On fait gaffe avec nos vêtements. Enfin disons qu’on fait plus gaffe à nos vêtements qu’à nos sous-vêtements. On les choisit pour leur look mais aussi pour leur confort. On essaie de pas se fagoter avec un truc qui va nous couper la circulation du sang. Et pourtant, on applique pas ces exigences aux sous-vêtements et on fait souvent n’importe quoi.

1. Porter un soutif trop grand

On a tendance à croire qu’un soutif trop grand donnera l’impression d’avoir une poitrine plus grande. Mais non. Un soutif trop grand ne va pas soutenir ta poitrine correctement et outre le fait que ce soit donc mauvais pour toi, c’est surtout un peu ridicule quand on voit la coque de ton bonnet a 12 cm de tes boobs.

Source photo : Giphy

2. ... ou trop petit

L’inverse est aussi possible, parce qu’avec un soutif bien serré on va donner l’impression d’avoir une plus grosse poitrine grâce à cet effet ligoté. Il va sans dire que c’est ultra mauvais pour la circulation du sang.

IMPORTANT : On se bloque souvent sur la taille du bonnet indiquée sur un soutif mais c’est un erreur, les marques ne taillent pas toutes de la même façon et le meilleur moyen de savoir si on soutif te va c’est de l’essayer en plusieurs tailles.

3. Porter un slip trop serré

Encore une croyance absurde qui consiste à croire que porte un slip plus petit fera croire aux autres que tu es plus mince. Déjà c’est faux. En plus on s’en fout. Et surtout, c’est aussi mauvais pour la circulation du sang.

4. Prendre des sous-vêtements 100 % coton

Si le coton est recommandé pour éviter les mycoses et les infections (une raison plutôt suffisante, me direz-vous), il faut savoir que le 100 % coton vieillit assez vite parce qu’il a moins d’élasticité. Donc il vaut mieux prendre des sous-vêtements avec 80% de coton et 20% d’élasthanne.

5. Mettre des strings tous les jours (même le jour de Noël)

Les strings, c’est sympa. SI, si je vous assure je trouve ça plutôt sympa. Le problème avec les strings c’est que ça frotte des zones qui n’apprécient pas toujours d’être frottées en permanence (oui, je parle bien de ton sillon interfessier). Du coup, ça crée des irritations. C’est pourquoi il est préférable de porter un string avec parcimonie, ou avec qui vous voulez.

Source photo : Giphy

6. Porter une culotte ou des collants gainés

Le gainage, c’est la mort. Certes ça te permet de faire un ventre plat (YAY L’OBJECTIF D’UNE VIE) mais c’est surtout très mauvais pour ta digestion. Donc assume al choucroute que tu viens d’ingérer et laisse vivre ton bide.

7. Porter des culotte dans des matières qui ne respirent pas comme le lycra

Le lycra c’est sexy c’est joli, c’est comme une deuxième peau. On comprend bien tes arguments. Le souss’ c’est que le lycra c’est ni plus ni moins un sac plastique en forme de culotte et je sais pas si tu as déjà essayé de respirer dans un sac plastique mais c’est pas ultra pratique.

8. Règler un soutif n'importe comment

Oui tu penses sûrement ne pas être concernée par cette question mais il faut savoir qu’on met souvent un soutif de la mauvaise façon. Alors note-le une bonne fois pour toute. Tu serres d’abord le soutif sur le cran le plus desserré, ensuite tu ajustes les bretelles, que tu vas resserrer une fois par mois. De cette façon tu uses moins vite ton soutif en ne pétant pas toute son élasticité dès le premier jour.

9. Dormir avec des sous-vêtements la nuit

Globalement il est déjà conseillé de dormir à poil plutôt qu’en pyjama. En ce qui concerne plus précisément la culotte c’est surtout déconseillé pour les femmes d’en porter la nuit histoire de faire respirer tes effluves vaginales (Fragrance de cyprine n°5). Ça ne vas pas de tuer hein, rassure-toi, mais c’est mieux.

10. Porter le même soutif deux jours de suite

Attention ce n’est pas une question de mode, ça on s’en cogne jusqu’au bout du string. Le problème quand tu mets un soutif plusieurs jours d’affilée, ce n’est pas tant un souci d’hygiène (quoique) mais ça flingue l’élasticité de ton sous-vêtement.

Source photo : Giphy

Source :

Brightside

BuzzFeed

Marie Claire