On connait tous l’état de fatigue… du par plusieurs causes : une gueule de bois, une excès de masturbation, ou encore quand tu sautes ta pause café. La fatigue est un mal bien connu, et c’est aussi pour cette raison qu’on a du mal à en saisir les conséquences. Alors bien sûr, être fatigué ponctuellement, c’est pas bien grave mais au bout d’un moment ça peut avoir pas mal d’effets tout pourris sur ton corps.

1. Tu peux faire des fractures de fatigue

Oui oui tu as bien lu. Une fracture. Ça veut dire tes os qui pètent de partout. Et généralement ça met beaucoup de temps avant de se rétablir. Elle survient de manière totalement inattendue, alors que ton os ne reçoit aucun choc. C’est le résultat d’un ensemble de microfissures qui sont elles-mêmes dues à un stress répété. Bref un sale truc qui donne pas du tout envie à part peut-être d’arrêter tout de suite de lire ce top pour aller faire une sieste.

Source photo : Giphy

2. Ton système immunitaire s'affaiblit

Résultat, n’importe quelle bactérie qui passe elle est pour ta gueule et tu finis au fond de ton pieu à vomir tes tripes ou à uriner de la morve. Le meilleur moyen de pas choper la crève à tout va c’est d’être en pleine forme et pour être en pleine forme il fait bien faire dodo.

3. Globalement, tout ton corps est plus faible

Et cette faiblesse augmente ton stress qui te fatigue encore plus, bref c’est un cercle vicieux ce truc. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est plutôt déconseillé de faire du sport de manière intense quand on est ultra crevé, c’est le meilleur moyen de se faire mal.

4. Tu perds un peu la foi dans toute forme de motivation

Rien d’étonnant là dedans, quand on est fatigué on a envie de rien faire. Du coup, on fait rien. Ça ne nous incite pas forcément à dormir mais ça fout un sacré coup à tous nos projets (du genre boire des coup ou construire une cabane). Et ça, c’est moche.

Source photo : Giphy

5. Tu deviens un peu teubé

Bon pas débile débile hein mais disons légèrement diminué mentalement. C’est normal, la fatigue physique devient vite elle aussi une fatigue mentale dont les conséquences ne manifestent par un affaiblissement des fonctions intellectuelles avec baisse du niveau de concentration. Genre on te demande quelle heure il est et tu réponds qu’il fait 25 °C.

6. Tu as des troubles digestifs

Tu manges moins bien, mais tu digères moins bien aussi. Parce que je sais pas si on te l’a déjà dit mais le foie c’est le deuxième cerveau de ton corps donc il faut aussi le chérir.

7. Tes gestes sont pas ultra méga précis

En toute logique vu que tes capacités intellectuelles en prennent un coup c’est exactement la même pour tes capacités physiques. Un peu au ralenti, tes gestes deviennent foireux, voire totalement finis à la pisse. Coucou le zombie.

8. Ton cerveau est en PLS

C’est un des organes qui prend le plus cher quand tu es crevé. Parce que le cerveau a besoin du sommeil la nuit pour faire le tri dans les informations et pour se ressourcer donc si tu le prives de cette phase de repos, c’est comme si ton cerveau se prenait une GDB de la mort. Du coup, tu n’arrives plus tellement à analyser une situation correctement. Par exemple, y’a plus de café dans la machine bah tu fais pas le lien avec le fait qu’il faut en refaire. Enfoiré, va.

Source photo : Giphy

9. Tu es plus casse couille

C’est normal, quand tu dors pas tu deviens irritable. Et quand tu deviens irritable, tu es chiant.e, faut pas te chercher quoi. Heureusement, comme tu n’as aucune force physique, ça peut pas non plus trop mener à un dangereuse baston.

10. Chemin faisant, tu peux finir par sombrer dans la dépression

Alors je te rassure tout de suite, ça débarque pas comme ça n’importe comment, il faut vraiment abuser sur le manque de sommeil. Toujours est-il que la fatigue, ça créer du stress, le stress ça amène au burn-out, et le burn-out à la dépression. Tu es plus vulnérable psychiquement donc tu peux te laisser porter par la tristesse, et ça peut avoir des conséquences très très très moisies.

Source photo : Giphy

J’ai dormi en écrivant ce top.

Sources : Pas de stress