Il y a un truc très désagréable avec Noël, c'est le mois de décembre qui le précède. Et dès le 26, ça repart pour un an d'attente. En fait, on passe plus de temps à attendre Noël qu'à fêter Noël c'est quand même idiot non ? Alors forcément, quand on approche de la date fatidique on commence à être un peu fébrile. On passe par des phases de joie puis de stress puis de frustration puis d'interrogation existentielle. Mais bonne nouvelle cette année : avec le calendrier de l'avent Beerwulf et ses 24 bières d'exception, livrées gratuitement, l'attente devrait paraître beaucoup moins longue !

Top partenaire [?]

1. Début novembre : tu installes ton sapin et tes décorations

Tout le monde te juge, tu t’en fous tu as des guirlandes qui brillent. Et puis ça décore un peu ton salon. En plus ce sapin en plastique sent vachement bon la forêt (grâce au parfum « forêt » dont il est enduit). Et puis de toute façon, tu as acheté un sapin de Noël, alors ce serait tout de même dommage de ne pas le rentabiliser au maximum. Qu’est-ce qui t’empêche de le garder toute l’année ?

Source photo : Giphy

2. Mi-novembre : tu achètes ton calendrier de l'Avent

OK c’est un peu tôt mais c’est juste pour être sûre d’avoir le tien, à tous les coups en décembre les calendriers de l’Avent seront en rupture de stock. Alors autant en acheter 5 ou 6 histoire de ne pas se retrouver en situation de détresse. C’est du simple bon sens.

3. 29 novembre : tu ouvres la case du premier décembre tu la vides et tu la refermes discrètement

Comme ça ni vu ni connu. On n’y voit que du feu. C’est un mensonge entre toi et toi-même.

4. 1er décembre : tu entames "officiellement" ton calendrier de l'Avent

Tu devais ouvrir le jour 1, oups tu en as ouvert 12. Mais pas de panique, comme tu as acheté 17 calendriers de l’Avent, tu peux t’en donner à cœur joie.

5. 3 décembre : tu commences déjà à être soûlé par les décorations de Noël qui squattent les rues depuis deux mois

Trop de loupiotes lumineuses. Trop de musiques. Trop d’animations mécaniques en vitrines. Ça y est. Tu sais que tu en as marre et qu’il va falloir surmonter le mois à venir en slalomant entre les huîtres et les tartines de foie gras.

6. 10 décembre : prévoir des fiches argumentaires pour tous les sujets de conversation qui seront abordés le soir de Noël

Il va falloir que tu re-potasses tous les sujets qui fâchent : Macron, sortir du nucléaire, gilets jaunes, et miss France.

7. 23 décembre, il te manque un truc... LES CADEAUX.

Donc, comme tout le monde, tu vas te taper 1 million de personnes dans les rues pour acheter un livre de cuisine, un plaid, et 10000 trucs pour toi.

8. 24 décembre, 11h : faire des papiers cadeaux

Aïe.

Source photo : Giphy

9. 24 décembre, 12h : aller en urgence dans un magasin pour trouver un étudiant mal payé pour faire tes propres cadeaux

Et attendre 8 heures pour récupérer un être humain vidé de son énergie, les doigts ensanglantés, le teint jaune, qui te fera un beau joli paquet cadeau au prix de sa vie.

10. 25 décembre : tu mets en place le compte à rebours jusqu'au prochain Noël

Et le cycle infernal de l’attente reprend ses droits. Tu vas devoir passer les onze prochains mois à manger des trucs normalement sans les extraire d’une boîte où chaque objet est niché à une date précise du calendrier. Ta vie va redevenir maussade…

11. Début janvier : tu te demandes pourquoi tu fais pas tes cadeaux de Noël 3 jours après Noël

C’est quoi cette bulle financière autour du mois de décembre ? La prochaine fois, tu penseras bien à faire tes cadeaux 5 mois en avance pour profiter des meilleurs prix. Hé hé, on te la fait pas à toi.

Source photo : Giphy

Dans la famille des mois interminables, je demande décembre ! Entre le choix des cadeaux, la cohue dans les magasins et le sapin qui perd ses épines dans ton salon, décembre semble toujours durer 1000 ans. Mais pas cette année, puisque l'attente de Noël sera ponctuée de dégustations de bières d'exceptions livrées gratuitement par Beerwulf dans un calendrier de l'avent unique !