Généralement, un lieu célèbre l’est pour des raisons tout à fait légitimes voire ordinaires. Paris par exemple, est célèbre pour plein de raisons : la Tour Eiffel, l’histoire, le Louvre etc… idem pour New York et l’Empire State Building, la Statue de la liberté… Cependant, d’autres endroits restent célèbres pour des raisons pour le moins étranges. Des coins comme ces dix-là :

1. La ville qui n'existe pas (Angleterre)

Argleton en Angleterre existe officiellement. Elle possède un code postal, elle est référencée en tant que ville, la météo y annonce le temps et on peut même postuler à des jobs. Pourtant, dans les faits, Argleton n’existe pas. Quand on s’y rend, tout ce qu’on peut voir, c’est un champ désert… Pourquoi ? Visiblement, ce serait une ruse des cartographes pour détecter des violations de copyright…

2. La station de ski sans ski (Allemagne)

Et non, il ne s’agit pas d’une station de ski d’été, où on chausse son snowboard pour glisser sur de l’herbe. Ici, à Monte Kaolino, la station est construite au pied d’une dune de sable artificielle. Du sable de quartz jadis entreposé puis laissé là, à l’abandon. Un jour, un type eut l’idée de descendre le gigantesque monticule en ski et vu qu’il a particulièrement apprécié l’expérience, d’autres l’ont imité. Des années plus tard, un télésiège fut installé, ainsi qu’un camping et un parc aquatique. On y organise même tous les ans les championnats du monde de surf des sables.

3. Le parcours de golf le plus dangereux du monde (Corée du Sud)

Un parcours de golf installé à 500 mètres de la zone démilitarisée entre la Corée du Nord et la Corée du Sud. Ici, on tape la balle entouré de mines, de barbelés et de socles pour mitraillettes. Il n’est pas rare que des golfeurs fassent d’ailleurs exploser des mines en envoyant leur balle au-delà des limites du parcours. Bonne ambiance.

4. L'île des chats (Japon)

Ici, c’est un humain pour huit chats… Une curiosité qui trouve son origine au XVIIIe siècle quand les habitants ont eu l’idée de ramener des greffiers pour chasser les souris d’une usine textile, afin d’empêcher ces dernières de bouffer la marchandise. Au fur et à mesure, les chats se sont multipliés, bien aidés par les marins qui, en passant par là, les nourrissaient, pensant que les poilus allaient leur porter chance en mer. Aujourd’hui, Cat Island est carrément devenue une destination touristique populaire. Si vous voulez vous y rendre, n’oubliez pas de ramener des cadeaux pour les chats.

5. La montagne qui grandit (Australie)

Avec 2745 mètres au compteur, Mason Peak est le sommet le plus haut d’Australie. On le trouve sur l’île Heard au sud-ouest de Perth. Et vu qu’il s’agit aussi d’un volcan actif, la montagne ne cesse de grandir au rythme des éruptions. Le feu et la glace située au sommet étant à l’origine du phénomène.

6. Le village où tous les maires sont des chiens (États-Unis)

Bienvenue à Rabbit Hash, dans l’état du Kentucky. Ici où on trouve le magasin de campagne le mieux conservé du coin. Ici où depuis 1998, tous les candidats à la mairie sont des chiens. Pourquoi ? Et pourquoi pas ?

7. La ville enterrée (Australie)

Par ici, la température avoisine souvent les 45 degrés. Quand une compagnie minière commença à exploiter l’opale (le plus grand gisement du monde est ici), les mineurs s’installèrent sous terre, bientôt imités par les habitants. Du coup, à la surface, pas grand-chose… Sous terre en revanche, on trouve de tout. Des commerces, une église, des bars, des restaurants. Et il y fait 23 degrés en permanence. Une curiosité qui a fait de cette ville du nom de Coober Pedy l’une des plus célèbres de cette région désertique de l’Australie. Le cinéma s’y étant aussi intéressé. Des films comme Mad Mad : Au-delà du dôme du tonnerre, Priscilla, folle du désert, Pitch Black et Planète Rouge y sont été tournés au fil des ans.

8. L'île qui n'existe pas (Australie)

Après la ville fantôme, l’île invisible ! Une île découverte par le célèbre James Cook en 1774, baptisée Sandy Island. Une existence confirmée par un baleinier 102 ans plus tard, qui resta néanmoins invisible dès lors. Toujours répertoriée, elle échappe à ceux qui tentent de l’apercevoir, malgré sa longueur de 24 kilomètres. On avance comme explication que les premiers explorateurs ont pu en fait tomber sur des amas flottants de roche volcanique provenant de volcans souterrains.

9. La ville brûlée (Montserrat)

Si tout le monde connaît Pompéi et le triste sort que lui fit subir le Vésuve, Plymouth est beaucoup moins populaire. Pourtant, elle aussi a totalement été dévastée par l’éruption du volcan de la Soufrière en 1995. Ancienne capitale de Montserrat, un territoire d’outre-mer rattaché au Royaume-Uni, Plymouth comptait près de 1500 habitants et attirait les touristes. Le volcan qui ne cesse depuis de la recouvrir de cendres. C’est à ce jour l’une des seules capitales du monde à être dénuée d’habitants.

10. Une histoire de trou (Angleterre)

Quand il fut décidé d’appeler cette petite ville anglaise Butt Hole Road, en référence à la mare située non loin de là, tout allait bien. Aujourd’hui, et ça fait déjà un moment que ça dure, Butt Hole Road, qui veut donc dire « la route du trou du cul » est beaucoup plus difficile à porter. Un peu comme Montcuq en France d’ailleurs…

View this post on Instagram

#ButtholeRoad kinda stinky but, you'll get used to it.

A post shared by Paula (@motherofbnb) on

La célébrité, c’est vraiment bizarre parfois…