Source photo : Palmashow

Casser du sucre sur le dos des bobos étant devenu un sport national, on n'a pas su résister au plaisir de vous écrire un petit top sur cet animal urbain. Le "bourgeois-bohème", apparu en France au début des années 2000, a largement proliféré depuis. Si vous n'avez pas la possibilité d'aller l'observer dans son habitat naturel (dans l'Est Parisien ou n'importe quel centre-ville), voici quelques signes distinctifs qui vous permettront d'identifier un homo boboïtus.

  1. Un pantalon chino
    Le/la bobo est reconnaissable à ce pantalon en toile de coton, dont la couleur est visiblement trop sophistiquée pour avoir un nom commun : brique, moutarde, navy ou fauve, c'est selon. Peu importe que le chino soit au départ un vêtement militaire : si le bobo le porte, c'est qu'il est à la fois chic et décontracté. Exactement comme lui, quoi.
  2. Un bonnet
    Le bonnet est le couvre-chef préféré du bobo, qu'il arbore de préférence quand c'est inutile (genre en soirée). Toute la construction identitaire du bobo repose sur cette croyance que le bonnet lui donne l'air cool, ne soyez donc pas vache et laissez-le vivre avec cette illusion. Même si c'est une réplique de celui du Commandant Cousteau.
  3. Un cardigan en laine
    Par dessus sa chemise en chambray ou son tee-shirt à l'effigie d'un groupe indépendant, le bobo adore enfiler un cardigan/pull "anthracite" ou "bourgogne" que lui a offert sa belle-mère. Idéalement, le cardigan est l’œuvre d'un petit créateur Français et vaut le cinquième d'un SMIC, c'est un gage de qualité à ce qu'il paraît. Quoi qu'en dise l'étiquette "Made in Turkey".
  4. Des produits "authentiques"
    Le bobo raffole d'authenticité (il croit d'ailleurs que ça le définit, et que personne n'a grillé le gel qui fixe sa coiffure "je suis beau dès le saut du lit"). Et bien qu'il soit exigeant, le bobo est avant tout un consommateur. Il suffit donc de lui coller des étiquettes "produit du terroir" ou "agriculture biologique" et vas-y qu'il te fait chauffer la CB. Revenant du marché, il pourra picorer son saucisson d'âne bio et local avec un verre de vin naturel dans une main et une Marlboro light dans l'autre. Tout le monde a ses petites contradictions, d'accord ?
  5. Un vélo
    Que serait le bobo sans son fidèle destrier ? Pourfendeur des moyens de transport polluants (la voiture) ou trop communs (le métro), le bobo ne se déplace qu'à vélo, de préférence un vieux truc qu'il a acheté trop cher dans un vide-grenier, persuadé d'avoir fait une affaire. Car vous pouvez vendre a peu près n'importe quoi au bobo, du moment que vous lui faites croire qu'il est privilégié. Ah ça va, ça le rend heureux on vous dit.
  6. Des lunettes de soleil en bois durable
    Les Ray-ban, c'était à la mode au siècle dernier les gars. Updatez-vous un peu et sachez qu'en 2017, on ne porte que des lunettes de soleil à 200 boules avec monture en bois issu de forêts durablement gérées. Comme les jouets Montessori qu'on offre à Marcel et Salomé, ouep.
  7. Des Stan Smith
    Elle est un peu délaissée depuis que le tout Paris l'a adoptée, mais les bobos vous diront qu'ils sont à l'origine du retour en force de la Stan Smith. D'autres alternatives à cette fameuse basket blanche sont possibles, tant qu'elle est chère et qu'elle arbore un signe distinctif (faite à la main par des Costaricains en réinsertion, fabriquée en caoutchouc recyclé du Vanuatu...).
  8. Un MacBook
    Le bobo déteste à ce point la populace qu'il est près à payer son ordinateur deux fois le prix, tout ça pour arborer la fameuse pomme qui le distingue de la masse grouillante des beaufs. C'est dire s'il choppe des sueurs froides à l'idée d'être aperçu dans un Starbucks en train de faire la queue pour un Caramel Machiatto.
  9. Des chaussettes rangées dans un semainier
    Oubliez la chaussette de sport blanche un peu nase, ou les paires achetées par lot de 5 au supermarché : le bobo range ses sept paires de chaussettes en coton équitable dans un semainier que lui a offert sa copine. Le fil d'Écosse, y'a que ça de vrai mon pote.
  10. Un "tote bag"
    Vous l'aurez compris, le bobo est un être paradoxal. Aussi, il n'hésite pas à ranger I-Phone 7 et portefeuille en cuir français dans un petit sac en coton bradé d'un slogan bidon qui ne ferme même pas. Si toi aussi tu veux te faire tirer tes affaires, mais avec style, c'est ici que ça se passe.

Sans oublier la fameuse pilosité faciale, mais ça ne marche que pour les hommes. Aux dernières nouvelles on n'a pas encore vu beaucoup de femmes à barbe en Stan Smith.

Tu ne sais pas quoi offrir pour la fête des mères ? On a déniché les trucs les plus cool :