, j'aime pas les attractions"

« Space Mountain, c’est pas mon truc, et La Tour de la Terreur, je trouve ça surfait ». Non mais qui sont ces gens ? Il faut vraiment avoir eu une enfance compliquée pour ne pas aimer s’envoyer en l’air (littéralement, pas sexuellement, pervers !)

3. "J'peux pas venir, j'ai pas vu la Reine des Neiges"

Le mec se croit dans les Cahiers du Cinéma, et s’il n’a pas visionné le dernier Disney qui a tout explosé au box office, il préfère carrément ne pas venir, pour ne pas se taper la honte face à un potentiel critique cinéma. On lui dit qu’en vrai, on s’en fout un peu des films et qu’on y va juste pour les attractions et les boutique de souvenirs ?

4. "J'peux pas venir, je suis agoraphobe"

Ah bah tiens, comme c’est facile. Moi j’ai peur des canards, est-ce que j’empêche le monde de tourner ? Je ne crois pas non. Les agoraphobes sont les pires des égoïstes et surtout des lâches, parce que tu vas pas me faire croire qu’être enfermé dans une file d’attente pendant 3h avec 500 personnes est un moment flippant, faut pas abuser.

5. "J'peux pas venir, il faut prendre le RER"

ATTENTION ALERTE : nous avons affaire à un connard de parisien. Celui-là même qui pense qu’il a besoin de son passeport pour passer le périph’, et que prendre le RER c’est comme prendre un aller simple pour l’enfer. Il fait déjà ses rappels de vaccins dès qu’il va à la Baule, alors aller à Disney est pour lui complètement impensable (sauf s’il peut y aller en voiture à la limite).

Source photo : Giphy

6. "J'peux pas venir, j'aime pas la musique"

Nous avons un gagnant de la mauvaise foi : celui qui ne supporte pas d’entendre « It’s a small small world » pendant une journée entière. Oh, ça va, ça va pas te tuer chaton. Prends sur toi et mets des boules Quiès.

7. "J'peux pas venir, je ne suis plus un enfant"

Ah oui donc si on suit cette logique hypra avancée : tu ne manges pas non plus de bonbons, t’aimes pas le gâteau au chocolat, tu ne rêves pas d’être Indiana Jones et tu n’appelles plus ta mère tous les dimanches. Si ? Bah alors.

8. "J'peux pas venir, j'aime pas les dessins-animés"

Et le rapport avec la choucroute, s’il vous plait ? On ne te parle pas des dessins animés là, on te parle de Disneyland, l’endroit où tu peux te croire dans un vaisseau spatial comme dans Star Wars, où tu peux faire Space Mountain, manger des tonnes de pop-corns et te faire courser par la Reine de Coeur (true story).

Source photo : Giphy

9. "J'peux pas venir, j'ai peur de Mickey"

Bon, là, je ne sais pas quoi répondre. Si tu as peur de Mickey, c’est chaud pour toi, on parle quand même juste d’une souris qui parle hein, c’est tout. C’est pas non plus un clown maléfique ou pire : un canard. Mais bon, chacun ses phobies chelou.

10. "J'peux pas venir, j'ai pas envie"

Au moins c’est clair, c’est direct, on ne s’ennuie pas avec des excuses bidons que personne ne croit. Non, là au moins c’est cash. C’est dommage, mais ça le mérite d’être clair.

Et vous, c’est quoi les excuses les plus nazes que vous avez entendues pour ne pas être accompagné à Disneyland ?