Chez Topito, c'est bien connu, nous sommes de grands enfants. Nous avons donc replongé avec nostalgie dans nos souvenirs d'émissions ou de dessins animés, et force fût de constater que, même si certaines nous ont enthousiasmés, d'autres étaient un peu particulières. Au point qu'on se demande toujours comment on a pu échapper à un certain nombre de pathologies mentales (ou même, si on y a vraiment échappé, mais c'est un autre problème). Voici 10 émissions jeunesse déconseillées aux enfants.

  1. Téléchat, la plus "demain, c'est aujourd'hui en pire"
    Exhumée récemment des tréfonds de la bizarrerie télévisuelle grâce au Joueur du Grenier, cette émission parodiant le JT était une expérience à part entière. Entre les gluons (trucs vivant dans la bouffe, ou dans un trou) et les objets dépressifs, en passant par PubPub l'horrible Singe Vert à la solde du Grand Capital et Leguman, version maraîchère du Scarecrow de Batman, cette émission a reçu de nombreux prix, mais pas le Lexomil d'Or, auquel elle pouvait pourtant légitimement prétendre.

  2. Les Badaboks, la plus "on n'a pas d'argent mais on a des idées"
    Cette émission culturelle pour la jeunesse mettait en scène deux Alf du pauvre-en réalité deux chaussettes avec un nez proéminent et des yeux qui criaient "méthadone". Diffusé dans les écoles, les Badaboks présentaient de petits documentaires et des animations d'albums de Pef ou d'autres auteurs jeunesse. Rien de bien méchant, mais pourtant c'était indéniablement bizarre. Ne serait-ce que l'idée des chaussettes pelucheuses qui vivent dans des cheminées ou le jeu du "bidulbuk"...

  3. Widget, la plus "z'avez vu ce que vous avez fait de votre planète, bande de malpropres"?
    En terme de série à vocation écolo, il y avait les Polluards, qui était plutôt mignonne, et il y avait la version hard-core, celle qui culpabilisait les mômes avec une ambiance apocalyptique, des animaux irradiés transformés en horribles monstres et ce putain de Scrabouligou (une montagne de morve vivante). Widget l'ET et son ami Méga-Brain (une horrible tête flottante, si c'est pas flippant ça...) sont chargés de protéger l'environnement et de faire suffisamment peur aux enfants pour qu'ils arrêtent de laisser couler l'eau quand ils se brossent les dents.

  4. Les Teletubbies, la plus "Lucy in the Sky with Diamonds"
    Si vous vouliez initier vos gosses au LSD mais que vous n'aviez pas les moyens, les Teletubbies étaient l'alternative acceptable. Cette émission qui a sans doute généré un bon paquet d'épileptiques met en scène quatre horribles créatures infernales trop connes pour dire "hello" correctement et répétant inlassablement leur nom. Et ce soleil, mon dieu mais quelle horreur... Ça suinte les acides tout ça.

  5. Temps X, la plus "2001 Odyssée de l'Espace"
    Cette émission scientifique qui prévoyait plus ou moins l'Apocalypse tous les deux épisodes avait surtout pour elle les frères Bogdanoff enroulés dans du papier d'alu, ce qui est assez perturbant il faut bien l'admettre.
    http://www.youtube.com/watch?v=I2Tmn20rIkA
  6. Rémi sans famille, le plus "chienne de vie"
    A la fin des 70's, les adaptations littéraires en dessin animé sont légion. Les Misérables, Heidi, Les 4 filles du docteur March, Princesse Sarah et Cie donnent naissance à des séries plus déprimantes les unes que les autres. La palme revient cependant à Rémi sans Famille, narrant les aventures de dépressif du premier punk à chien historique, vendu 40 balles (à part l'offrir en cadeau avec un plein chez Esso, difficile de faire plus humiliant) et qui voit mourir tous ses "amis" (ses animaux et le mec qui l'a acheté, le crew de winners), presque tout le temps dans la neige.

  7. Canaille Peluche, la plus "n'oubliez pas que c'est une chaîne payante"
    On a pu le voir, marionnettes= le Mal Absolu. Canaille Peluche ne fait pas exception, et ces trois horribles oiseaux mutants ont dû hanter les cauchemars de beaucoup d'enfants. Ce ne sont pas des peluches, ça. Les Bisounours sont des peluches. Les peluches ne sont pas sensées avoir une tête à vous arracher la vôtre. Cette émission aurait dû s'appeler Canaille Horribles Piafs.

  8. Chapi Chapo, la plus "hyperactivité douteuse"
    Un générique qui ne veut absolument rien dire, deux trucs qui se trémoussent bizarrement, et toute cette agitation et ces formes colorées...Une "gentille" série blindée de cocaïne.

  9. Le Manège enchanté, la plus "tournicoti tournicoton (sic)"
    Un manège paumé au milieu de ce qui s'apparente au jardin d'un HP, des enfants-zombies qui tournent inlassablement et surtout, SURTOUT, Zébulon le ressort moustachu. Oui, un ressort moustachu. La drogue, mes enfants, la drogue, ça fait parler les chiens à poils longs avec un fort accent britannique.

  10. L'Ile aux Enfants, la plus "Pedobear Approves"
    Un gros dinosaure orange qui vit entouré d'enfants et leur prépare du Gloubiboulga (et quand on prend les initiales de "Gloubiboulga" ça fait GHB. Oui bon pas tout à fait mais vous voyez l'idée quoi). Mais que foutent les services sociaux, sérieusement? L’Île aux Enfants, le goulag psychédélique pour gamins, un piège tellement grossier que personne n'a jamais décelé le danger. Heureusement qu'à Topito nous sommes là pour rétablir la Vérité.

Et vous, laquelle vous a traumatisé?

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :