Dans ce bas monde, les rapports humains migrent lentement mais sûrement vers une inéluctable réduction de la parole à un simple échange d’emojis, source inépuisable d’expressions figées censées exposer le sentiment du locuteur. Notre cœur balance entre une certaine forme d’émerveillement face à cette communication universelle et un constat cynique de mort cérébrale. Les emojis méritaient qu’on les honore d’une analyse sémiologique digne de ce nom. C’est pourquoi mon double maléfique Jean-Jacques Sémiotique prend le relais pour vous proposer une analyse psychologique juste et percutante.

1. Emoji qui pleure

Analyse de Jean-Jacques Sémiotique : Tu es un gros fragile de la vie et le moindre événement te faire pleurer. Quand on te largue après une relation de 6 ans tu chiales c’est trop la honte mdr.

2. Emoji amoureux

Analyse de Jean-Jacques Sémiotique : Tu penses être in love de quelqu’un ou quelque chose. En fait tu es un gros pervers qui ne pense qu’à baiser tout ce qui bouge, même les buissons et les réverbères.

3. Emoji qui a peur

Analyse de Jean-Jacques Sémiotique : Tu as pété mais en fait ce n’était pas qu’un pet. Tu apprécies néanmoins l’odeur et la texture.

4. Le cri de Munch

Analyse de Jean-Jacques Sémiotique : Tu fais genre tu as peur ou que tu es surpris alors qu’en fait tu t’en bats clairement les couilles de ce qu’on t’écrit. Tu ne respectes pas ton interlocuteur.

5. Emoji du câlin

Analyse de Jean-Jacques Sémiotique : Tu es célibataire depuis si longtemps que ton corps est redevenu puceau. Quand tu reçois cet emoji cela signifie que ton interlocuteur est en train de se masturber de façon frénétique dans un caniveau.

6. Emoji qui pleure de rire (ou de peur, on ne sait pas trop)

Analyse de Jean-Jacques Sémiotique : Cet emoji aux interprétations multiples peut exprimer autant la joie que le malaise, autant le bonheur que le fait d’être au bord du suicide, c’est un emoji très pratique à utiliser quand tu ne sais pas exactement quel signal envoyer à ton interlocuteur de type « je viens d’ouvrir le gaz mais je veux qu’on me laisse mourir en paix ».

7. Emoji qui pleure (beaucoup beaucoup, par exemple quand il vient d'apprendre un décès)

Analyse de Jean-Jacques Sémiotique : Tu as perdu des lambeaux de peau sur ton visage, ce qui permet un écoulement facilité de tes larmes de souffrance, à la façon d’une gouttière.

8. Emoji qui fait des gros poutous

Analyse de Jean-Jacques Sémiotique : Tu pues de la gueule.

9. Emoji du secret

Analyse de Jean-Jacques Sémiotique : Tu es Hannibal Lecter et on t’a cousu la bouche parce que tu as mangé trop d’emojis.

10. Le petit diable mécontent

Analyse de Jean-Jacques Sémiotique : Tu vis dans un endroit très chaud et tu as une queue fourchue, ton pire ennemi c’est Dieu et tu fais souvent signer des pactes avec le sang des intéressés.

La vie n’est qu’une succession d’emojis.

Source photo : Giphy