Rien ne va plus dans ta vie amoureuse. Tu sentais que ça se goupillait mal depuis plusieurs mois puis tu as appris la vérité. Retour sur ces moments de douleurs horribles. Mais avant ça, un petit peu de musique :

1. Les soupçons

Tu le sens, tu le sais, il se fout de toi. Ça fait des semaines que ton mec rentre du travail à 23h alors qu’il est prof d’histoire-géo à temps partiel, va pas me dire qu’il corrige des copies sur la croissance de la Chine toute la soirée. Puis y’a cette odeur que tu sens depuis deux mois là, c’est quoi ce parfum ? Pourquoi toutes ses fringues sentent pareil ? Depuis quand il met du parfum ? Ecoute chérie, t’as du mal à l’admettre mais je crois que c’est clair : ton mec se tape une autre femme que toi.

2. La vérité qui éclate

C’est bien beau tout ça mais maintenant il te faut des preuves. En grande enquêtrice que tu es, tu infiltres son répondeur (t’aurais pu fouiller son WhatsApp aussi hein mais visiblement t’es restée coincée en 2002). C’est toujours la même voix féminine qui laisse des messages tous les quarts d’heures. Ok pourquoi pas, c’est peut-être une amie ou une collègue. On va pas commencer à s’enflammer pour si peu. Mais quand même, tous les quarts d’heures ça fait beaucoup.

3. L’enquête

On va s’intéresser à cette petite zouz, parce que ton petit doigt te dit qu’elle l’appelle pas juste pour prendre de ses nouvelles. Le stalk ça te connait, en plus cette grosse bouffonne commence tous ses messages par « coucou c’est Andy ». Autant te dire que des Andy dans les amis Facebook de ton mec y’en a pas 30, y’en a même qu’une. Elle est brune, visiblement fille de la nuit et elle a un mec qui vit sur Saint-Denis. AH BEN TIENS, non seulement t’es cocue mais en plus t’es pas la seule.

4. Le désespoir

Appelons un chat un chat, tu vis ce qu’on appelle un adultère. Le genre de truc qui n’arrive qu’aux autres jusqu’au jour où tu te le prends en pleine tronche. C’est dur, je sais, mais il faut faire avec. Tu ressens le besoin de faire le vide, de t’isoler, de réfléchir et c’est normal. Alors ferme tes rideaux et fous-toi dans le noir, pour la journée s’il le faut.

5. La recherche de réconfort

Déprimer c’est cool, mais pas trop longtemps non plus. Tu prends ton courage à deux mains et tu files chez ta meilleure pote Mel. Elle te connaît par coeur et elle saura trouver les mots dont t’as besoin. C’est une fille cash, elle a pas peur de dire ce qu’elle pense. Elle te lâche un « ouais c’est qui là ? » quand tu sonnes à sa porte parce qu’il est 23:45 et qu’elle a rien commandé sur UberEats. Heureusement elle reconnait ta voix et elle t’accueille à bras ouverts. C’est beau l’amitié.

6. Les confessions nocturnes

C’est le moment de tout lui avouer. T’as du mal à te confier, mais comme tu viens faire chier ta copine à minuit alors qu’elle s’était lancé un épisode de Riverdale ben va falloir parler ma grande. Elle n’y croit pas, ou du moins elle refuse d’y croire. Pour elle, ton mec assure, ton mec assume, ton mec est pur. Il te trompe pas, elle en est sûre. MAIS NON, tu sais au fond de toi qu’il se trame un truc pas ultra réglo. Tu réussis finalement à la convaincre et vous voilà en route pour l’hôtel où lui et Andy passent la nuit. Ça va chier.

7. La haine de tes potes

Mel est totalement hors d’elle. Elle se lance dans un rap chelou en mode « J’étais à côté de la plaque, je croyais que ton mec était intact » alors qu’elle conduit et qu’on y voit rien à cause de la pluie. Concentre-toi plutôt sur la route Mel stp. A peine arrivée sur le parking, elle défonce la BM de ton mec sans aucune pression. Qu’est-ce que tu branles Mélanie ? C’est pas exactement ce pourquoi on est là.

8. Le doute

Tu assistes au massacre de la caisse de ton mec par ta pote et tu commences à te poser des questions. Est-ce que c’est vraiment réel ? Est-ce qu’il est vraiment en train de coucher avec une autre ? Tu te tâtes à renoncer, à rentrer et à faire comme si ce jour n’avait jamais existé. Heureusement Mel est bien plus lucide que toi et elle te chope le bras direction la chambre 203.

9. Les règlements de compte

BINGO. C’était la bonne adresse, la bonne chambre et le bon soir. Ils sont tous les deux là et crois-moi qu’ils étaient pas en train de discuter du programme scolaire 2019-2020. A ton tour d’être en colère : à peine le pas de la porte franchi tu chopes ton vieux blaireau de mec et tu lui dis ses 4 vérités. Le gars sait plus où se mettre, Andy se ramène et lâche un « euh c’est quoi le délire là ? ^^ » et il en fallait pas plus à Mel pour la monter en l’air. Ça part en combat rapproché 2 contre 2 dans la chambre du Ibis Budget.

10. La question existentielle

Vous quittez l’hôtel en laissant ces deux blaireaux dans leur chambre. Tu te dis qu’il est temps de passer à autre chose et d’aller de l’avant, même si c’est difficile et que tu es très peinée. Ça va aller ma grande, c’était pas le bon. Une question te trotte malgré tout dans la tête : le mec de Mel est-il vraiment honnête ?

Tiens-toi prête faut que j’te parle…