Si aujourd’hui New York est une ville relativement sûre, dans laquelle on peut se balader la nuit sans trop craindre de se faire détrousser, ce ne fut pas toujours le cas. Le cinéma s’étant longtemps emparé de la réputation peu enviable de la métropole américaine pour bien enfoncer le clou et contribuer au final à lui donner des airs peu fréquentables. Mais justement, si on se fie au cinéma, quels sont les coins à éviter à New York ?

1. Central Park

Spot privilégié des joggers le jour, Central Park, dans les films, se transforme en véritable coupe gorge la nuit venue. Charles Bronson pourrait vous en parler des heures lui qui n’a jamais pu s’y balader sans se faire agresser, forcé de sortir son gros flingue pour se faire justice lui-même.

Référence : Un Justicier dans la ville.

Source photo : Giphy

2. Le Dakota Building

Sous ses airs majestueux, cet hôtel situé aux abords de Central Park abrite en fait une secte satanique qui n’attend qu’une chose : l’avènement de l’Antéchrist.

Référence : Rosemary’s Baby.

3. Le Manhattan Museum of Art

De superbes pièces d’art ok, mais aussi des trucs beaucoup plus tordus. Comme cette toile présentant Vigo, un obscur tyran amené à prendre vie pour semer le chaos dans la grosse pomme.

Référence : S.O.S. Fantômes 2.

4. Crodby Street

C’est un peu l’endroit idéal pour se faire agresser par un mec et pour ensuite revenir à la vie sous la forme d’un spectre que personne ne voit sauf une voyante un peu excentrique capable d’organiser des séances hyper sexy de poterie entre les fantômes et les mortels.

Référence : Ghost.

Source photo : Giphy

5. 10 Montague Terrace

Cette belle baraque de Brooklyn bénéficie de tous les avantages. Elle est donc superbe, est bien isolée et offre une belle vue sur le fleuve. Le seul hic ? Elle cache l’une des portes menant directement en enfer. Et puis y habiter signifie aussi se coltiner un curé aveugle qui passe ses journées devant la fenêtre du dernier étage.

Référence : La Sentinelle des maudits.

6. Penta Plaza

Un bien beau gratte-ciel d’acier et de verre qui cache l’un des cabinets d’avocats les plus connus de la ville. Problème, le chef du cabinet en question est Satan lui-même.

Référence : L’Associé du Diable.

7. Chinatown

L’endroit parfait pour s’immerger dans une autre culture et manger de savoureuses spécialités. Cependant, prenez garde à ce vieil antiquaire et à sa mignonne petite créature poilue capable de donner naissance à des monstres carnassiers si on la mouille et qu’on la nourrit après minuit.

Référence : Gremlins.

Source photo : Giphy

8. Le 55 West sur la 81ème rue

C’est ici que vit Patrick Bateman, un talentueux trader toujours tiré à quatre épingles porté sur le meurtre en série et sur la musique des années 80.

Référence : American Psycho.

Source photo : Giphy

9. Le 55 Central Park West

Décidément, le 55 ne porte pas bonheur. Dans ce super immeuble, un appartement en particulier présente un risque très important. Le frigo permet de pénétrer un monde peuplé de créatures hyper dangereuses et autres fantômes en tous genres. L’ouvrir peut tout simplement mener à la fin du monde avec option gros bibendum chamallow déambulant dans les rues de New York.

Référence : S.O.S. Fantômes.

10. Le 112 Ocean Avenue à Amityville

Bon ok, ce n’est pas à New York. Mais la ville d’Amityville, n’est pas non plus très loin. Située à Long Island, cette petite commune peut compter sur la maison aux fenêtres en forme d’yeux du 112 Ocean Drive pour lui faire de la pub. Celle dans laquelle les murs saignent vous savez ! Le genre qui fait devenir complètement barjo.

Référence : Amityville.

Source photo : Giphy

Y a pas à dire, ça fait flipper.