Cette année à la rédac’, notre bonne résolution c’est de s’intéresser un peu plus à nos amies les bêtes, qui ont déjà fait couler beaucoup d’encre. On a notamment parlé des super-héros marins, à l’affiche du prochain blockbuster Marvel. Aujourd’hui, la journée étant productive, on a écumé un glossaire des espèces. Oui, c’était long. Mais le jeu en valait la chandelle.

1. Le Dragon des mers (rubis)

C’est le dernier, le tout nouveau. Cette espèce de dragon des mers vient tout juste de sortir et a été filmée pour la première fois mi-janvier au large des côtes Australiennes par des chercheurs de San Diego. Dragon, franchement, c’est un nom bien badass. Dracaufeu est un dragon, et il est badass. Le problème c’est qu’un dragon ça crache des flammes, et que notre Dragon des mers, comme son nom l’indique, et bah c’est un dragon, mais qui vit sous l’eau. Y’a un problème non ? Je suis pas expert mais cracher du feu sous l’eau ça me paraît complexe. Les chercheurs s’interrogent.

Crédits photo (creative commons) : Antoine Taveneaux

2. Le Diable de Tasmanie

Encore un nom bien stylé. De quoi faire pâlir de jalousie les membres du Club Satanique de Haute Garonne (que je salue chaleureusement au passage). Animal presque mignon (on débat encore dessus au bureau) notre petit diable ne vit que sur l’île de Tasmanie au sud de l’Australie, nous confie Wikipédia. On va pas se mentir, on le connait surtout grâce à Taz, la toupie des Looney Tunes. On n’est pas encore certains que les vrais diables de Tasmanie se déplacent comme ça.

Crédits photo (creative commons) : KeresH

3. Le Aye-aye

Comme un petit air de téquila, de musique Mariachi et de sombrero. Si gringo ! Notre petit rayon de soleil dans ce monde de brutes. En réalité, il vit à Madagascar et ressemble un peu à King Julian mais en moins beau gosse. Genre beaucoup moins. Aye Pépito.

Crédits photo (creative commons) : nomis-simon

4. Le Bibitte à patate

Ton pote Claude qui a un détecteur à culs en forme de pénis dans le cerveau, c’est une bibitte sur pattes. La bibitte à patate est une petite bestiole qui s’attaque quant à elle aux cultures de pommes de terre, et son vrai nom est Doryphore. Mais nos amis les Québécois le nomment bibitte et c’est beaucoup plus marrant.

Crédits photo (creative commons) : Jose Luis Cernadas Iglesias

5. Le Tyran huppé

Petit oiseau tout à fait sympathique au premier abord, le Tyran huppé a réussi à séduire les foules et leur mène la vie dure. Entré au club des dictateurs lors de sa découverte en 1758, il côtoie désormais les plus grands : Staline, Hitler, Mao ou encore ce cher ami Pol Pot. Tous mondains, ils forment un cercle de tyrans huppés, d’où le nom de notre piaf si mignon.

Crédits photo (creative commons) : ibm4381

6. Le Moqueur polyglotte

Cet intellectuel linguistique est originaire d’une partie des Etats-Unis et du Mexique. Après de brillantes études à l’université de Berkeley CA ; pendant lesquelles il décroche un Master en LEA, le moqueur polyglotte a passé la majeure partie de sa vie à imiter le chant de ses petits camarades oiseaux pour se foutre de leur gueule.

Crédits photo (creative commons) : Calibas

7. Le Bronzé d'Amérique

Le dindon bronzé d’Amérique est, comme son nom l’indique, un dindon dont le passe temps favori est de se faire dorer la pilule en string sur les plages de Rio en sirotant un Sex on the Beach. Faut dire que depuis l’arrivée de Trump, les dindons bronzés se baladant en liberté aux Etats-Unis sont reconduits à la frontière mexicaine.

Crédits photo (creative commons) : JM Devresse

8. Le Grand Chevalier

Et allez, encore un oiseau ! Faut croire que c’est les seuls animaux avec des noms un peu cool. Le grand chevalier est un oiseau fidèle et courageux. Adepte des duels et des des tournois médiévaux, il prend sa retraite forcée lors de sa convalescence suite à la lourde défaite infligée par la Montagne de GoT. Loin de son habitat naturel situé grosso modo au Canada, le Grand Chevalier passe une retraite tranquille dans sa superbe villa du Loire-et-Cher en compagnie de sa femme et de ses gosses.

Crédits photo (creative commons) : Muhammad

9. Le Pika

Je ne pouvais écrire ce top sans mentionner le Pika, chou comme tout. Attention à ne pas vous laisser surprendre, une fois libéré, le pika (chou, toujours) peu devenir une vraie petite pile électrique. Si tu es dresseur, tu peux le capturer sur un terrain montagneux en Asie et en Amérique du Nord.

Crédits photo (creative commons) : Alan D. Wilson

10. L'Amazone Impériale

Élu perroquet le plus chaud entre 1978 et 1999 pendant 21 années consécutives, l’amazone impériale aime dominer ses partenaires, et ce dû à ses origines impériales. Aujourd’hui, peu de ses congénères sont encore vivants, et ils se planquent alors eux aussi dans les montagnes, formant un club libertin très restreint.

Crédits photo (creative commons) : Snowmanradio

11. (bonus) La licorne

Juste parce que ça claque d’avoir le nom d’un album de Tintin.

Source photo : Giphy

Et dire qu’on n’en parle même pas sur 30 millions d’amis…toutes ces jolies bestioles ont elles aussi le droit à leur heure de gloire.

Source : Bestioles

Hey, on vient de sortir notre premier jeu de société ! Commande-le dès maintenant.

Tu cherches des idées pour Noël ? On a déniché les cadeaux les plus cool :