12322780_1005586456199458_7053857724020462877_o

Ton papa, tu l'adores, on pourrait même dire que tu l'aimes (allez c'est bon, laisse tes sentiments sortir au grand jour). Mais ton papa, il a déjà tout. Donc lui trouver un cadeau pour sa fête, c'est carrément l'enfer. Alors pour changer du parfum (ou de l'écharpe, c'est encore le moment...), il existe My Vitibox : une box mensuelle sur le thème du vin, avec une bonne bouteille à l'intérieur. Tchin !

Top partenaire [?]

Le vin en France c’est une religion. On en parle beaucoup, on en goûte parfois, on en boit souvent, et toujours avec un respect inégalé. Qu’on soit un fin palais ou qu’on n’y connaisse rien, le vin s’impose comme un alcool d’élégance et l’on se doit de le traiter comme tel. Alors pour votre prochain rencard, ou repas de famille ou toute autre situation où vous voudriez étinceler par votre savoir-faire, suivez nos conseils pour ne pas passer pour un gros naze.

1. Remplir son verre à ras bord

Si tu voulais une pinte fallait commander de la bière ! Même si les verres sont grands, ils ne sont pas faits pour être remplis. La règle veut qu’on remplisse son verre jusqu’au diamètre le plus large du ballon.

Source photo : Giphy

2. Tenir son verre par sa coupe

Ça semble bien pratique mais ce n’est pas pour rien qu’on a imposé les verres à pied pour boire du vin et pas des verres à moutarde. En collant ta main bien chaude et humide sur le ballon, tu réchauffes le contenu de ton verre ce qui risque de changer le goût et ça c’est mal.

3. Choisir une bouteille en fonction de son étiquette

Bah non ce serait trop simple ! Ni l’étiquette, ni le prix ne promettent la qualité du doux élixir. Le mieux est encore de te renseigner auprès de ton caviste et éventuellement de devenir copain avec lui. Et éventuellement se faire payer des coups dans sa cave. Sécurité gustative garantie. Si tu n’as pas de caviste parce que tu as moins de trente ans et que tu t’en fous, demande à quelqu’un qui connait quelqu’un qui a un caviste.

4. Engloutir son verre

Bon là-dessus, on va pas se mentir on est tous les mêmes. Le deuxième verre, ça va, le troisième, passe encore, mais le quatrième commence à glisser dans le gosier l’air de rien et là c’est fichu on sait qu’on descendra la bouteille comme un vulgaire soda. Pauvre vinasse malmenée.

Source photo : Giphy

5. Boire toujours le même vin

Il existe pas moins de six millions de sortes de vins, ouvre les mirettes et les papilles, une vie ne suffit pas à tout déguster donc autant se risquer à la découverte.

6. Commencer par un vin sucré et finir par du champagne

Il n’y a pas de règle absolue mais il est conseillé de commencer d’abord par du vin sec et acide et d’embrayer ensuite sur du vin plus moelleux pour ne pas s’épuiser les papilles trop vite. C’est pour ça que le champagne est parfait pour l’apéro. Surtout que le champagne quand tout le monde est déjà bourré, c’est franchement du gâchis, autant mettre une aspirine dans un verre de jus de pomme, les ivrognes n’y verront que du feu.

7. Boire la bouteille juste après l’avoir ouverte

« Décanter », tu connais ? Le vin doit être au contact de l’air pour que ses arômes se développent. Si tu as des amis de bonne éducation qui viennent chez toi, mets ta bouteille en carafe un peu avant. Et si tes amis te font faux bond parce qu’en fait ce ne sont pas vraiment tes amis et qu’ils sont pas vraiment de bonne éducation, on est désolé mais ta bouteille sera foutue donc autant la boire seul devant Youporn.

Source photo : Giphy

8. Fumer, boire du café et se laver les dents

Attention qu’on se comprenne bien, dans la vie, tu as le droit de te brosser les dents (ce serait même sympa que tu le fasses) et de boire du café mais quand ces activités encadrent de trop près la dégustation d’un verre de vin, tu peux être sûr de passer à côté du véritable goût de la bête.

9. Vin blanc froid, vin rouge chaud

C’est une tradition qu’on a prise un peu trop au pied de la lettre, effectivement le vin blanc se boit plutôt frais et le rouge à température ambiante mais il n’est pas nécessaire de geler le vin blanc (voire de mettre des glaçons dedans pour les plus inconscients), ni de mettre le vin rouge au four d’ailleurs.

10. Garder son vin trop longtemps

Parce que dans ta tête, le vin ça se garde plusieurs siècles en cave pour devenir un trésor. Mais c’est complètement bidon, en moyenne un vin se garde maximum trois ans (seuls les très bons vins que tu peux pas te payer se gardent éventuellement jusqu’à vingt ans).  Oublie tes rêves de devenir multimilliardaire post-mortem pour avoir conservé une bouteille de Roche Mazet 150 ans.

Source photo : Giphy

11. Faire un bruit de salive en ébullition en dégustant son verre

Surtout si tu n’y connais rien, évite de te taper la honte tu risques de baver sur la chemise blanche que t’a offert ta maman et de voir partir ta date en courant.

Source photo : Giphy

12. Ecouter le vin

Ce genre de situation arrive généralement quand tu as déjà bu quelques verres et que tu te mets à croire que plutôt que de plonger le nez dans ta bouteille pour faire comme si tu y connaissais quelque chose, tu y plonges ton oreille avec un regard averti. Mais aussi bon soit-il, le vin ne parle pas et ne parlera jamais, désolé.

Suis ces conseils à la lettre et tu seras prêt pour ressembler un peu plus à un adulte. Mais rassure-toi tu pourras encore faire des blagues scato et regarder les dessins animés.

A toi maintenant d'éviter ces erreurs pour profiter pleinement d'une bonne bouteille, le mieux serait d'en partager une avec ton vieux, non ? Pour ça, tu as My Vitibox : une box composée d'une ou deux bonnes bouteilles qui lui sera envoyée chaque mois. Une idée cadeau originale pour ton papounet !

v1_MEN_720x350_03052016