Tu l’attends, hein, ton colis ? Tu peux même suivre sa progression sur Chronopost avant de courir les Points Relais en espérant que le mec saura retrouver ton colis au milieu de la tonne de cartons qui traînent. Mais imagine que tu attends un colis de ouf et que tu te retrouves avec un bout de bois ? Ou pire, que tu as commandé un bout de bois et que tu te retrouves avec des lingots d’or ? C’est pas avec ça que tu vas réussir à fixer ton étagère, bordel de merde.

1. L'affaire des lingots d'or

Un jeune habitant de Vannes qui avait commandé un maillot de bain a eu la surprise de recevoir un truc légèrement plus lourd, à savoir 20.000 euros de lingots d’or. Le type a eu le réflexe de l’honneur et de la dignité en allant déclarer l’erreur à la police ; bien lui en a pris, il a reçu en remerciement un lingot d’or d’une valeur de 700 euros. 19.300 euros, c’est le prix de l’honnêteté.

Source photo : Giphy

2. Les 4.500 euros offerts

En décembre 2014, un étudiant britannique a reçu par erreur 46 objets pour une valeur totale de 4.500 euros qui étaient normalement destinés à un dépôt Amazon pour le traitement des retours. Ce qui est marrant c’est que, soucieux sans doute de se donner une image de bons samaritains, les responsables d’Amazon ont autorisé l’étudiant à garder le tout.

3. 23 kilos de weed à la mauvaise adresse

Un jour de 2015, un mec du New Jersey reçoit 23 kilos de marijuana par la poste. Bon. Comme il n’a pas envie de vivre dans Narcos, il va voir les flics qui saisissent la marchandise et invitent les vrais consommateurs à se manifester (on sait jamais, sur un malentendu…). Il est très probable qu’il ne s’agisse pas d’une erreur de livraison mais d’une stratégie des dealers qui font exprès d’indiquer une mauvaise adresse pour ensuite intercepter le colis une fois celui-ci livré sans être traçables.

4. Le type qui va faire son tour de France

La marque de t-shirts Alba – French Calamars avait proposé une offre de livraison gratuite en vélo sans préciser de limite géographique à la seule région du bordelais. Résultat, une commande a été passée de Paris et il a bien fallu honorer la livraison. Un type s’est donc tapé 675 bornes en vélo pour apporter des t-shirts à l’heureux commanditaire.

5. Encore une erreur de livraison pour la weed

Mais celle-ci est plus emmerdante : en mai 2018, deux dealers de Bondy ont approché des personnes qu’ils soupçonnaient d’être les destinataires d’une livraison de 70 kilos de marijuana. Le seul problème c’est que les mecs n’étaient pas du tout des consommateurs de drogue, mais des flics en civil. Ou comment passer du statut de mule à celui de prisonnier en l’espace de deux minutes.

6. Quand ton colis de Noël t'annonce de mauvaises nouvelles

A Montescourt, les personnes ayant commandé des cadeaux de Noël pour leurs enfants ont eu une mauvaise surprise, en 2018. Les maisons Playmobils et autres grands classiques étaient accompagnés d’une lettre indiquant « Le père Noël n’existe pas, cheh ! » Mieux valait que les enfants ne l’ouvrent pas directement. Les colis venaient de chez CDiscount et le responsable n’a pas été identifié.

7. Des armes livrées par erreur au siège d'une entreprise

Ou comment distiller une saine ambiance de paranoïa au sein de ta boîte. Une usine de Bombardier, le constructeur de moyens de transport canadien équivalent de Thalès, a ainsi reçu une livraison d’armes qui étaient en réalité destinées à une antenne du gouvernement américain. Sans doute une confusion à cause du nom Bombardier. Ou alors une menace d’invasion. Allez savoir.

8. Quand on t'incite à jouer avec des choses simples

Il avait acheté une PS4 chez Target et a bien reçu la boîte de la PS4. Sauf qu’à l’intérieur, nulle console de jeux vidéo mais un morceau de bois. Ca resemble à une blague de grands-parents du genre « de mon temps on mangeait des oranges à Noël et on était content et on jouait dans le jardin », mais une blague de grands-parents à 500 balles quand même.

9. Quand tu commandes un ordinateur et que tu reçois une photocopie de la photo de l'ordinateur

Une photo de MacBook. Voilà ce qu’à reçu un enchérisseur d’eBay qui avait réussi à récupérer un MacBook à 400 balles. Il ne s’agit pas à proprement parler d’une erreur de livraison mais plutôt d’une malveillance pure et dure, m’enfin il faut reconnaître que ça doit foutre de mauvaise humeur.

Source photo : Giphy

10. Le Malaisien qui a reçu un cadenas à la place d'un iPhone 6

Erreur d’étiquetage de la part du site 11Street qui, par la suite, s’est excusé. Mais faut reconnaître que c’est pas pratique pratique de téléphoner avec un cadenas ou d’aller sur Internet avec ou de l’utiliser comme GPS. Par contre, t’as vachement moins de chances de te le faire tirer dans le métro.

« Tous nos conseillers sont actuellement en ligne. Merci de renouveler votre appel. »