pole
Crédits photo (creative commons) : Pole Emploi

Sans forcément être dans la galère, même entre deux jobs, on doit y passer. Le rendez-vous à l'agence Pôle Emploi qui va vous prendre une demi journée (mais bon, on s'en fout, vous êtes chômeur de toute façon...) va vous déprimer pour le reste de la semaine. Vous le savez, votre conseiller ne va pas vous dire "j'ai des employeurs qui appellent pour vous tous les jours, mais je ne les sens pas, y'en avait même un qui ne proposaient pas de ticket restau, Hahaha, vous le croyez ça ? Ils ne manquent pas d'air les mecs quand même !". Non, ça va se passer exactement comme ça, et vous le savez :

  1. Comprendre les horaires d'ouverture
    Parce que l'agence est fermée une demi-journée par semaine. Pourquoi ? Vous imaginez que les conseillers partent en chasse pour convaincre des entreprises d'ouvrir des postes, "Vous savez Monsieur le Directeur, vous auriez bien besoin de bras ici !", et les ramènent le lundi suivant.
  2. Se dire qu'on n'est pas seul dans cette galère
    Et qu'on est même beaucoup. Plein. La France qui se lève tôt, elle attend aussi l'ouverture de l'agence Pôle Emploi à 9h.
  3. Envisager sérieusement de revenir un autre jour
    Ou de se tirer, loin, et se demander dans quelle mesure on peut vivre de chasse et de cueillette.
  4. Jeter un regard autour de soi et chercher ceux pour qui ça sera plus dur
    Sur des critères complètement cons : "Celui-là, il est venu en jogging. Et celle-là elle a un sac banane !"
  5. Faire la queue debout
    Pour avoir l'air motivé. Et dire plusieurs fois bonjour à tout le monde pour être sûr de ne froisser personne.
  6. Préparer 18 photocopies de toute ta vie au cas où
    "euh, oui, j'ai des radios de mes dents aussi... je les mets ?"
  7. Expliquer au conseiller qu'on a Internet, qu'on sait s'en servir et qu'on aurait pu faire tout ça de la maison
    Et entendre le même conseiller dire "non". Puis nous expliquer qu'il y a des ordi à disposition pour taper son CV
  8. Tenter d'expliquer son projet
    Non... réaliser qu'il fallait venir avec un "projet". (autre que "gagner du blé")
  9. Se dire qu'on ferait bien "conseiller à Pôle Emploi" comme job, on est pas plus con qu'un autre
    Envisager de demander au conseiller si il faut connaitre du monde dans ce milieu.
  10. Regarder les annonces et se dire que si on avait fait carreleur ou tourneur fraiseur, on n'en serait pas là
    Ça a des avantages un "vrai" métier.
  11. Essayer de rentrer dans les cases
    Bon... ben là, ça va être "autre" encore.
  12. Se demander pourquoi ils ont rassemblé les ASSEDIC et l'ANPE alors que c'est encore plus le bordel maintenant
    C'est un peu comme dire "j'arrive pas à finir mes épinards et mes choux de Bruxelles, mais en mélangeant tout dans un bol, ça va passer tout seul."
  13. Déprimer un peu plus à chaque fois qu'on entend "vous savez, en ce moment..."
    Si vous avez moins de 45 ans, vous avez l'impression de vivre dans la crise permanente.
  14. Constater que le conseiller connait bien mieux votre parcours professionnel que vous
    "Non, j'ai jamais fait ça... Ah si ! En effet ! J'avais complètement oublié !"
  15. Penser à un pote qui ne trouve rien depuis un an et demi
    Aujourd'hui, vous n'avez plus envie de lui dire "quand on cherche, on trouve !"
  16. Sortir de son rendez-vous plus motivé que jamais
    Pour ne plus avoir à revenir. Jamais.
  17. Se faire un petit plaisir, parce qu'on a été courageux malgré tout
    Comme quand vos parents vous emmenaient chez le dentiste. T'as pas pleuré? Un petit cadeau.

En même temps, vous savez, en ce moment...

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :