Canicule, vient de canis, le chien, qui transpire comme chacun sait à cause de ses poils, et de cule, comme ridicule. Pourtant, on ne transpire pas que des poils, même si l’on est ridicule quand on transpire. Vous voulez d’autres informations pas trop vérifiées ?

1. La fosse cubitale, ou l'intérieur du coude

Par fortes chaleurs, il arrive que l’intérieur du coude soit inondé par un doux torrent luisant qu’on appelle sueur dégueulasse. Le petit creux se transforme alors en minilac. Astuce : fabriquez-vous un bateau en micro-machines et rendez votre transpiration ludique.

Source photo : Giphy

2. Le philtrum, ou le dessus de bouche

Hyper pratique pour s’hydrater quand on a chaud sur du circuit court, le philtrum dégouline et arrose les lèvres. On ne sait plus très bien distinguer la sueur de la morve, ce qui peut permettre d’organiser un blind test culinaire à l’apéro.

3. Les paumes

Bien sûr qu’on connaissait le phénomène des mains moites avant ce top. Mais quand même, pas au point de devoir faire la bise au contrôleur RATP pour éviter de devoir lui serrer la main.

Source photo : Giphy

4. Les tempes

10 ans qu’on attendait ça, de pouvoir se laisser pousser les pattes tranquilles pour avoir l’air viril et un peu années 70. Si ça pouvait grisonner…. En attendant, vu les torrents d’eau qui s’en déversent, ce ne sont plus des pattes, ce sont des nouilles.

5. Le nombril

Si on avait dit à ma mère, au moment de couper le placenta, que l’adorable petite queue de cochon qui allait en résulter sur le petit bidon mignon du petit bébé mignon allait un jour être remplie de sueur dégueulasse mélangée aux peluches de t-shirt et aux poils arrachés, peut-être qu’elle m’aurait jeté dans un vide-ordures.

Source photo : Giphy

6. Le sillon inter-fessiers

Inondée, la raie, devient impraticable et le caleçon qui rentre dans les fesses et qu’on n’ose pas tirer devant ses collègues, ce qu’on est mal, c’est l’enfer, si je m’assieds, ça va se voir, je vais laisser une marque, mais si je suis debout ça risque de couler du short, il faut trouver une solution intermédiaire, je bosse accroupi, j’ai mal aux jambes sortez moi de là.

Source photo : Giphy

7. Les sourcils

Les sourcils, c’est un peu comme des moufles, un truc pas pratique posé sur un endroit sensible à la chaleur – en l’occurrence le front. Il paraît qu’une opération humanitaire prévoit d’envoyer Emmanuel Chain pour faire pousser des rizières au Sahel. Il paraît.

Source photo : Giphy

8. Le début de calvitie

La toute petite tonsure que vous croyez bien dissimulée dans le reste de vos cheveux commence à rendre toute sa flotte depuis que vous avez mangé cette sauce épicée. Et, peu à peu, l’effort de coiffure qui la cachait prend l’eau, les cheveux trempés laissent apparaître leur espacement, tout le monde sait que vous êtes bientôt CHAUVE.

Source photo : Giphy

9. Les lobes d'oreille

« Elle est jolie ta boucle d’oreille en cristal. » « Mes oreilles ne sont pas percées. »

10. Les chevilles

La chaleur génère un phénomène nouveau qui pourrait révolutionner le burlesque : la glissade à l’intérieur de ses chaussures. Les chevilles glissent contre les parois des pompes et HOP on se casse le pied sans que ses fesses ne touchent par terre. Pour contrer ça, on a inventé les tongs.

Je compte lancer une opération « Remplissons la mer d’Aral ». Le principe est simple, on vient à 5/6 et on attend. Je vous compte dedans ?