IuoxS
Source photo : Dailymotion

On serait bien mal placés pour engueuler des mecs qui perdent des trucs, notamment parce que ce matin j'ai retrouvé ni ma ceinture ni mes lunettes, mais parfois certains poussent un peu. Paumer un truc dans sa piaule, c'est débile mais au moins vous savez que vous le retrouverez un jour, alors qu'eux, ils ont perdu des trucs dans l'espace, et ça risque d'être plus compliqué à récupérer.

  1. Le satellite VANGUARD I - 1964
    Ce satellite fût envoyé en 1958, il est encore en orbite, mais depuis 1964, il n’émet plus aucun signal. Alors si vous avez pleuré devant Wall-E, essayez de vous imaginer Vanguard tout seul perdu dans l'immensité, il est si triste, il a tant froid, c'est une petite larme que je vois ?
  2. Une brosse à dents - 1965
    Jim Lovell est le mec qui a réussi à perdre sa brosse sa dent dans sa navette Gemini 7. Pas dans l'espace directement hein, dans la navette. Un vrai champion. Heureusement pour lui, un autre membre de l’équipage a partagé sa brosse, le chic type.
  3. Un gant - 1965
    Le tout premier objet perdu dans l'espace fut ce gant d'un astronaute américain, Ed White, lors de sa toute première sortie. En retournant à bord du Gemini 4 il lui manquait un gant qui orbita pendant plusieurs mois avant de se désintégrer dans l'atmosphère terrestre.
  4. Un pied d’ancrage - 2001
    Les astronautes utilisaient cet objet afin de s’attacher au bras robotique de la navette. Lors d’une sortie, cette pièce est partie à la dérive. Par la suite, la navette a dû changer d’orbite pour éviter de la percuter, ce qui est légèrement relou, mais se prendre un pied d'ancrage voyageant à plusieurs milliers de km/h n'a jamais fait de bien à personne.
  5. Une spatule - 2006
    Piers Sellers, membre de la mission Discovery STS-121, étalait tranquillement une pâte expérimentale sur sa navette dans l'espace (posez pas de question, personne ne sait ce que les mecs bricolent là-haut), quand soudain la spatule lui échappa. Au revoir Spatule.
  6. Un appareil photo - 2007
    L'astronaute Suni Williams bricolait sa station spatiale, pépouze, et puis la sangle de son appareil photo aurait cédé et tout cela a été filmé. Quelque part dans l'espace, des photos de Suni Williams à la plage se promènent.

  7. Un réservoir d’ammoniac - 2007
    Autant Suni voulait garder son appareil photo, autant ce bidon d'ammoniac a été volontairement perdu. En juillet 2007, la NASA a ordonné aux astronautes de balancer un énorme bidon d'ammoniac "par dessus bord". Après avoir amélioré le système de refroidissement de la station, le réservoir auparavant utilisé était devenu obsolète. On le suivi à la trace pendant plus d'un an avant qu'il ne vienne se consumer dans l'atmosphère au dessus de l'Océan Pacifique.
  8. Un sac à outils - 2008
    Heide Stefanyshyn-Piper réparait sa station spatiale en novembre 2008 quand le sac à outils lui a échappé des mains. Le problème c'est que si tu perds un sac à outil dans l'espace, tu en as immédiatement pour plus de 70 000 euros, rapport au fait que dedans il n'y a pas qu'un tournevis pourri et un vieux marteau mais des outils un peu plus poussés...ce qui explique la facture. Ça pique.
  9. Une araignée orbitèle - 2008
    La même semaine que la maladresse de Heide Stefanyshyn-Piper, la NASA a admis un peu penaude qu'elle avait "égaré" une des deux araignées envoyées sur la station spatiale internationale. Alors non, la bestiole ne s'est pas enfuie dans l'espace pour s'adapter au climat vénusien et revenir envahir la Terre avec des millions d'autres araignées mutantes, elle s'est juste baladée dans la station incognito.
  10. Bonus: De l'urine
    Là pour le coup ce n'est pas vraiment accidentel, bien au contraire. Avant d'être recyclée en eau potable, l'urine des astronautes était tout simplement balancée dans l'espace. Certains astronautes ont d'ailleurs dit que la vision de l'urine se cristallisant dans l'espace était une chose magnifique, et on veut bien les croire sur paroles.

Ah on avait aussi oublié George Clooney...

Sources: Livre "Listomania l'encyclo qui dit tout sur tout"

Un top signé Thomas