Depuis quelques années on sort des études à la pelle pour dire que la bière est pleine de bons effets pour le corps, mais au bout d’un moment il faut arrêter : ça reste de l’alcool. Et l’alcool, c’est plein de mauvais effets sur la santé, c’est pas nouveau. Et d’autres composants spécifiques à la bière peuvent aussi être nocifs. Donc il faut relativiser tous les aspects positifs de la boisson parce que les effets négatifs sont très nombreux. Tu pensais que t’allais pouvoir te la coller tranquillou avec une bonne conscience ? Eh ben c’est mort.

1. La bière déshydrate

On pense facilement qu’une petite bière quand il fait chaud ou après un effort ça va nous faire que du bien et nous réhydrater, mais non. L’alcool en général déshydrate, et en plus de ça le houblon a des propriétés diurétiques. Ça veut dire que le peu d’eau que t’as dans les tuyaux, tu vas le pisser toutes les cinq minutes. L’idéal serait de boire sa bière avec un bon gros verre d’eau à côté.

Source photo : Giphy

2. La bière fait grossir

Un verre de 25cl fait environ 110Kcal, mais en plus de ça l’alcool et le sucre qu’il contient favorisent le stockage des graisses en créant un pic d’insuline. En gros, l’insuline se charge de gérer le sucre en le plaçant dans les cellules, où il finit par être transformé en graisse et être stocké. Et ça te fait un beau bide à bière, qui porte bien son nom.

3. La bière est mauvaise pour le foie

L’alcool, c’est du poison pour le corps. Le foie galère un peu à éliminer tout cet alcool par un processus qui prend pas mal de temps. Il transforme l’éthanol en une autre molécule qui est super nocive pour les cellules. En plus de ça, toute cette petite histoire crée un dépôt de graisses dans le foie, ce qui peut à terme provoquer une cirrhose, une maladie du foie qui est pas géniale du tout. La bière c’est pas de l’eau, non.

Source photo : Giphy

4. La bière te rend dépendant

Déjà, comme boire de la bière à la base c’est quelque chose d’assez convivial, le cerveau a tendance à lier sa consommation à un sentiment agréable, donc t’as envie d’en boire. Ensuite, ça crée une sorte de système de récompense physique pour le cerveau, comme pour tous les alcools et plus généralement toutes les drogues. A partir de là, la bière influence nos décisions et on a plutôt tendance à vouloir reprendre une petite binouze. Et c’est méga triste, ça, donc évite d’en passer par là, pour toi, pour moi, pour tes proches et pour Olivier Minne.

5. La bière est mauvaise pour ton système digestif

L’alcool et le gaz contenus dans la bière peuvent être très irritants pour les intestins, surtout quand t’es déjà fragile à la base (fragile des intestins hein, pas que t’es une personne faible à qui on met des petites baffes pour l’humilier.) Et sur le court terme, on sait très bien que consommer une bonne quantité de bière peut vite amener à se retrouver sur le trône avec une bonne diarrhée, simplement parce que l’eau contenue dedans est amenée très rapidement dans les intestins, et donc dans les selles. Grosse classe. Bien manger avant de picoler peut quand même aider à atténuer tout ça.

Source photo : Giphy

6. La bière peut te rendre impulsif et agressif

C’est encore plus le cas pour les gens déjà un peu impulsifs à la base. L’alcool contenu dans la bière désinhibe et altère les perceptions, ce qui fait qu’on peut facilement mal interpréter les informations qu’on reçoit du monde extérieur et réagir au quart de tour en ne pensant qu’au présent, en oubliant que les actes ont des conséquences sur le futur. Bien sûr ça dépend de chaque personne, mais même celles qui ne sont pas forcément violentes peuvent se retrouver à faire des choses qu’elles regretteront le lendemain. Comme moi le jour où j’ai essayé de pécho mon propre reflet dans les toilettes d’une boîte de nuit.

7. La bière nuit au sommeil

Quelque soit la dose d’alcool ingérée, et donc aussi avec une petite binouze légère, on dort mal. On peut s’endormir plus facilement, mais après le sommeil est agité, les cycles déréglés, et on peut ronfler comme des merdes. Ceux qui sont déjà des gros ronfleurs font même parfois de l’apnée du sommeil à cause de l’alcool. Bref, ça craint.

8. La bière peut rendre irritable

Entre autres à cause du manque de sommeil, de la dépendance et de ses effets sur le système digestif, une consommation quotidienne de bière peut facilement te mettre de mauvaise humeur. Tu deviens irritable, moins réceptif aux gens qui sont autour de toi, moins patient. Tu deviens un peu un connard, la personne qu’on n’a pas envie de côtoyer. Arrête ça tout de suite s’il te plaît.

Source photo : Giphy

Allez on va boire pour oublier ça.

(Non sérieusement, avec modération, même si on en a marre de ce mot.)

 

Sources : dhnet, centre-hepatho-biliaire, cancer-environnement, brightside