Si vous traînez un peu sur Internet vous verrez tous les 3 mois un article sur la disparition du cougar. Comme on trouvait ça bizarre que le cougar s’éteigne définitivement plusieurs fois de suite, on est allés voir un peu les espèces disparues, et on s’est rendu compte, mégasurprise, que l’homme n’y était souvent pas pour rien : petite sélection des animaux qui n’auraient jamais dû croiser notre chemin, pauvres petites pommes.

1. Le Tarpan

Le Tarpan était un cheval sauvage européen assez petit considéré comme le potentiel ancêtre de nombreuses races actuelles. Le dernier spécimen serait mort en captivité en Russie en 1909 et il n’existe qu’une seule photo (pas tout à fait avérée) de l’animal, datée de 1884. Chassé par les hommes depuis l’Antiquité pour sa chair ainsi que pour le dressage, il a fini par s’éteindre.

800px-Kherson_tarpan
Crédits photo (creative commons) : wikipedia

2. Le Thylacine

Largement répandu en Australie, ce mammifère marsupial de la taille d’un loup et souvent appelé loup ou tigre de Tasmanie est aujourd’hui éteint, même si de possibles traces de vie auraient été découvertes en 2013. Ils auraient survécu péniblement en Tasmanie jusque dans les années 30 mais sa réputation de voleur de poules et la chasse intensive (avec prime de l’État pour chaque animal abattu) a contribué à sa disparition.

Thylacinus
Crédits photo (creative commons) : wikipedia

3. Le Quagga

Le Quagga était une sous-espèce de zèbre venu d’Afrique du Sud. Le dernier spécimen sauvage fut abattu en 1878 et l’espèce s’éteignit définitivement en 1883 avec le spécimen du zoo d’Amsterdam. Son extinction est due, une fois n’est pas coutume, à la chasse intensive que pratiquèrent les colons néerlandais et les Afrikaners.

Quagga_photo
Crédits photo (creative commons) : wikipedia

4. La Rougette

La Rougette était un genre de chauve-souris roussette vivant à la Réunion et à l’Île Maurice. Elle aurait probablement disparu au XIXe siècle à cause de la déforestation intensive de son habitat par l’homme.

1024px-Pteropus_subniger
Crédits photo (creative commons) : wikipedia

5. L'Huia dimorphe

Endémique à la Nouvelle-Zélande, cette espèce d’oiseaux était la seule à présenter un dimorphisme sexuel au niveau du bec, celui de la femelle était long alors que celui du mâle était plus court. Ça devait être passionnant et très mignon, mais ils se sont fait zigouiller comme des malpropres au début du XXe siècle.


Crédits photo (creative commons) : Fritz Geller-Grimm

6. Le Grizzly de Californie

Vous l’avez sûrement déjà vu puisqu’il est l’emblème de la Californie, mais vous ne risquez pas d’en croiser là-bas puisque le dernier spécimen fut abattu en 1922. Très grand et majestueux, il avait la sale manie de bouffer le bétail des colons fraîchement débarqués ce qui ne leur plaisait pas des masses. Il leur fallut 75 ans à peine pour les éliminer jusqu’au dernier.

Monarch_the_bear
Crédits photo : wikipedia

7. L'aurochs

Ancêtre des races actuelles de bovins domestiques, l’aurochs a été victime de la chasse et de la domestication excessive qui apparemment ne lui a pas réussi. Au XIIIe siècle l’espèce n’existait plus qu’en Europe de l’est et au XVIIe siècle elle avait complètement disparu.


Crédits photo (creative commons) : Heinrich Harder (1858-1935)

8. Le Lion de l'Atlas

Le lion répondant au doux nom de Lion de l’Atlas ou Lion de barbarie était présent dans toute l’Afrique du nord, principalement au Maroc et en Algérie. On estime que les derniers spécimens se sont éteints dans les années 60, chassés de leurs territoires au fur et à mesure que l’homme s’installait et développait ses villes.

Barbary_lion
Crédits photo (creative commons) : wikipedia

9. Le Bubale du Nord

L’Antilope Bubale était présente dans le nord du Sahara, mais aussi au Sénégal et en Ethiopie. La conquête de l’Algérie par la France au XIXe lui fut presque fatale, l’armée décimant des troupeaux entiers. Ensuite les chasseurs se sont occupés du reste : le dernier troupeau connu (de seulement 15 bêtes) fut aperçu en 1917 avant d’être abattu par un chasseur. Quelques bêtes ont survécu encore quelques années mais aujourd’hui le Bubale a disparu.

sahara-7_bubal_hartebeest
Crédits photo (creative commons) : wikipedia

10. Le Dodo

Sûrement le plus connu des animaux disparus, le Dodo c’est l’oiseau qui n’a pas eu de bol : les hommes le chassaient (alors qu’il n’était pas bon), détruisaient son habitat naturel en défonçant de la forêt, et comme si ça ne suffisait pas, les premiers hommes à arriver sur l’île Maurice ont ramené avec eux des chiens, des chats, des rats et des macaques crabiers qui les tuaient et bouffaient les oeufs. On estime qu’en 1681 il n’y en avait plus sur Terre.

800px-Dodo_1
Crédits photo (creative commons) : wikipedia

Et ce n’est qu’un petit échantillon, vous en trouverez plein d’autres par ici.


Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :