Public Eye élit chaque année l'entreprise la plus irresponsable afin de les dénoncer ouvertement, en prévision du World Economic Forum de Davos. Elles sont choisies pour leurs mauvaises conditions de travail, pour leurs atteintes à l’environnement, pour leurs manque de transparence ou parce qu’elles n’assument pas leurs responsabilités sociales d’entreprise. De cette manière les entreprises choisies ressentent le poids de la société civile

  1. Neste Oil : sous l’appellation trompeuse de “Green Diesel” Neste produit en masse un agrocarburant et se rend coupable d’importantes déforestations. Son dauphin est BP pour l'ensemble de son oeuvre.
  2. Royal Bank of Canada : Royal Bank of Canada (RBC) finance l’exploitation du pétrole des sables bitumineux dans l’état d’Alberta. Elle cumule émission anormale de gaz à effet de serre, consommation faramineuse d'eau et propagation de substances toxiques.
  3. Roche : cette entreprise pharmaceutique a testé son médicament Cellcept, qui agit contre le rejet d’organes transplantés, sur des organes dont elle n'a aucune idée de la provenance et le commercialise en Chine où il est de notoriété publique que les organes transplantés proviennent de prisonniers condamnés à mort.
  4. Newmont : Newmont est une compagnie de production d'or. A son palmarès, entre autres, des paysans se sont vus voler leurs terres, des confrontations ont eu lieu entre ces paysans et des forces de l'ordre provoquant un mort et plusieurs blessés, et elle a provoqué des émanations d'acide sulfurique entraînant des pluies acides aux alentours de la mine d’Akyem.
  5. Forces Motrices Bernoises FMB : l'entreprise a investi quelque 1.6 milliard de francs dans une centrale à charbon (source énergétique la plus polluante) dans le village de Dörpen, en Allemagne, qui engendrerait le rejet de 4.6 millions de tonnes de CO2 par an.
  6. Glencore : son activité principale était le négoce de matières premières. Extrayant les matières premières de manière totalement irresponsable, certaines mines de charbon de l'entreprise provoquent une pollution massive qui affecte gravement la santé des populations riveraines. Elle mène, en outre, un combat acharné contre toutes formes de rassemblements syndicaux.
  7. Areva : sa mine d'uranium du nord du Niger engendre une contamination radioactive de l'air, de l'eau et des sols. Ils sont, par ailleurs, coupables de faux diagnostics sur les employés afin d'éviter tout frais de traitements.
  8. Novartis : en obtenant frauduleusement le monopole de commercialisation d'un de ses médicaments anticancéreux en Inde, cette entreprise pharmaceutique a empêché la mise en vente de médicaments génériques beaucoup moins chers, entraînant la perte d'accès à ce remède à des milliers de leucémiques.
  9. Bridgestone : lorsque elle a obtenu ce prix, Bridgestone exploitait sans scrupules les populations libériennes dans ses plantations de caoutchouc. Revenus à des méthodes proche de d'esclavagisme primaires, les travailleurs et leurs familles entraient, en plus, en contact avec de nombreux produits toxiques.
  10. Citigroup : Citibank, filiale de Citigroup, a aidé des dizaines d'individus et d'entreprises fortunés, des dirigeants corrompus et des criminels à soustraire discrètement leurs avoirs au fisc en les faisant sortir de leur pays.

Source : publiceye.ch

Crédits photo (creative commons) : mrk_photo