Décider d’arrêter de fumer fait partie du top des résolutions les plus adoptées à chaque nouvelle année (même parmi les non fumeurs ce qui est assez surprenant). Comme tu es comme tout le monde, tu as certainement du envisager toi aussi de mettre fin à ta consommation (surtout si tu vis à Paris et que les pics de pollution doivent t’apporter suffisamment de gaz toxiques dans les poumons pour mourir prématurément, YAY !).

1. Envisager d'arrêter de fumer pendant plusieurs années

Avant de tenter réellement de commencer à essayer de vraiment arrêter de fumer. Une heure. Juste une heure, c’est déjà bien, après on verra si on peut faire plus, il faut y aller en douceur.

2. Compter les minutes avec émotion

Même si tu as arrêté de fumer hier soir avant de te coucher, tu te réveilles dans la nuit en sueur façon Requiem For a Dream pour compter le nombre de secondes écoulées depuis le début de ce changement radical de vie.

Source photo : Giphy

3. Te branler un maximum pour évacuer le stress

Sauf que ça commence à devenir gênant dans ton environnement de travail, tu as les joues creuses, le regard lubrique, les mains moites et tu te rends définitivement beaucoup trop aux toilettes dans la journée. Au bout, d’un moment on a compris ce que tu faisais là-dedans.

4. T'arracher les cheveux blancs un à un pour t'occuper

Et finir chauve parce que tu as pas su t’arrêter et qu’il fallait que tu penses à autre chose que cloper. Cela dit ça te va bien se nouveau style mi-cheveux, mi-peau luisante.

5. Dire à tout le monde que ça y est, la clope "c'est finito"

Et tenter de convaincre tes amis, ta famille, tes collègues et tes voisins, ces brebis égarées encore assez inconsciente pour s’intoxiquer de la sorte. En plus, tu réalises deux minutes tout ce que tu pourrais économiser en arrêtant de fumer ? Au moins 200 à 300 euros par mois ! C’est dingue non ? Moi perso je vais mettre cet argent de côté pour m’acheter un appart.

6. Te mettre au sport

Vingt pompes le matin, un footing le soir. Tu sens que tu revis, tes poumons se reconstruisent, l’air s’y engouffre pleinement, tu gagnes en espérance de vie. Ça fait 24 h que t’as pas fumé.

Source photo : Giphy

7. Te mettre à la bouffe

Ton palais est enfin apte à percevoir le goût des aliments. Tu te délectes de toutes ces saveurs que tu avais perdu. La nourriture est redevenue un plaisir, c’est d’ailleurs pour ça que tu te nourris beaucoup pour compenser la pause clope et manger plutôt un cookie à la place, mais quel cookie.

8. Te mettre au ménage

C’est comme ça, quand tu arrêtes de fumer, ta vie devient automatiquement plus saine, tu ranges ton appart, tu regardes Arte, tu bouffes des steaks de soja en appréciant le chant des oiseaux par ta fenêtre, tu salues ta voisine la vieille dame et tu as globalement de plus en plus des idées de gauche.

9. Arrêter de boire de l'alcool

Si tu veux tenir, l’alcool est la pire des tentations, parce que quand on boit, on fume, et quand on fume on boit, le processus de destruction de ton corps est engagé à chaque apéritif. Donc si tu veux tenir sans fumer, il faut d’abord commencer à te calmer sur la bibine.

Source photo : Giphy

10. Arrêter de voir tes amis

Parce que quand tu vois tes amis tu bois et quand tu bois tu fumes, donc si tu veux arrêter de fumer il faut prendre le problème à la base et mettre fin purement et simplement à toutes tes interactions sociales. Certes, tu seras malheureux et seul, mais au moins tu seras en bonne santé.

11. Pour la première fois de ta vie, tu sens bon de la bouche

En même temps, c’est normal vu que tu bouffes environ 87 chewing-gum par jour et que ton haleine a pris un nouveau tournant en termes de vapeurs odorantes.

12. Et puis finalement voir tes amis, boire de l'alcool et fumer beaucoup

Mais juste en soirée ! Non non t’as pas replongé, la clope c’est bon t’en as fait le deuil tu sais que tu te feras pas à nouveau avoir par cette merde, non tu te laisses juste la liberté de fumer une ou deux clopes en soirée. Ou trois ou quatre. Enfin bon de toute façon c’est pas parce que tu fumes 18 clopes en soirée que tu vas te remettre à fumer. Tu feras moins de soirée et puis c’est tout.

Source photo : Giphy

13. La fumée de clope des autres est devenue un doux parfum de bonheur

Tu suis les fumeurs dans la rue en poussant des petits gémissements plein d’effervescence.

Source photo : Giphy

14. Te mettre à la cigarette électronique

Et rejoindre officiellement le rang des connards qu’on déteste qui ont pas du tout arrêté de fumer puisqu’ils pompent huit fois leur dose de nicotine habituelle avec cette espèce de tétine au goût de caramel fumé qui fout la gerbe à tout le monde à tel point qu’on préférerait s’enfermer dans un fumoir d’aéroport plutôt que de se taper la prétention d’un fumeur de cigarette électronique qui a en plus le culot de tirer sur sa clope en la rechargeant sur une prise et que du coup on a l’impression que le type fume l’électricité et que c’est pas normal du tout enfoiré fdp ntm.

15. Te remettre à fumer

Et te détester parce que tu n’es qu’un sombre déchet humain sans conviction et sans principe qui mourra certainement seul.

Source photo : Giphy

Sinon pour les vrais qui veulent faire ça sérieusement, c’est aussi possible de faire les choses bien en se renseignant sur Tabac Info Service ou mieux encore, en jouant à Smokitten, ce jeu vidéo qui apprend à arrêter de fumer (à travers un chat qui fume trop, trop choupi).