Le sucre, c’est bon. Et ce n’est pas fatalement mauvais, si c’est consommé en quantité raisonnable. Le problème du sucre, c’est qu’il a un goût de reviens-y. Un goût de reviens-y tel qu’il est facilement surconsommé, entraînant dès lors toute une foule de problèmes dont on ne voit pas le bout. Je vous assure, c’est flippant.

1. Le sucre crée de l'addiction

Plus on bouffe sucré, plus on a envie de bouffer sucré, montrent les recherches. Les neurones du plaisir sont stimulés et hop, on en redemande, on en redemande et bim on est gros.

Source photo : Giphy

2. Le sucre ralentit le fonctionnement du cerveau

Une étude menée sur des rats à l’Université de Californie­ a montré qu’une consommation de sucre ralentissait les capacités d’acquisition des connaissances et de mémorisation du cerveau. La surconsommation de sucre abîmerait ainsi les cellules du cerveau. La consommation de sucre peut en outre conduire à une résistance à l’insuline, une hormone dont le rôle entre autres est de renforcer les connexions entre synapses. Les fonctions cognitives baissent à mesure que l’on consomme beaucoup de sucre.

3. Le sucre consommé à haute dose peut conduire à des symptômes dépressifs

La consommation d’aliments sucrés tend généralement à stimuler la production de sérotonine, le truc qu’on assimile généralement à l’hormone du bonheur. Mais celle-ci n’étant pas disponible en quantité illimitée, sa sollicitation par la surconsommation de glucose tend à en appauvrir les ressources, ce qui conduit naturellement à l’émergence de symptômes dépressifs.

Source photo : Giphy

4. Le sucre favorise le développement de la maladie d'Alzheimer

La résistance à l’insuline induite par une hyperglycémie est un des facteurs favorisant le développement de la maladie d’Alzheimer, d’après les chercheurs. Certains scientifiques vont jusqu’à considérer la maladie comme une forme de diabète.

5. Le sucre augmente la pression artérielle

Des études concordantes établissent un lien entre la surconsommation de sucre et l’augmentation de la pression artérielle. Si ce lien n’est pas encore étayé par une littérature abondante, il demeure qu’un faisceau d’indices laisse penser que boire 50 litres de soda par jour est le meilleur moyen de se créer une bonne vieille hypertension.

6. Le sucre, responsable de dysfonctionnement du coeur

Une consommation excessive de sucre est à même de faire apparaître chez l’individu des maladies du coeur. L’augmentation du taux de triglycérides induite par cette surconsommation est à l’origine de nombreux troubles pas franchement sympatoches.

Source photo : Giphy

7. Un rapport complexe à l'obésité

Il s’agit plus souvent ici de corrélations que d’autres choses, mais les études prouvent que les personnes qui consomment beaucoup de boissons sucrées ont tendance à consommer plus de nourriture et à être très largement exposées à l’obésité morbide. De manière générale, la consommation de sucre vient à remplacer la consommation d’autres nutriments dans le régime alimentaire, entraînant une prise de poids et des problèmes de santé.

8. Une exposition accrue au diabète

Le sucre peut contribuer au développement du diabète de type 2 en induisant une prise de poids lorsqu’il est consommé en quantités excessives. Ce serait con de devoir se faire des piqûres d’insuline parce qu’on s’envoie tous les jours une bouteille de coca.

Source photo : Giphy

Topito sucre les fraises.

Sources : Huffington Post, Wrha