Un seul éclair peut atteindre une puissance de 20 gigawatts, soit largement assez pour renvoyer Marty McFly dans son époque à bord de la DeLorean. Cela dit, la foudre frappe plus à certains endroits qu’à d’autres comme nous le démontrent les relevés des satellites de la NASA. Nous ne sommes pas tous à égalité devant cette puissance céleste aussi effrayante que fascinante.

1. Le Lac Maracaibo (Venezuela)

En fait, ce n’est pas vraiment un lac, mais plutôt une baie. Ce qui ne change rien au fait que Maracaibo est l’endroit le plus foudroyé au monde avec jusqu’à 297 jours d’orage par an. Ce qui équivaut à 232,5 impacts de foudre au km2 par année. Pas vraiment le spot idéal pour faire du cerf-volant.

3. Kampene (République Démocratique du Congo)

On reste au Congo, qui décidément, n’est pas épargné par les orages. On enregistre dans cette région une moyenne de 176,7 impacts de foudre au km2 tous les ans.

4. Cáceres (Colombie)

L’Amérique du Sud est particulièrement propice aux gros orages, à l’instar de l’Afrique, qui tient le haut du pavé. Dans la municipalité de Cáceres, la foudre tombe en moyenne 172,2 fois par km2 tous les ans.

5. Sake (République Démocratique du Congo)

Le Congo, encore ! 143,2 impacts de foudre au km2. On rappelle qu’en cas d’orage, en dehors d’une maison ou d’un appartement, la voiture constitue un abri des plus fiables.

?

A post shared by Jyotsan Solanki (@jotti_soo5) on

6. Daggar (Pakistan)

Située au nord du Pakistan, la ville de Daggar est particulièrement sujette aux gros orages. Le genre qui fait trembler les murs. 143,1 impacts y sont enregistrés en moyenne au km2 tous les ans.

https://www.instagram.com/p/BPuxml-BZfO/

7. El Tarra (Colombie)

Autre pays à être cité plusieurs fois, la Colombie doit composer avec de violents orages, qui sont devenus, avec le temps, plutôt familiers aux habitants. Surtout à El Tarra, une ville où sont enregistrés tous les ans quelques 138,6 impacts de foudre au km2.

8. Nguti (Cameroun)

129,5 impacts au km2 recensés à Nguti, une localité proche de l’océan, où vivent plus de 27 000 personnes.

9. Butembo (République Démocratique du Congo)

Notamment connue pour se situer à une vingtaine de bornes de la ligne de l’Équateur, la ville de Butembo l’est aussi pour être le théâtre de nombreux orages plus ou moins violents. Ici également, comme à Nguti, 129,5 impacts de foudre au km2 y sont enregistrés en moyenne tous les ans (la photo ci-dessous, comme la précédente, et la suivante, n’ont pas été prises aux endroits mentionnés, mais ce sont de beaux éclairs non ?).

10. Boende (République Démocratique du Congo)

On termine par le Congo, qui place quand même 5 lieux dans le top 10, avec Boende, un endroit connu pour sa culture du caoutchouc ou encore du café, qui est lui aussi propice aux éclairs qui déchirent le ciel. Pour preuve, la moyenne annuelle des impacts enregistrés au km2 est de 127,2.

À titre de comparaison, en France, les Pyrénées, les Cévennes, les Alpes du Sud et la Corse sont les régions les plus touchées, avec 2 éclairs en moyenne par km2 tous les ans.

Source : Bulletin Of The American Meteorological Society