Quand on n'a pas le budget com', ni l'aura d'une licence type "Transformers", il faut trouver des combines pour réussir à refourguer sa croûte et persuader quelques milliers de personnes d'aller voir son film. Pour ça, les responsables pub des boites de distribution utilisent des ficelles qui feraient passer Régine pour un premier prix de beauté. Voici celles qui vous ont surement déjà escroqués :

  1. Il y a une mention "Par les producteurs de"
    Vous vous souvenez du type qui a filé du pognon pour ce film que vous avez aimé... Ben là il l'a fait sur un autre... d'ailleurs il l'a fait sur des centaines d'autres. Mais franchement le mec est une pointure allez y foncez, c'est du 100%.

    catacombs1largefl6
    Même en italien on se fera pas avoir...

    source photo : horreur

  2. ... voire "Par les créateurs de"
    "Créateur" oui, oui, c'est un titre officiel... Globalement vous prenez l'assistant livreur de hot dog d'un scénariste qui a bossé sur une scène d'Avatar, et il a le titre de créateur. Vous pourrez même tomber sur "Par l'équipe de...". Là, clairement les mecs n'ont plus aucun scrupules.
  3. Il y a une citation de mec connu du ciné qui dit que "sérieux c'est pas si mal et je dis pas ça parce que je suis payé"
    Le plus apprécié : Tarantino. Dont vous trouverez une citation sur chaque film B vaguement gore. Soit on prend un bout d'une de ses interviews pour Télé 7 jour, soit pire, on le paie carrément pour qu'il dise un truc. Il faut savoir que l'ami Quentin se bouffe trois films par jour, et qu'il a des goûts très spéciaux, donc méfiez vous quand même. Non "Ninjacrator VS De funés" n'est pas "le chef d'oeuvre sous estimé" qu'on a voulu vous vendre. C'est juste une merde.

    big_bad_wolves__span
    Bon là le film est bien, donc c'est pas toujours des conneries, mais si c'est l'avis de Popeck méfiez vous quand même...

    source photo : badassdigest

  4. Les critiques de ciné ont été remplacées par des tweets
    Quand les distributeurs savent qu'ils vont se faire massacrer par la presse, ils préfèrent désormais directement demander l'avis du public, donc, souvent : @Naruto78 sur Twitter qui est le seul pélo qui a vu et apprécié le film. En espérant que le "Y'a de l'action et au moins on comprend l'histoire, allez y tous et vené liker ma page" sur l'affiche vous donne envie de lâcher 10 balles. Pas sûr...
  5. La catchline c'est " Entre (insérer film connu extrêmement populaire) et (insérer film ou série connue extrêmement populaire)"
    Pour "Sharknado" par exemple, qui est un film catastrophe avec un requin, vous aurez : "Entre Les Dents de la mer et Godzilla". Parfois ça va carrément trop loin et ça n'a plus de sens. Quand vous verrez "Entre les fraises sauvages et Shaolin Soccer", fuyez !
  6. Mettre en énorme "la star" du film, alors qu'en fait il fait juste un caméo
    Les fans de Van Damme connaissent bien cette combine. En fait quand un type devient connu, on ressort les vieux films où il fait une apparition, et on met le type en gros sur l'affiche du DVD. L'acheteur peu regardant balance donc ses 10 balles et passe une heure à dire "mais bordel il arrive quand, ça a intérêt à être bien après". Et non, ça ne l'est jamais, vous vous êtes juste fait enfler à l'ancienne... On peut faire ça tout simplement avec des films récents. "Grand Budapest Hotel" par exemple, en collant sur l'affiche toutes les stars du film, même si elles ne passent que 5 secondes à l'écran.

    karatetiger01
    source photo : nanarland
  7. Le film est mention "sélection officielle" d'un festival que personne ne connait, et c'est indiqué en énorme
    "- Hey t'as vu, le film était dans la sélection officielle du festival de Vannes ? - C'est pas un festival de saucisses à Vannes ?". Méfiez vous des "sélections officielles", ça veut dire que le mec a juste été sélectionné dans un festival perrave et qu'il n'a pas même pas gagné le moindre truc. Même pas un prix de la sympathie ou de la participation. Nib !
  8. Le titre ressemble beaucoup trop à un film récent qui vient de cartonner
    Vous vous êtes déjà fait avoir par Atlantic Rim ou Transmorphers ? Oui, cette astuce n'est à utiliser qu'en dernier recours, quand vraiment on a rien à vendre, sur un malentendu ça peut passer. Par contre, on vient de voir Ninja Terminator, et franchement c'est pas dégueu...

    transmorphers
    Source photo : IMDB
  9. Il est indiqué qu'un des acteurs du film a été nominé pour une récompense une fois dans sa vie
    Quand on dit academy award nominnee "machin", au lieu de dire "machin", c'est souvent que "machin" n'a pas fait de films bien depuis 20 ans et qu'on aimerait rappeler au public qu'un jour il était bon et qu'il a gagné tenté de gagner des prix. Voici un bel exemple avec Robin Williams et Mila Kunis, dans une merde sans nom... (N.B : l'article a été écrit la veille de la mort de Williams, on pouvait pas savoir..., promis c'est pas de notre faute, avec toutes les blagues qu'on a faites sur Régine elle est toujours là donc on a clairement aucun pouvoir)

  10. Le film est "sponsorisé" par NRJ 12 et Babou
    NRJ 12, c'est souvent parce qu'ils l'ont financé, donc vraiment pas bon signe. Et babou parce que même en ligue 1 on n'en veut plus. Plus sérieusement si vous en êtes à regarder les sponsors pour savoir si vous allez y aller, c'est déjà que ça sent le sapin et que vous auriez du prévoir un plan B pour votre soirée depuis longtemps.

Voilà, vous êtes paré pour éviter les croûtes désormais.

Pour vous tester : allez-vous voir ce film ?

film_arnaque_affiche600plus
Montage photo : Topito