Hourra ! Bonheur ! Joie ! Plaisir ! Après avoir tant causé de lui, il arrive enfin sur nos terres, celui qu’on admire au plus haut point dans la majesté de sa médiocrité, celui dont on ne tarit pas de critiques, le plus grand pitre de la décennie, j’ai nommé Donald. Non, pas le personnage de Disney. Le vrai, le magnifique Trump is in Paris. SO AMAAAAAZING I WILL NEVER FORGET.

1. 10h - Faire un tour au musée Grévin

Parce que c’est une institution culturelle incontournable et qu’il est important de faire honneur à la culture et surtout à la création. « Ce sera l’occasion de parler avec Barack Obama et d’aborder avec lui deux trois points de politique notamment sur l’usage de la valise nucléaire parce que j’ai pas tout compris comment ça marchait alors il doit bien savoir l’autre black » déclare-t-il, poète.

2. 10h45 - Position à l'arrêt sur le côté gauche de l'escalator dans le métro

Trois escalators bloqués par la présence du Président et de son cortège. « Ça sent pas beaucoup très bon dans le subway quand même, on dirait il y a beaucoup les pauvres qui vivent là dedans, oh my god, so disgusting » signale-t-il, agacé.

3. 11h - Se faire tirer le portrait à Montmartre

Afin d’en sertir les traits de diamants et de poudre d’or pour l’afficher dans le bureau ovale parce que la déco jusque là est un peu toute pourrie quand même. « J’adore l’art, c’est une de mes passions préférées après la taxidermie. So amazing » exprime-t-il, rêveur.

Source photo : Giphy

4. 13h - Visite de la tour Eiffel avec achat de porte-clés

Il a déjà prévu de se rendre au Jules Verne pour se faire un steak ce midi (sorte de Flunch situé au 2e étage de la tour) avec sa zoulette alors autant profiter de la vue pour faire quelques selfies, et acheter des souvenirs typiques pour offrir à ses proches à son retour. « La tour de Pise est vraiment un monument fascinating, tout d’abord par sa taille, en effet il est bien plus grand que les humains, I mean WAW, crazy » raconte-t-il, expert.

5. 14h30 - Séance shopping aux Champs-Élysées

Déjà qu’on a refusé une visite privée de Notre-Dame ou encore du Musée d’Orsay à Melania Trump, on allait quand même pas faire l’impasse sur la traditionnelle cession shopping, dans l’avenue la plus classe et distinguée de toute la Terre ! « … » exprime-t-elle, bavarde.

Source photo : Giphy

6. 15h30 - Pause goûter au Mac Do

Parce que ça fait plus de 50 minutes qu’on n’a pas mangé. ALERTE ! CRISE D’HYPOGLYCÉMIE ! L’occasion pour Donald et Melania de se retrouver et surtout de se ressourcer. « Hey pupute, t’as vu comment Macron c’est trop un gay le gars se tape sa mother, ah franchement c’est trop disgusting les couples avec une telle différence of age, comment ce petit bastard compte-t-il imposer le respect ? Not amazing at all du tout » dit-il, inspiré.

7. 16h - Une petite balade en touk-touk

Rien de mieux pour découvrir la ville tout en sortant des sentiers battus, après avoir bloqué l’A6, autant bloquer l’intégralité des rues de Paris. « J’adore Paris, c’est bizarre toutefois qu’il y ait autant de noirs mais c’est very exotique, ma femme et moi nous aimons beaucoup les blacks, tant qu’il n’y a pas de Mexicains, nous sommes rassurés, trustful » déclare-t-il, humaniste.

8. 16h30 - Prendre une photo où il fait semblant d'avoir le doigt sur la pointe de la pyramide du Louvre

Elle pourra ainsi compléter l’album photo de voyage de la famille présidentielle. « C’est très funny de faire comme si on touchait les monuments alors qu’en fait on ne touche pas vraiment le monument parce qu’il est bien trop grand, amanzingly crazy.« , révèle-t-il, happé.

Source photo : Giphy

9. 16h45 - Laisser un mot dans le livre d'or du Louvre

10. 17h - Balade en bateau mouche sur le yacht privé de Donald prévu à cet effet, ramené par avion

Parce que Melania préfère avoir plus de distance entre elle et l’eau de la Seine qui ne sent pas très bon. « … » confie-t-elle, expressive. « C’est disgusting en plus les bateaux mouches, I hate les mouches », s’enquit-il, réaliste.

Source photo : Giphy

11. 18h30 - Escape Game dans le 18ème

Le Président des Etats-Unis ne pouvait pas passer à côté de cette formidable occasion de se confronter à une No-Go-Zone, alors pour appréhender intelligemment ces espaces dangereux, une chasse à l’homme sera organisée. « Je aime beaucoup le mort » prononce-t-il, courageux.

Source photo : Giphy

Après cette dure journée, une soupe à l’oignon et un tour aux putes et le Président sera sans aucun doute pleinement satisfait et disposé à nous acheter des gros avions.